Des jours et des nuits de nacre… Estivales !

La première conférence de presse des Nuits de Nacre a eu lieu ce lundi  26 mars en présence de toutes ses forces vives, pour nous présenter la nouvelle organisation et les raisons qui ont motivé le changement de date pour la prochaine édition :  après enquête auprès du public l’an dernier, il est ressorti que le jeudi n’était pas le jour idéal pour attirer un public nombreux. Cette année, il se déroulera donc du vendredi au dimanche. Et l’été ? Misons sur le soleil, comme celui qui apparaît sur l’affiche ! A vos agendas : Tulle sera « the place to be »,  du 29 juin au dimanche 1er juillet!

 

 

Si bien des changements sont annoncés cette année, l’esprit des Nuits de Nacre, ce qui fait sa force, restera bien sûr le même : une ouverture sur le monde, un goût prononcé pour l’éclectisme, et une logique de gratuité qui prendra encore de l’ampleur cette année, avec une baisse sensible des tarifs des (rares) concerts payants.

Le festival se déroulera tout au long des rives de la Corrèze, de manière linéaire. Ce « tube » comprendra bien entendu la populaire scène Gambetta, celle de la place Tavé (qui sera consacrée aux « curiosités » !) et la Guingette pour guincher au son de musiques trad ou musette (mais pas que…). La salle du Cloître  accueillera les concerts plus intimistes (à écouter religieusement !) et bien sûr, le Théâtre des Sept collines, comme les années précédentes, nous proposera plusieurs concerts dans sa belle salle. Comme tous les ans, vous trouverez à proximité des scènes des espaces restauration/ buvette. Quant à la sécurité, elle sera, comme les deux dernières années renforcée, pour votre tranquilité d’esprit…

Plusieurs noms nous ont été dévoilés, mais la programmation complète et définitive ne sera bouclée que vers la fin du mois d’avril (une cinquantaine de groupes au total). D’ores et déjà, nous savons que les « Amsterdam Klezmzer Band » essuieront les plâtres le vendredi soir pour le concert de lancement du festival et que se produiront sur la scène du théâtre :  Sébastien Farge en quartet (avec Marcel Azzola), Marc Perrone, Motion Trio (un trio d’accordéonnistes polonais), Lalala Napoli (italiens !) et Misatango (groupe argentin). D’autres noms ont été cités comme Angela Flao (Brésil) ou François Castiello (musicien de Bratsch)… ça commence très fort ! Les groupes locaux (amateurs et professionnels) trouveront également largement tribune dans les rues de Tulle.

 

 

Les scolaires, malgré cette période peu propice, ne seront pas oubliés : du 25 au 29 juin, AJM (André-Jean Mirou) animera des ateliers d’écriture à la salle des Lendemains qui chantent et un spectacle sera produit avec les enfants ! Le conservatoire, quant à lui, proposera à ses élèves des rencontres musicales, et comme l’an dernier, il est prévu des concerts au centre pénitentiaire.

Deux évènements exceptionnels auront lieu cette année : la présentation du triporteur avec les usines Maugein, pièce rare qui sera dévoilée au public, et une bourse d’échanges d’instruments (mais également de disques,  de partitions…) sera ouverte à tous, professionnels et particuliers. Un gros effort sera également consenti sur la décoration de la ville dès fin mai pour annoncer le festival… Surprise !

Un appel à bénévoles a été lancé : si vous êtes disponibles pour la durée du festival ou si vous avez quelques jours à lui consacrer (avant, pendant, après ! ) vous êtes les bienvenus ! Il vous suffit de contacter la cité de l’accordéon au N°  05 55 20 28 75 ou d’envoyer votre proposition par mail à l’adresse benevolat@accordeon.org

Pour info, la cité de l’accordéon déménagera ses locaux fin mai début, juin place Gambetta pour une implantation annuelle permanente et davantage visible.

Si les partenariats privés sont en légère baisse cette année, notons le bel effort de la ville de Tulle pour faire vivre ce festival unique qui monte, monte en prestige dans l’hexagone et au-delà ! Grâce à cet effort financier (et avec celui de la région et du département), le festival des nuits de nacre peut se permettre cette exigence de qualité et accueillir des groupes de renommée internationale !

 

Bernard Combes, maire de Tulle, présent à la conférence de presse

 

Christine Le Garrec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *