La prog de Novembre du « Café de l’espace » à Flayat!

Le mois dernier, si vos pas vous ont guidé jusqu’à Flayat et à son emblématique « Café de l’espace« , alors, vous avez certainement assisté à de superbes concerts tel que ceux de Sansévérino ou Ziveli Orchestar. Maintenant que vous connaissez le chemin, ne ratez pas la » big prog » qu’ils vous ont concocté pour ce mois de novembre… C’est un régal ! 

 

 

Samedi 10 novembre : Concert : 21h avec Be’Ding Bedingue / Théâtre d’improvisation – Tarif libre – Petite restauration sur place

 

Le Be’ding Bedingue est au théâtre d’improvisation ce que le pâté de patates est à la CREUSE : Un monument ! On les aime, ils sont beaux, ils sont chauds, ils reviennent pour vous avec leur show complétement déjanté, mené d’une main de fer (dans un gant de velours ?) par leur « ô grand maitre » ROBERT ! Le principe : deux équipes s’affrontent sur des thèmes improvisés, parfois choisis par vous, public chéri, pour créer des histoires rocambolesques, des personnages surréalistes, des chanson absurdes ou des sketchs hilarants. Nous on aime ça, et on sait que vous aussi !

 

 

 

Vendredi 16 novembre : Concert : 21h avec Pitt Poule – Tarif : 4€/6€ –  Petite restauration sur place

 

Alors mes poulets, prêts à vous déhancher sur le son unique de Pitt Poule ?! Agressif comme un poussin de trois semaines, Pitt Poule n’a de Pitt que les textes. les cinq larrons proposent un son unique mélangeant chanson française, chanson manouche, parfois ça hip, parfois ça hop, parfois ça jazz, à grand coups de manouche dans tes dents ! Bref, encore un son que l’on ne peut pas définir par écrit… Une chose est sûre, c’est qu’en plus d’être dans la dérision et la déconne, ils ont des choses à dire ! Ça va être juste énorme !!

 

 

 

Vendredi 23 novembre : Concert : 21h avec Tribal Veda (Musique du monde) – Prix Libre – petite restauration sur place

 

Dans le cadre des résidences artistiques proposées par le SOLIMA Creuse, association regroupant une multitude d’acteurs culturels Creusois, unis pour travailler ensemble sur des projets communs, nous accueillons Tribal Veda. Tribal Veda ce sont des entités, femmes et hommes. Ils viennent des quatre coins de la planète et parviennent au cours de leurs concerts fusionnels à matérialiser le chainon manquant qui unit les tribus du monde. Leurs chants ne connaissent pas la barrière de la langue et vous envoutent pour un voyage unique !

 

 

 

Dimanche 25 novembre : 16h – Débat sur le Cannabis thérapeutique – Tarif libre, suivi d’un repas partagé.

 

Le cannabis thérapeutique, effet de mode ou solution à venir ? Nous vous proposons un temps d’échanges autour de ce sujet qui enflamme la Creuse. De ses bienfaits (ou méfaits) au développement économique que cela peut apporter, Eric Correia, anesthésiste élu à la région Nouvelle Aquitaine, qui a amené la question sur la place publique, nous présentera ses arguments. Pour commencer, un petit film vous sera présenté puis nous échangerons, débattrons sur ce sujet de société.

 

 

Vendredi 30 novembre : Concert : 21h avec Cuando Tenga la Tierra – Prix Libre – petite restauration sur place

 

Julieta Sueiro et Yamila Monzón présentent “Cuando tenga la tierra”, un projet né d’un désir de transcender les frontières et de proposer un échange et un partage culturels. L’Argentine est le fruit de métissages, de luttes, de recherches et d’expressions qui font partie d’un héritage à la fois ancestral et contemporain. Elle jouit d’une richesse artistico-culturelle toute en nuances, que l’on peut aussi bien apprécier dans la lamentation d’une vidala et l’amour d’une zamba, que dans la force d’une chacarera ou encore la passion d’un tango. Ces artistes argentines, formées en chant, théâtre et danse, promeuvent l’art comme un outil de connexion, transformateur et vital. Ce projet propose une approche des rythmes et des chants exprimée par la danse folklorique et contemporaine, avec l’intention de rapprocher, à travers la musique et la danse, l’identité argentine et latino-américaine et le monde. Elles seront accompagnées par le gaucho argentin Daniel Perez.

 

 

Bruno Robert

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *