La prog de décembre « Des Lendemains Qui chantent » !

Pour finir cette année 2017 en beauté, la salle « Des Lendemains Qui Chantent », nous a encore concocté de quoi passer de bonnes petites soirées. Tekno, electro, pop, rock, reggae et même un spectacle pour vos p’tits bouts sont au rendez-vous de cette savoureuse programmation. Bonne fin d’année en musique à vous tous !

 

Tous les trimestres, le hall de la salle « Des Lendemains Qui Chantent » accueille un nouvel artiste pour lui redonner de jolies couleurs. Depuis le 23 novembre, vous pouvez découvrir le travail de  Katjastroph et sa superbe fresque !

 

Katjastroph s’inspire essentiellement de ses carnets : un amas de textes, de ratures et de dessins. Ces bribes proviennent de matières littéraires et journalistiques mais aussi de ses annotations qui émergent lors de ses déambulations. C’est à partir de cette collecte qu’elle crée ses fresques, dessins et auto-éditions. Ses compositions sont des paysages foisonnant où corps hybrides, objets étranges et animaux aux allures humaines s’entremêlent et vous observent. Ses scènes énigmatiques expriment de manière symbolique la complexité des relations humaines.

 

 

 

Jeudi 30 novembre : Concert : 19h – Soirée fresh covers – petite scène – Gratuit

Americans Do It Better

Americans Do It Better est un trio funky fresh baby, composé d’Ariane au chant, de Tatou à la guitare/batterie et de Marco à la basse. Un set de reprises anglo-saxonnes de qualité allant du standard jazzy à la power pop d’aujourd’hui, en passant par le rock’n’roll et le funk débridé.

 

 

 

Samedi 2 décembre : Concert : 21h – Soirée électro / acid indus / tekno – Grande salle – 8€50

Melting Drops At Home Edition

Melting Drops is back ! Quoi de mieux pour finir l’année en beauté qu’une soirée acid indus bien au chaud ? Pour l’occasion, l’association Adekwatt nous fait l’honneur d’inviter Minimum Syndicat, un duo qui se produit sur les plus grosses scènes d’Europe ! Pour les accompagner plusieurs DJ viendront des quatre coins de la France avec des sets tekno, acid, dark tekno… Un mapping original sera là pour vos yeux ébahis !

 

Goops Vs Gyzmo

Un ping-pong tekno pour chauffer la soirée !

 

 

 

 

Minimum Syndicat

Le duo parisien ne cesse de faire parler de lui… Ces deux artistes se produisent sur les plus grosses scènes d’Europe (dont le Awakening 2017 aux Pays-Bas !). Ils livrent un live acid incisif, mental et percutant ! Ils nous font le plaisir de poser leurs machines à Tulle et ça va être dantesque !

 

 

 

Dj Pirat

Il mixe et compose depuis 2004. Ce résident des soirées Beat Addicts (Paris) vous proposera un live dancefloor entre la progressive trance et l’acide galopante.

 

 

Dj Charley

Charley fait partie des Mood Krafterz, association organisant de gros évènements dans le grand Ouest. Son mix sera orienté dark tekno et sa sélection sans faille va vous surprendre!

 

 

 

DJ PE 1

DJ PE 1 fait tourner ses vinyles Acid Techno un peu partout et aux célèbres soirées Nuclear Free Zone à Brixton du collectif Stay Up Forever à Londres. Membre du collectif associatif Inteksystem, DJ PE 1 mixe une techno acid, underground, et revendicative, l’amenant à jouer dans des free/squatt partys, des raves, des festivals, des clubs en France, en Angleterre, en Espagne. Depuis 2010, il coorganise les soirées Massive Line, Acidelik orientées Acid Techno ainsi que les Tekno Island avec son nouveau projet Direct Drive, en collaboration avec Candy et Common Paradox.

 

 

 

Jeudi 7 décembre : Concert : 19h – Soirée pop noise électro – Petite scène – Gratuit

Pili Coït

Guilhem Meier, bruiteur fleuve et batteur pieuvre chez PoiL, PinioL, uKanDanZ + Jessica Martin Maresco, les cordes bien roulées aux quatre coins de langue chez Mercurial, Saddam Webcam, Little Coquette, et la dernière mouture de Meï Teï Sho. Ensemble, on les retrouvait déjà entortillés dans Icsis et Le Grand Sbam. En 2014, ils décident de créer la musique de leur intimité, de leur descente de lit. Vivre à deux la route et la scène, et de tout enregistrer à la maison. Ils baptisent le duo du nom d’une composition : « Billy Goat ». Mais le prononce avec l’accent alsacien, car c’est bien plus drôle et plus tranchant. Sur scène, Pili Coït reproduit le bruit du sable après l’orgasme avec un bidon, des guitares électriques, un synthé-drums, un Tom basse, des pédales, et le mélange de leurs genres dans la bouche.

 

 

 

Vendredi 8 décembre : De 20h à minuit – jam session en salle – Gratuit

Des Lendemains ouvre les portes de sa grande salle à une deuxième jam session, totalement ouverte aux musiciens. En groupe déjà existant ou non, venez jouer de la musique, rencontrer de nouveaux musiciens et expérimenter le grand plateau !

Renseignements et inscriptions – Sylvain : 06 84 56 70 23 ou labo@deslendemainsquichantent.org

 

Mercredi 13 décembre : 14h30 – Marre Mots – Spectacle à partir de 6 ans – Grande salle

Marre Mots

Yoanna et Brice, les deux interprètes de Marre Mots, nous embarquent dans un voyage sensible en se plaçant du côté de l’enfance, à cet instant où l’on commence à sentir, à comprendre que l’on est traversé par des émotions, toutes sortes d’émotions, et que l’autre, l’adulte, semble avoir oublié et ne pas comprendre. Tantôt vert de peur ou rouge de colère, tantôt fleur bleu ou joyeux, les Marre Mots se souviennent et expriment leurs joies, leurs colères, leurs peurs et leurs tristesses. Tour à tour frère et sœur, copains de récré, parents bornés, instits dubitatifs ou enfants excités, ils questionnent avec humour et poésie ce qui nous fait rire et pleurer et nous rappellent que même les plus grands peuvent avoir peur dans le noir.

Indication sur les tarifs : 1 enfant + 1 adulte = 5€ (prendre un billet adulte gratuit + un billet enfant) – 1 adulte supplémentaire sans enfant = 8€ (prendre un billet adulte supplémentaire). Ne kidnappez pas les enfants des voisins pour payer moins cher, bande de vilains et surtout pensez à réserver !

 

 

 

Jeudi 14 décembre : Concert : 19h – Soirée reggae blues – Petite scène – Gratuit

Mami Wata

Mami Wata c’est la rencontre de deux chanteurs musiciens, Max Ferrauto et Sadoo, lors de partages de scènes dans la région lyonnaise, il y a dix ans. Sadoo arrivait du Sénégal avec un reggae coloré et Max venait faire découvrir sa voix de bluesman italien. Au fur et à mesure de ces rencontres, un répertoire est né et il s’appelle Mami Wata : la déesse mère des eaux.

 

 

 

Vendredi 15 décembre : Concert : 21h – en partenariat avec le « Collectif Vacance Entropie » – Soirée noise mythique / math pop rock / post hardcore – Grande salle – 12€50

Collectif Vacance Entropie, qu’est-ce que ça donne ?

– Un collectif d’anarchistes en vacances ?

– Un rassemblement de nihilistes ?
– Un ensemble d’absentéistes ?
– Une purée de palmiers ?
– Des Raëliens amoureux du désordre ?

Réponse : un peu tout ça… et beaucoup plus, ou l‘inverse ?

Première collaboration tripartite entre « Des Lendemains Qui Chantent », la toute nouvelle association « Collectif Vacance Entropie » et « Medication Time », cette soirée annonce non seulement le lancement des activités du CVE en termes de développement artistique, mais elle se veut également marquer une première étape de coopération entre ces trois structures, au profit de l’accompagnement des projets artistiques dans le domaine des musiques actuelles. Et pour illustrer cette histoire naissante, nous nous réjouissons de proposer cette très belle programmation avec The Ex, Totorro, et Ingrina, groupes inscrits au catalogue CVE. Trois concerts donc, mais aussi…. des flamands roses, du canard, du DJ, du cocktail et beaucoup de plaisir !

The Ex

Le quatuor The Ex est encore là après 38 ans de carrière, plus de 20 albums et des milliers de concerts. Après des débuts à Amsterdam en pleine vague punk, The Ex devient au fil des années un melting pot de styles musicaux qu’à priori tout peut opposer : noise, jazz, improvisation et musique ethnique. La ligne directrice est restée la même : faire de la musique avec le cœur et l’âme, loin des courants et des attentes commerciaux.

 

 

Totorro

Arrivés discrètement en 2011 dans le cercle du rock atmosphérique, la petite bande de Totorro a très vite pris une place importante dans le paysage post-rock français puis européen. Les Rennais fascinent et séduisent par la fraîcheur et l’évidence de leur musique qui dresse des ponts aventureux entre les genres. Chaque morceau est à lui tout seul une histoire avec une palette d’émotions d’une grande richesse, aux atmosphères et aux rythmiques changeantes. Tantôt tendu, nerveux ou plus pop, abrasif ou apaisé, Totorro sait être imprévisible mais toujours aussi captivant, fun et efficace, sur album comme sur scène !

 

 

Ingrina

Chimère bruyante présentant tous les symptômes du mal au crâne : deux batteries, trois guitares, des voix perdues dans le magma, et une basse qui écrase tout le reste. L’orage entre deux accalmies…

 

 

 

Mardi 19 décembre : 20h – Bœuf au labo – Gratuit – Le Labo, 18 avenue du Lieutenant Colonel Faro – Tulle

Toute personne ayant envie de partager du son, de rencontrer d’autres musiciens ou de passer une soirée en musique est conviée à participer à ces soirées d’improvisation. Le Labo est équipé avec de supers amplis, micros, sono et batteries à disposition !
Invitez vos amis musiciens ou simple aficionados de musique à venir profiter des bœufs !

 

 

Mercredi 20 décembre : 19h – Scène ouverte au petit forum du « Théâtre Les Sept Collines » – Gratuit

Trois rendez-vous gratuits dans l’année à ne pas manquer ! Des Lendemains Qui Chantent, les Sept Collines, la FAL 19 et le Centre Régional des Musiques Traditionnelles s’associent pour vous présenter sur scène de nombreux artistes amateurs aux talents variés ! C’est l’occasion de venir faire des découvertes artistiques et de se laisser surprendre. Venez les encourager autour d’un apéro !

 

Jeudi 21 décembre : 19h – Soirée Random Battle Party – petite scène – Gratuit

 

C’est l’heure de la troisième Random Battle Party ! La première soirée où vous aurez le pouvoir sur la playlist ! Les règles sont simples… Vous venez à la soirée avec vos idées de musiques pour faire la fête, le public vote pour les meilleures (ou pas) propositions et on danse ! Arbitres de mauvaise foi, danses endiablées, cadeaux à gagner ! La fête s’annonce bien marrante…

 

Bruno Robert

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *