La prog de février « Des Lendemains Qui Chantent »

De superbes soirées vous sont proposées en Février à la salle « Des Lendemains Qui Chantent ». Alors, tous à vos agendas et bonne éclate !

 

 

Jeudi 01 Février : Concert : 19h – Guyom Touseul – petite scène – Gratuit

 

Guyom Touseul vient présenter à Tulle « En vers et contre tout », son nouveau disque. C’est dans le Labo « Des Lendemains Qui Chantent » que l’enregistrement a été fait. Fêter cette sortie par un concert local est donc tout naturel ! Ses textes sont teintés de poésie, de combats, d’humanité et de luttes. Sincères, ce sont des chansons impliquées et pas compliquées. On surprend parfois même Guyom Touseul à chanter l’Amour. Les mots sont mis en valeur sur le disque par une combinaison de guitares, d’un ukulélé et d’un accordéon. Guyom Touseul fait résolument partie de cette famille qui considère que le texte est fondamental dans une chanson, à laquelle appartiennent Brassens, Renaud, la Rue Kétanou, et tant d’autres. La musique qui l’accompagne est rythmée et sensible. L’assemblage des deux nous amène dans un univers fait de petites loufoqueries et de réalité crue.

 

 

Vendredi 02 Février à partir de 19h : Boeuf au Café Ô Soleil – Gratuit – Café Ô Soleil, Place Antoine et Antoinette Farges, Tulle

Toute personne ayant envie de partager du son, de rencontrer d’autres musiciens ou de passer une soirée en musique est conviée à participer à ces soirées d’improvisation. Le café Ô Soleil est un endroit très convivial ! Le café associatif sera équipé avec amplis, micros, sono et batteries, à disposition de tous… Invitez vos amis musiciens ou simples aficionados de musique à venir profiter des boeufs !

 

 

Jeudi 08 Février : Concert : 19h – Moonwalks + Les Persuadeurs – petite scène – Gratuit

Moonwalks

 

Moonwalks s’est formé sur la scène DIY de Détroit en jouant dans des squats à travers la ville à partir de 2014. Depuis, le trio a enregistré plusieurs opus et tourne en Europe et aux Etats-Unis. Leur album « In Light (The Scales in the Frame) » sort fin janvier 2018.

 

 

Les Persuadeurs

Danny Wild et le Rev font leur playlist et seront prêts à tout pour vous persuader. Venez danser au son de leurs platines vinyles dans le bar de la salle, en after du concert !

 

 

Vendredi 09 Février : Concert : 21h –  Perrier a du Cœur – Organisateur : Des Lendemains Qui Chantent et le Lycée Edmond Perrier grande salle – Prix libre, minimum recommandé : 5€

Qui a dit que les jeunes étaient complètement coupés du monde, qu’ils ne connaissaient plus les notions de solidarité et de partage ? En tout cas, les lycéens d’Edmond Perrier ont oublié d’être égoïstes ! Venez soutenir leur soirée caritative ! Tous les fonds récoltés seront reversés à une association qui, entre autres, distribue des repas gratuits à ceux qui en ont besoin. Au programme, des groupes de lycéens talentueux et des invités surprise !

Hellmasterofficiel (métal), Deep Rimes (beatbox), Haltraz (beatbox), Shaken Not Stirred (chant, claviers, guitare), The WokShot (pop festive), La Fanfare Lost In Traditions, Round Stones (rock), Alexandre (chant), Joséphine et Emma (guitare chant)

 

 

Jeudi 15 Février : Concert : 19h – Viky Williams – petite scène – Gratuit

 

Viky Williams malaxe ses propres textes et ceux d’auteurs morts (ou presque). Tantôt scandés, tantôt chantés, les mots, en français ou en anglais, sont projetés avec rage dans une tempête de larsens et de vibrations électrisantes et envoûtantes. Sur scène, les quatre Viky Williams attirent le public dans leur traversée rock et poétique.

 

 

 

Samedi 17 Février : Concert : 21h – La Pietà + MYCIAA + Hollydays – Organisateur : Des Lendemains Qui Chantent – Une soirée en partenariat avec Elizabeth My Dear – Entrée : 8.50€ 

La Pietà

 

La pietà, c’est la mère douloureuse. La femme, la fille, la sœur, la mère, la traînée, la sainte, la folle, la forte, la fragile, la fière, la coup-rageuse, la brisée, la réparée, la cure, la toxique, la douloureuse. Electro-nique, éclectique, électrique, tantôt slameuse, tantôt mélodique, souvent entraînante, entraîneuse, entremetteuse, toujours directe, comme un poing dans la gueule, comme les points sur les i, comme les pointillés qui deviennent horizon. La Pietà n’est pas là pour plaire mais pour déranger.

 

 

MYCIAA

 

Si MYCIAA est adepte du DIY, c’est uniquement pour mieux se réinventer à chaque disque et vivre chaque concert comme une fin du monde. Le duo revient avec De la violence ordinaire un nouvel album où, une fois de plus, l’exploration de la nature humaine, l’amour, la haine et la violence sont les maîtres mots. Preuve que l’écœurement à l’égard du genre humain est une source d’énergie et de créativité infinie, comme l’un des derniers remparts avant le néant, le vrai.

 

 

Hollydays

 

On aime les chansons, celles qu’on chante comme ça sans raison, des refrains entêtants qui parlent de nous, de toi, des autres, ceux que tu chantes en chœur dans la foule avec ton voisin. Car finalement on veut tous la même chose : partir au Brésil sur un coup de tête, faire l’amour sur des plages désertes, se moquer de tout. Être libres d’inventer des mots, de s’appeler Hollydays parce que c’était l’année des h.

 

 

 

Mardi 20 Février : 20h – Bœuf au Labo – Gratuit – Le Labo, 18 avenue du Lieutenant Colonel Faro

Toute personne ayant envie de partager du son, de rencontrer d’autres musiciens ou de passer une soirée en musique est conviée à participer à ces soirées d’improvisation.Le Labo est équipé avec de supers amplis, micros, sono et batteries à disposition ! Invitez vos amis musiciens ou simples aficionados de musique à venir profiter des boeufs !

 

 

Jeudi 22 Février : Concert : 19h – The Wendy Darlings – petite scène –Gratuit – Organisateur : Des Lendemains Qui Chantent en partenariat avec Elizabeth My Dear

Énergie punk, son garage et mélodies pop acidulées : voici la recette de The Wendy Darlings. Depuis leur formation en 2006, les Clermontois vouent toujours un amour immodéré aux années 60, à l’Indie pop des années 80 et à aux productions DIY des années 90. Leur pop est montée sur ressorts et a l’esprit rock’n’roll.

 

Bruno Robert

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *