Le Festival Ô les Chœurs, c’est ce week end à Tulle!

La 21 ème édition du « Festival Ô les Chœurs » a débuté le 26 octobre dernier à la salle « Des lendemains qui chantent ». Une inauguration dignement célébrée par l’association « Elizabeth My Dear » qui proposait pour cette soirée une dégustation gastronomique et musicale, avec les concerts de Raoul Vignal et de Flawless Faces. Vous n’y étiez pas ?  Pas de souci, le festival « IN » ouvre ses portes le 2 novembre prochain pour trois soirs de haute intensité musicale. Jugez plutôt : jeudi : lancement avec le nouveau phénomène Gauvain Sers. Vendredi : Panda Dub, Zoufris maracas, Ryon et Yaniss Odua (wouah!!!) Pour couronner les festivités, le samedi , ce seront les historiques Burning Heads et Ludwig von 88 qui vous feront faire du bruit !!!!  Et bien d’autres encore …Il serait vraiment dommage de rater un si bel événement ! Alors, tous à la salle de l’Auzelou et vive la musique !

 

Lundi 30 octobre à 21h au cinéma Véo à Tulle  :  A l’occasion du 21ème Festival Ô les Choeurs, Elizabeth My Dear et le cinéma Véo de Tulle proposent la projection de « Gimme Danger », de Jim Jarmusch.

 

Apparu pour la première fois à Ann Arbor, Michigan, au cours d’une révolution contre-culturelle, le style de rock’n’roll puissant et agressif des Stooges a fait l’effet d’une bombe dans le paysage musical de la fin des années 60. Soufflant le public avec un mélange de rock, de blues, de R&B et de free jazz, le groupe au sein duquel débute Iggy Pop posa les fondations de ce que l’on appellera plus tard le punk et le rock alternatif. Gimme Danger, le nouveau film de Jim Jarmusch, retrace l’épopée des Stooges, l’un des plus grands groupes de rock de tous les temps. Gimme Danger présente le contexte dans lequel les Stooges ont émergé musicalement, culturellement, politiquement, historiquement et retrace leurs aventures et mésaventures en montrant leurs inspirations et les raisons de leurs premiers défis commerciaux, jusqu’à leur arrivée au Panthéon du rock.

 

Jeudi 2 novembre à partir de 20h30 – Salle de l’Auzelou – Prévente et tarif réduit* sur place 20€ / plein tarif 22€ – Des places assises pourront être proposées dans la limite des places disponibles. 

 

Govrache

 

Parallèlement à la chanson qu’il pratique depuis dix ans partout en France, Govrache est aussi slameur. Qu’il évoque un contexte social difficile, un bonheur simple ou des petits riens du quotidien, Govrache a le souci du propos juste. Sa plume est engagée, dégagée, chatouille autant qu’elle pique, caresse parfois… mais rarement dans le sens du poil !

 

 

Gauvin Sers

 

Il n’y avait plus rien. Le genre avait disparu. Cette chanson française si particulière que l’on aimait tant, à la fois tendre et engagée, semblait s’être éteinte. L’héritier de Georges Brassens, Jean Ferrat et Renaud, pourtant lui toujours vivant, était introuvable. Quand soudain (roulements de tambour ou “tatatinnn” comme dirait ce même Renaud) déboule Gauvain Sers. En écoutant “Pourvu”, qui ouvre son premier album, on peut successivement esquisser un sourire, serrer les poings, sentir ses yeux humides et surtout avoir envie de chanter à tue-tête  une mélodie qui s’inscrit déjà très haut dans le répertoire de nos grandes chansons populaires.

 

 

 

Vendredi 3 novembre à partir de 20h30 – Salle de l’Auzelou – Prévente et tarif réduit* sur place 23€ / plein tarif 26€

 

Ryon

 

Présenté comme une pépite de la nouvelle scène reggae française, le groupe sillonne les salles et les festivals depuis l’année 2015, pour partager, dans la langue de Molière, ses inspirations poétiques, sincères et engagées. Autant de concerts qui ont permis à Ryon de se forger une solide expérience et de séduire un public de plus en plus large aussi bien en live que sur les réseaux sociaux ! Fraîchement auréolé d’une flatteuse seconde place aux victoires du reggae 2017 dans la catégorie « révélation de l’année », le groupe est actuellement sur la route des concerts pour faire vivre son premier album « Rêver » tout en préparant la suite…

 

 

Zoufris Maracas

 

Chienne de vie succède au premier album « Prison Dorée » et l’ivresse du voyage s’intensifie. Si, plus jeunes, Vin’s et Micho ont vadrouillé en Afrique de l’Ouest avec un projet de ciné itinérant, c’est au Mexique qu’ils débutent l’écriture de ce nouvel album sur lequel est distillé aujourd’hui un patchwork de leurs explorations, avec des sons latinos, manouches, africains ou encore discos, et des thématiques aussi variées que les nanotechnologies, les chagrins d’amour et autres cyber-pétitions…

 

 

Yaniss Odua and Artikal Band

 

Yaniss Odua revient avec un nouvel album « Nouvelle Donne », un disque brillant signé par un artiste qui sait obtenir l’équilibre entre le gros son, la bonne attitude et les lyrics conscients. Sans se sacrifier à la mode de l’instant, Yaniss parvient à réconcilier les tendances et à moderniser le reggae, incorporant l’esprit du hip-hop ou la cadence façon rocksteady. Des musiciens de talent, une présence vocale unique et des thèmes forts. Voilà pourquoi « Nouvelle Donne » est le meilleur disque de Yaniss Odua, de ceux qui tourneront longtemps sur les platines virtuelles de ses fans et des amateurs de bon son roots.

 

 

Panda Dub

 

C’est le producteur français qui monte. L’un des plus inventifs du moment aussi. Artiste indépendant, Panda Dub a lancé son projet en 2007 avant de l’affiner au fil des ans et des disques. Autant influencé par le reggae roots que par la scène UK dub steppa et l’électro-dub à la française, le Lyonnais a su se faire une place dans le paysage hexagonal à force de persévérance.

 

Summer 2016 Liveshows Report

C'est la fin de la tournée ! Cette année a été ouf encore une fois, en Live Band comme en solo ! Après un nombre incalculable de Kilomètres, de rencontres et de cul secs, je vous laisse découvrir ce report vidéo par Joris Couronnet Lyon Photographe qui a passé l'été avec nous.RDV en fin de semaine pour annoncer la suite.Restez connectés !This is the end of the tour ! Last year has been a crazy one again, with the Live Band or in Solo !After a countless number if kilometers, meetings and shots, i let you discover this video report by JCLP who spent the summer with usStay Tuned for a nice announcement by the end of the week !

Publié par Panda Dub sur mercredi 11 Janvier 2017

 

 

Samedi 4 novembre à partir de 20h30 – Salle de l’Auzelou – Prévente et tarif réduit* sur place 24€ / plein tarif 27€ / Interplateaux : De la Palmyre – 45 tours only !

Photographe des Burning Heads au début des années 90 , De la Palmyre sélectionne des 45 tours de rock indé des années 90 avec, sans transition aucune, des vinyls au gros son de Philadelphie en passant par quelques autres excitants du groove mondial. Selon l’humeur, toutes les dérives dansantes sont possibles !

 

Mars Red Sky

 

Le nouvel album de Mars Red Sky : « Apex III – Praise for the Burning Soul » pousse encore plus loin les frontières vers un son colossal. Produit par Gabriel Zander (Brésilien qui a déjà officié sur « Stranded in Arcadia») et Jacob Dennis au studio Cryogene à Bègles, le groupe a créé des titres hypnotisants et grandioses puisant dans des influences toujours plus larges allant de Robert Wyatt, Les Beatles, Nick Drake et Neil Young à Electric Wizard, Acid King en passant évidemment par Black Sabbath…

 

 

Ludwig Von 88

 

Aux côtés de Bérurier Noir, Parabellum ou des Wampas, Ludwig Von 88 incarne une figure majeure du punk français – ou rock alterno, appelez ça comme vous voulez. La bande avait filé à l’anglaise alors que débutait le nouveau siècle. Quinze ans plus tard, ils sont de retour avec en poche quelques standards historiques (Houlala !, Bière Et Punk, Louison Bobet For Ever, Guerriers Balubas…). En tous cas, on sait que nos amis donneront très peu de concerts. C’est pourquoi celui-ci s’annonce déjà comme historique. Et immanquable.

 

 

Burning Heads

 

Dans la vie, il faut aimer les concepts simples. Simples et efficaces. Pour les Burning Heads, ce sera 30 concerts pour fêter leurs 30 ans de carrière. 30 soirs, 30 villes, 30 salles. En espérant que les Burning Heads voudront bien nous pardonner d’avoir utilisé le vilain mot de « carrière »…Chaque soirée de cette tournée sera une fête. Et chaque set des Burning se fera avec des invités pour des featurings et une set list gonflée à bloc de reprises, de medleys et autres surprises…

 

Burning Heads – Pop A Pill

Burning Heads – Pop A Pill (2015 – Choose Your Trap Album – https://oppositeprod.bandcamp.com/album/choose-your-trap )

Publié par Burning Heads sur lundi 5 septembre 2016

 

 

*Les tarifs réduits concernent les adhérents Elizabeth my Dear, Des Lendemains Qui Chantent et Hiéro Limoges, les demandeurs d’emploi, étudiants, personnes handicapées et comités d’entreprise.

Pass Jeudi/Vendredi : tarif unique 35€ – Pass Vendredi/Samedi : tarif unique 40€ – Pass Jeudi/Vendredi/Samedi : tarif unique 49€. Attention : les pass ne sont en vente que sur place ou sur www.elizabethmydear.org via weezevent

Infos pratique : Association Elizabeth My Dear– 4, Impasse Pièce St Avid – 19000 TULLE  /  06 73 39 33 07  / emdolc@gmail.com – www.facebook.com/emdolc – www.elizabethmydear.org

 

Bruno Robert

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *