Blues, percus poétiques et expo à La Chélidoine en ce mois de novembre !

Il y a du rythme à la chélidoine ! Un « Big man » du blues en la personne de Steve Clayton et un « Assemblage de percussions poétiques » sont à l’affiche pour ce mois de novembre. Deux soirées, qu’il ne faut absolument pas manquer ! Pour info, chaque trimestre, une nouvelle exposition d’œuvres d’artistes de la région et d’ailleurs  (peintures, photographies…), vous sera également proposée dans la salle  d’accueil du Théâtre La Chélidoine !

 

 

« DES BRUTES ET DES POLIES »

Céramiques de Sylvette MARTY

 

Pièces en terre cuite, à la recherche de formes et de matières. Expo : Novembre / décembre 2017 / Entrée libre/ visible les jours d’ouverture du Théâtre et sur demande au 05.55.72.55.84

 

Vendredi 10 novembre : Concert : 21h – Soirée Blues – Plein tarif : 15€/Réduit : 11€

Steve « Big Man » Clayton

 

Originaire de Birmingham (GB), Steve Clayton apprend le piano très jeune et découvre le blues très tôt grâce à son professeur de musique. C’est un véritable choc. Dès lors il va utiliser son argent de poche pour acheter des disques (Cow Cow Davenport, Albert Ammons, Memphis Slim… etc). À partir de ce moment là il n’étudie plus la musique classique : il préfère reproduire ce qu’il entend. Après le lycée il joue dans plusieurs groupes et le blues ne le quittera plus. Il fera de nombreuses tournées en Europe accompagnant au piano des vedettes légendaires (Louisiana Red, Shuggy Otis, Carey Bell…), avec qui il apprend beaucoup. Il se met au chant et écrit ses premiers textes. C’est un tournant dans sa carrière qui va lui permettre de trouver « sa touche personnelle » un son unique qui va le définir. Il enregistre son premier titre en 1991. « Can’t stop the boogie ». Il a cinq albums a son actif : « I got to sing these blues » (1999), « You know what i mean » (2000), « Dirty Mistreater » (2004), « Goin’back to Birmingham » (2008), « I like it like that »(2011), « Barrelhouse blues and Boogie Woogie piano et Homecoming » (2014). Il est nommé meilleur pianiste en Angleterre par le British blues connection en 1995, 1996, 1998. Il s’installe en Allemagne en 1998. En 2001 il reçoit le prix « Kupferle » et en 2015 le prix « German Boogie Woogie Award Pinetops ».
« The Big Man » sait transformer ses concerts en véritables shows : dès les premières minutes, il met le public dans sa poche et ne le laisse ressortir qu’au terme d’un set endiablé.

 

 

 

Vendredi 24 novembre : 21h – Soirée Poésie et Musique – Plein tarif : 15€/Réduit : 11€

Assemblages (Percussions et Voix)

Mirtha Pozzi et Pablo Cueco

 

 Ils nous proposent un répertoire mouvant, renouvelé pour chaque intervention, puisant dans l’incroyable réservoir de la poésie, de la voix et des percussions, avec un tropisme certain pour la modernité subversive à travers les âges, des origines à nos jours, ou presque… On peut y croiser une mésange turquoise, des percussions lettristes, un septicolore, des chants troubadouresques, des portraits de poètes, des collections, des tam-tams aimables, des calembours maraboutés, des malédictions, des onomatopées re-toquées, des poèmes frappeurs, des aveugles, de drôles d’oiseaux, des kyrielles rabelaisiennes ou tardives, des autoportraits, des leçons de zarb ou de poésie, des menus propos, des énumérations, une sonate de mots, des lettres KC, une recette de cheval, des imprécations, la zarb attitude, des déclarations d’amour, l’archaïsme moderne, la post, le néo, des bruits, des fureurs, des tumultes, des fracas, des requins, des douceurs, des passions et le reste… Pour cette édition d’Assemblages, ils invitent à se joindre à eux, Pierre-Étienne Heymann, comédien, metteur en scène et auteur de théâtre. On retrouvera notamment, au cours de cette soirée, quelques textes de François Rabelais dont il est un des interprètes les plus convaincants.

 

 

 

La Chélidoine soutient la Fondation du Crédit Mutuel pour La Lecture et met ainsi à votre disposition, dans l’accueil du Théâtre, des oeuvres d’auteurs classiques ou contemporains (en particulier les auteurs ayant déjà travaillé avec ou pour La Chélidoine). Les rayonnages ont été remplis aussi grâce aux dons d’amis spectateurs ou comédiens. Une étagère est même dédiée à la jeunesse ! Une simple fiche d’emprunt où vous indiquez votre nom et vous emportez chez vous le ou les livres choisis (aucune limite dans le temps pour le retour). Derniers ouvrages « coups de cœur, « La Parole contraire » d’Erri de Luca et « Les Fiancés de Vorey » de Thelma Dumas. Également à votre disposition les K7 de Télémillevaches. Vos dons sont les bienvenus !

Infos pratiquesRéservation au 05 55 72 55 84 ou reservation@lachelidoine.fr

 

Bruno Robert

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *