La programmation du théâtre des Sept collines en janvier !

En janvier, au Théâtre des Sept Collines, le diable dévoile ses différents visages et avoue son penchant pour le théâtre avec la compagnie « Pour ainsi dire », Philippe Dorin vous convie à un atelier d’écriture, la compagnie Zampa décline les tons de bleus dans un spectacle de danse envoûtant, prélude au festival du « Bleu en Hiver » (qui fera l’objet très prochainement d’un article sur le site de « A vos marques… Tapage ! »), la compagnie Christian Benedetti vous propose une adaptation fine et dynamisante de « La Cerisaie » de Tchekhov… Pour terminer, un petit tour en bus jusqu’à Limoges pour la Biennale « Danse émoi » où un spectacle entre danse et théâtre, vous emmènera dans un voyage vers le futur… Bons spectacles à toutes et à tous ! Et pensez à réserver vos places pour chaque spectacle ! Billetterie en ligne sur le site  !

 

 

Vendredi 12 janvier / 18H30 / Le chat n’a que faire des souris mortes / théâtre / Compagnie « Pour ainsi dire » / A partir de 9 ans/ Durée : 1 heure

 

Deux garçons assis au bord d’un lac. Hier ils étaient déjà là et demain ils y seront encore. Si y en n’a pas un qui se décide à faire quelque chose, ça peut durer longtemps comme ça. Sur les deux, on ne sait pas lequel est qui. L’un se dit le meilleur ami de l’autre, mais c’est plutôt l’autre qui n’arrive pas à se défaire de l’un. C’est une jeune fille sortie de « Dieu sait où ? » qui va les mettre au clair. En leur disant à tous les deux « Diable, que faites-vous là ? », l’un va croire qu’elle s’adresse directement à lui, et le voilà nommé tel qu’il est ! Car le diable adore qu’on le vouvoie. à travers la relation de deux adolescents contemplant, au travers un lac, le monde et le reflet d’eux-mêmes, Philippe Dorin et Sylviane Fortuny se livrent à une variation savoureuse sur les différents visages du diable. Qui est Le Diable ? Une source de tentation ? Notre part de subversion ? Notre excuse préférée pour se défaire d’une société bien-pensante ? Une chose est sûre, le diable adore le théâtre !

Texte : Philippe Dorin / Mise en scène : Sylviane Fortuny

 

 

samedi 13 janvier / 10H / Atelier d’écriture animé par l’auteur Philippe Dorin / Ouvert à tous à  partir de 9 ans/ Durée : 2 heures

 

Il nous a présenté avec bonheur sa conférence sur l’écriture Dans la vie aussi, il y a des longueurs… Le facétieux Philippe Dorin, auteur du spectacle Le chat n’a que faire des souris mortes, sera parmi nous pour un atelier d’écriture généreux et ouvert à tous, où il vous proposera d’écrire tout en économisant les mots :  « Être écrivain en 10 mots », tout un programme !

 

 

Mardi 16 janvier / 20H30 / Bleu / Danse / Compagnie « La Zampa » /  Durée : 50 minutes

 

Bleu. Couleur aux mille nuances, une exploration sensuelle des âmes, avant de plonger dans la nuit profonde. Retrouver les significations de cette couleur, du blue jean des travailleurs au bleu de la noblesse… La Zampa s’empare de cette palette aux nuances infinies dans un duo dansé. Les danseuses évoluent dans un cube de tulle, voile ténu entre les corps et les spectateurs, témoins d’une intimité feutrée. De cet espace restreint, naît une inventivité du mouvement, le cube tout entier est un terrain de jeu : corps contraints, suspendus, fusionnels. Le spectateur assiste alors au surgissement de tableaux mouvants : créatures fantastiques sous des monticules de tissus, corps dénudés baignés de lumière bleutée… musique envoûtante qui distord le temps. Une invitation à un voyage perceptif et sensoriel. Avec Bleu, La Zampa impose une nouvelle fois son style singulier, une respiration créatrice devenue indispensable.

Chorégraphie : Magali Milian, Romuald Luydlin /  Danseuses : Magali Milian, Anna Vanneau 

 

 

Jeudi 18 janvier / 20H30 / La Cerisaie d’Anton Tchekhov / théâtre / Compagnie Christian Benedetti / Durée : 1H30

 

À travers cette Cerisaie, propriété sur le point d’être vendue aux enchères, se joue un véritable concentré des relations humaines : familiales, sentimentales, domestiques et économiques. Si La Cerisaie traite du renoncement et du chagrin, Christian Benedetti, en fin connaisseur de l’œuvre de Tchekhov, parvient à révéler son potentiel comique, inhérent à l’écriture et à l’humour brut du dramaturge russe. Le metteur en scène nous fait entendre toute la musicalité de cette partition chorale épurée et aiguisée. La complexité et la profondeur des personnages se déploient sur un plateau dépouillé, laissant toute la place à la subtilité du texte et à l’énergie électrique d’une troupe d’acteurs au sommet. L’interprétation, sans excès de psychologie, est d’une grande maîtrise. La pièce apparaît telle qu’elle est, un chef-d’oeuvre moderne, entre drame et comédie.

Mise en scène :  Christian Benedetti | avec Antoine Amblard, Brigitte Barilley, Christian Benedetti, Nicolas Buchoux, Christophe Carotenuto, Philippe Crubézy, Laurent Huon, Jean-Pierre Moulin, Lise Quet, Alix Riemer, Hélène Stadnicki, Hélène Vivies

 

 

Mardi 30 janvier /Départ du bus 18H15 ( théâtre de l’Union de Limoges) / Mockumentary of a Contemporary Saviour / Danse /  Wim Vandekeybus, Compagnie « Ultima Vez » /  Durée : 1 heure

 

Nous sommes dans un futur lointain. L’histoire de l’humanité a atteint un point de rupture. Une force destructrice est en train de balayer définitivement toute vie de la terre. Avec l’aide d’un enfant, quelques personnes ont pourtant réussi à atteindre un endroit sûr. Mais la vie dans ce safe room n’a rien d’évident. En bons humains qu’ils sont, les survivants ne cessent de s’affronter… L’humanité vaut-elle bien la peine d’être sauvée ? Dans Mockumentary of a Contemporary Saviour, spectacle de théâtre et de danse, nourri de cinéma (La Dernière Tentation du Christ de Martin Scorsese et THX 1138 de George Lucas ont inspiré le chorégraphe) et maniant la technologie, les apparences sont trompeuses dans une réalité futuriste.

Régie et chorégraphieWim Vandekeybus | Créé et interprété par : Anabel Lopez, Maria Kolegova, Yun Liu, Daniel Copeland, Saïd Gharbi, Jason Quarles, Flavio d’Andrea

 

Christine Le Garrec

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *