En février à la salle « Des lendemains qui chantent »!

Nouveau visuel et nouvelle programmation pour ce mois de février à la salle « Des lendemains qui chantent« . De quoi nous faire bouger et chanter, histoire de regonfler les batteries et de nous redonner du baume au cœur!

Visuel par « Le Studio Sauvage« 

Le Studio Sauvage est un espace de création atypique où fusent les idées comme une poignée de paillettes. Vous y trouverez sans doute ce que vous ne pensiez pas chercher. L’art pour dress-code et le savoir faire comme mantra : les projets y sont portés avec passion. A la tête de ces tiroirs secrets, Axelle &Barbee pensent, éditent, nuancent des créations sur mesure. Le duo accompagne créateurs, entreprises et évènements dans leurs projets artistiques : design graphique, scénographie et décoration des plus belles soirées, sérigraphie d’affiches numérotées, merchandising … Tout est pensé avec justesse. Depuis trois ans, le Studio couve également sa propre marque, sobrement appelée « Sauvage. » Elle s’envole et conquiert désormais tribus oubliées, rockstars et mamans surbookées. Un coeur rayonnant, une philosophie éthique et responsable. La démarche est pensée pour l’humain, dans le respect des matières et l’environnement.

Samedi 09 février : Concert : 20h30 avec le Melting Drops #3 At Home Edition – Grande salle –Tarif : 8,50€

Melting Drops est de retour à Tulle, grâce à l’association Adekwatt, et ça va faire mal, garanti ! Début de soirée avec de la techno et fin sur deux livestribe, hardtek, hardfloor !

Sati’s

Sati’s, gagnant du concours DJ, vient de Périgueux et commence à faire parler de lui. Ce warmup est l’occasion idéale pour découvrir son univers techno !

Popiet

Popiet est limougeaud et fait partie du sound system BTP. Il mixe depuis de nombreuses années, son expérience lui permet de livrer des sets groovy et colorés, toujours dans la veine techno.

Primal Thoughts

On passe à la vitesse supérieure avec Primal Thoughts (Clermont Ferrand) qui joue de la techno lourde, teintée de sons indus et acid. Grosse claque sonore en vue !

Tao H

Le style qui définit le mieux Tao H : psytribe… Nombreux sont ceux qui l’ont entendu en soirée et ils sont unanimes : son live act est unique, il vous emporte loin, très loin !

Nout

Est-ce encore nécessaire de présenter le crew Hérétik ? Pionniers du mouvement free et underground en France, Nout vient les représenter avec son live mêlant hardtek, hardfloor et ses samples mythiques ! 

Jeudi 14 février : Concert : 18h30 avec Amour Toujours – Gratuit – Petite scène – Restauration sur place.

Une soirée avec Pierre Pierre ? Mmmh oui. Il est tellement sexy. Un concert avec Computer Love ? C’est sûr, j’adore discudanser l’amour. Un moment avec Lola RoubertPin’sologiste Conseil ? Évidemment ! Elle lit en moi comme dans un livre ouvert. Pour la Saint Valentin, ils vous proposent ensemble de réaliser votre rêve. Un gala inoubliable concocté par leurs soins, d’où émaneront les volutes les plus délicates de phéromones et de tendresse. Deux concerts et un entresort dans une seule et même soirée. Un billet première classe pour l’AMOUR TOUJOURS.

Computer Love

Computer Love c’est une page de ta vie, un moment rien qu’à toi.C’est une serviette de plage sur laquelle chaque grain de sable serait un baiser. Computer Love c’est un voyage où l’eau fraîche est superflue. C’est une quête pour les sceptiques du boum boum foudre, pour les hésitations beige pastel tiédies au gravier, pour les élans incertains et les aérophagies du tendre. Computer Love c’est toi, c’est moi, c’est kisskiss et haut débit. Viens, que tout commence, que tout recommence, connecte-toi à Computer Love.

Pierre Pierre

Pierre Pierre est la quintessence du chanteur romantique. Drapé dans son habit de lumière, porté par de brillants musiciens, il sait plonger son public dans l’univers kitsch et délaissé de la variété française. La foule est éblouie par le charisme de la vedette, mais plus encore touchée par la sensibilité de l’homme. Loin du registre de la parodie, ses chansons d’amour sont des œuvres sincères. À notre époque où tout est dérision, Pierre Pierre nous ouvre son cœur. Car l’amour, au fond, est une affaire si grave qu’il faut savoir en rire.

Lola Roubert, Pin’sologiste Conseil

Lola Roubert pratique lapin’sologie. Lapin’sologie est une science divinatoire alternative, sentimentale et participative par le pin’s. Lapin’sologie est un endroit qui n’existe pas. C’est du bluff sauce baratin sur l’autoroute de la vérité. C’est la frime du style farcie à l’empathie qui se balade là où nos cœurs s’inquiètent. Les pin’s ne promettent pas le retour de l’être aimé sous 48h mais on peut quand même leur demander ce qu’ils en savent.

Vendredi 15 février : Concert : 20h30 avec Buridane + Samaka chez les copains de « Grive la Braillarde » – Stadium-café du Bowling de Brive – 6 avenue Léo Lagrange – Tarif : 12€ – Restauration sur place

Buridane

Barje, barjot, barré. Selon le dictionnaire d’argot, traiter quelqu’un de barje c’est le considérer comme une personne déraisonnable, hors du commun, et qui n’hésite pas à prendre des risques. Voilà une définition qui sied si bien à Buridane qu’elle l’a prise au mot dans le titre de son nouvel album : Barje Endurance. On retrouve dans ce deuxième album (arrangé par le crew du Ginger Accident, qu’on avait déjà fait venir sur Brive en octobre 2017 pour son hommage à Slow Joe), sa griffe vocale singulière enrichie de choeurs aériens et ces plages à l’acoustique épurée, cette fois parsemées de touches électro et de rythmiques qui peuvent parfois évoquer hip hop et slam. Lorsqu’elle est apparue il y a cinq ans, elfe blond aux allures enfantines et au grain de voix à la sensualité mutine, on s’est dit que cette jeune fille là allait trouver naturellement sa place au milieu des « chanteuses à guitare » du paysage français. Sauf que oui… et non. Car si le single « Badaboum » a bien fait les beaux soirs des radios et des télés, c’était peut-être pour mieux camoufler le reste : des chansons intrépides à la plume incisive, à la tendre noirceur et à l’urgence éperdue, à la fois ombre et lumière, ange et démon. Après tout, elle avait annoncé la couleur dès l’intitulé de son premier opus : Pas Fragile… Ce qui fait aussi et surtout la particularité de Buridane, ce sont les textes, à la densité poétique et au souffle du vécu, lettres émouvantes et prières épiques, constats entre lucidité et autodérision, aux thèmes en forme de catharsis à la fois intime et universelle.

Samaka

Au carrefour d’une rencontre entre deux Français originaires de Corrèze, se cache parfois des influences multiculturelles. Samaka, duo pop folk guitare/voix, nous évoque la nouvelle génération d’artistes qui façonne les musiques actuelles. La guitare rythmique, menée par Lenny Demeyer appréhende les vagues émotionnelles, en jouant sur les sentiments, entre le noir et le blanc, comme une ambivalence. La voix d’Axelle Perrier, quant à elle, oscille entre puissance et légèreté avec des accents rock, soul et parfois même ethnique. Samaka c’est une plume qui traduit des émotions brutes de décoffrage sur lesquelles sont posées des images qui pourront évoquer in fine, des sensations distinctes en fonction de l’auditeur.

Jeudi 21 février : Concert : 18h30 avec Y? – Petite scène – Gratuit – Restauration sur place.

Réduit à sa plus simple expression, guitare, chant, basse, batterie, Y? marie le meilleur d’un emocore à vif hérité de Fugazi et des séquences plus bruitistes portées par un jeu sans faille et une communion qui fait merveille à chaque apparition publique. Famille NoMeansNo ou The Ex, pour tracer de grandes lignes. Une musique qui demande écoute, loin des gadgets et fanfreluches sonores, s’élargissant de sages dissonances et de plages atmosphériques qui sont autant de respirations bienvenues dans un ensemble touffu, dense et parfois brutal, remarquable équilibre entre la colère et le contemplatif…

Samedi 23 février de 16 à 19h : Après-midi « Portes ouvertes »

Un temps où les portes sont grandes ouvertes ! Venez visiter la salle et découvrir ses coulisses… Venez seul(e), en famille, entre amis pour un temps convivial autour de jeux de la ludothèque Air de Jeux, en musique avec 100son et Deadloss pour un set hip-hop, en chansons à 18h avec la chorale DLQC ou encore le temps d’une photo, devenez une groupe de rock !

Jeudi 28 février : Concert : 18h30 avec DirtyWork Of Soul Brothers – Petite scène – Grauit – Restauration sur place.

DirtyWork Of Soul Brothers est un trio français aux sonorités rock 70’s, pop, garage et électro. Des vieux claviers, une batterie, et des voix un brin tapageuses, une personnalité noisy, dense et dansante. Ils n’ont rien à envier à l’énergie contagieuse de leurs aînés et ont su intégrer avec talent la douce folie des sixties dans leur jeunesse du 21ème siècle. Des sons de synthé vaporeux, psychédéliques et une batterie métronomique pallient largement à l’absence de guitare.

Bruno Robert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *