La prog de Mars du Théâtre des Sept Collines !

le

Ce mois-ci plus particulièrement, la programmation du Théâtre des Sept collines interroge les notions actuelles et grandissantes du vivre autrement et du vivre ensemble. Différents espaces de dialogues et de partages seront proposés, en compagnie d’artistes créateurs sensibilisés et concernés par le rêve d’une société nouvelle. Bons spectacles à toutes et à tous ! Et pensez à réserver vos places pour chaque spectacle ! Billetterie en ligne sur le site  !

 

 

Ateliers d’écriture /  samedi 3 mars (de 17 à 19 heures) et samedi 7 avril (de 10 à 12 h) / avec Barbara Métais-Chastanier, dramaturge/autrice.
Pour tous à partir de 16 ans

Un atelier d’écriture en deux rendez-vous autour du thème des Hospitalités. Ouvert à tous et à toutes, habitants ou nouveaux arrivants en Corrèze, accessible aux personnes maîtrisant le français comme à celles qui le découvre, celui-ci jouera sur des supports aussi bien écrits que visuels. L’atelier sera non seulement l’occasion de se découvrir dans l’aventure de l’écriture mais sera aussi l’occasion de partager par la parole ou par l’écrit des vies réelles ou imaginaires.»
Sur inscription – renseignements : 05 55 26 99 24  (pique-nique sur place possible le 3 mars avant le spectacle)

 

 

Théâtre /  Samedi 3 mars à 20h30 /  Hospitalités  : Massimo Furlan– Numero23Prod. Kristof HiriartCompagnie LagunArte durée 1H30

« Hospitalités » est un spectacle qui interroge la notion d’hospitalité. Une communauté d’habitants sur scène, celle de La Bastide-Clairence,  nous racontent l’histoire singulière qu’ils ont traversée, impulsée par un artiste, Massimo Furlan, en résidence artistique à l’invitation du musicien Kristof Hiriat.

 

 

Lecture théâtralisée / Mardi 6 mars à 19h / Phalanstères imaginaires, autour des textes de Charles Fourier /  Marie Lamachère – //Interstices / Gratuit au petit forum du théâtre de Tulle. (En partenariat avec la Librairie  Préférences)

.
Toute sa vie, Fourier élabora le plan d’une société régie par les lois naturelles de « l’attraction passionnée ». A la fois visionnaire et halluciné, il décrit les moyens de parvenir à «l’Harmonie Universelle». Imaginer ce que vivre en commun, veut dire pour nous aujourd’hui et ce à quoi nous aspirons.

 

 

Spectacle en famille / Mercredi 7 mars à 18h / Grand rêve général / Marie Lamachère // Interstices / dès 6 ans / Médiathèque Xaintrie Val’dordogne Argentat sur Dordogne/ Gratuit

Raconte-moi ton bonheur…  A la fois atelier-théâtre, spectacle et enquête, Grand rêve Général invite les enfants (et leurs parents) à réfléchir à la notion de bonheur. Pour ce faire, les enfants sont conviés à voyager au pays de l’Harmonie avec Cunégonde, la reine du pot 8.

 

 

Théâtre – Création / Vendredi 9 mars à 20 h 30/  Nous qui habitons vos ruinesMarie Lamachère La compagnie //Interstices

Comment vivre une vie juste dans un monde injuste ? C’est la question à laquelle tentent de répondre les trois personnages de la pièce, Antoine, Vincent et Alouna, chacun(e) à sa manière. Nous sommes  embarqués dans un road-trip qui prend la forme d’une enquête. La pièce interroge le désir de transformation sous la forme d’une fable.  Inspirés de la pensée de Charles Fourier et accompagnés par Barbara Métais-Chastanier (autrice) et de Marie Lamachère (metteur en scène),  les comédiens de la compagnie //Interstices ont mené en 2016/2017 une enquête dans plusieurs territoires ruraux et semi-urbains (Lozère, Lodévois et Larzac, Picardie…) sur la façon dont les rêves de Charles Fourier inspirent aujourd’hui des expériences originales menées sur les sentiers des utopies.

 

 

Danse/ Musique/ Création/ Mardi 13 mars à 20h30 /  Quelque chose de la nuit / Gisèle Gréau – Le Grand Atelier /  Durée 1h environ.

En 1980, Anne-Marie Reynaud et sa compagnie Le Four Solaire crée Quai de l’arrivée, une pièce pour 5 danseurs et un musicien, qui fera date dans l’histoire de la danse contemporaine en France. Des personnages vêtus de noir attendent sur le quai… entre théâtre, musique et danse, ils créent un univers unique. Gisèle Gréau, interprète dans la pièce d’origine (aux côtés de Daniel Larrieu, Odile Azagury, Jean Christophe Bleton…), convoque ici sa propre mémoire d’artiste et s’interroge sur le sens de l’absurde aujourd’hui. Véritable variation copiée, transformée et réinventée, elle nous entraîne dans un monde fantasmatique. Des voix s’élèvent, des objets transforment le mouvement, la musique affleure… Des tableaux surréalistes émergent alors, dont on ne sait plus s’ils sont rêves ou souvenirs. Porté par un travail plastique très abouti, et des danseurs-acteurs expressionnistes et habités, Gisèle Gréau fait résonner très fort cet héritage contemporain et compose son propre univers chorégraphique, singulier et audacieux.

 

 

Danse / Vendredi 16 mars à 18 h 30 /  Alibi / Théâtre de l’E.V.N.I  (Esprit Volant Non Identifié) / Durée 45 Minutes /  Dès  6 ans / Jeudi 15 mars et vendredi 16 mars : séances scolaires / En tournée Randonnées de la Culture le dimanche 18 mars  à 16h  à la salle des fêtes de Meymac

« Il fait chaud. Déboutonne son veston. Voilà, comme ça c’est mieux.  Ahhh… Pose la mallette. Quelle heure est-il ? Depuis combien de temps je suis là ? Regards droite/gauche. J’ai faim, je voudrais acheter quelque chose à manger. Non, c’est pas grave, je vais rester là, je suis bien. S’assied. Je n’ai pas faim. Il fait si calme. Se couche. Je suis un oiseau. » Entre danse et théâtre, un spectacle tout en légèreté et élégance.

 

 

Film documentaire/ Mardi 20 mars à 20h30 /  Un paese di Calabria de Shu Aiello et Catherine Catella / Théâtre de Tulle / Gratuit (En Partenariat avec Peuple &Culture.)

 

Comme beaucoup de villages du sud de l’Italie, Riace a longtemps subi un exode rural massif. Petit à petit, migrants et villageois vont réhabiliter les maisons abandonnées, relancer les commerces et assurer un avenir à l’école.

 

 

 

 

Musique / Création / Jeudi 22 mars à 20h30 / Clax Quartet / Le Maxiphone Collectif / Durée 1h15 environ

Trop jazz pour être trad’, trop trad’ pour être jazz, trop déjanté pour de la musique de chambre…  Une chose est sûre, c’est une musique libérée des cases ! Un répertoire de compositions originales qui marie de façon inédite la vielle électroacoustique, les clarinettes, les flûtes, les saxophones traités avec un dispositif électronique pour un voyage aux confins des musiques traditionnelles, du jazz, des musiques improvisées, du rock…

Clarinettes, composition  Fred Pouget – Vielle électro-acoustique, composition  Gilles Chabenat –  Flûte Anne Colas – Saxophones, machine, compositions  Guillaume Schmidt

Et en tournée Randonnées de la Culture !

Ven. 23 mars – 20h30 Meyssac salle Versailles  – réservations 05 55 93 19 40 –  Sam. 24 mars – 20h30 Saint jal salle polyvalente Amicale Laïque – réservations 06 49 36 78 99 –  Dim. 25 mars – 16h Meymac Cinéma  – 05 55 95 18 43 –  Lun. 26 mars – 20h30 Egletons, salle Château Robert  05 55 93 19 40

 

Swaz

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *