On va s’en prendre plein les oreilles du 7 au 9 juin au « Mini Festoch’  » de Flayat !

Pour fêter ses 10 ans, le café de l’Espace reconduit son Mini Festoch’ un peu plus tôt dans la saison, début juin plutôt que mi-juillet. C’est l’idéal pour lancer la saison des festivals en Creuse et montrer qu’on peut faire « mini » avec de grandes choses ! Depuis 4 ans, l’équipe du Café de l’Espace propose ce festival hors les clous, loin de la ville et des lieux fréquentés par les touristes. Flayat est devenu depuis 10 ans un phare culturel dans le sud de la Creuse, et même plus encore, un lieu de rassemblement, de rencontre et de vie avec des animations, des services et de l’action solidaire sur un territoire rural extrême. Installé dans le café mythique de Chez Paulette, une institution communale du siècle dernier, le Café de l’Espace rayonne bien au-delà du territoire, référencé jusque dans les capitales régionales et même connu à Paris. Au coeur du printemps et des beaux jours qui sont enfin arrivés, du moins on l’espère, les organisateurs proposent trois jours de pur plaisir, du 7 au 9 juin, pendant lesquels seuls les mots d’ordre seront : fête, (bonne) ambiance et musique !

Vendredi 7 Juin 2019 : 12€ : Apéro à 18h

Baptiste Ventadour (One man band Folk)

Baptiste Ventadour a tout juste 20 ans. Musicien de rue et chanteur-guitariste au sein de plusieurs groupes, il vous fera découvrir son univers folk dans son projet solo. 

Johnny Montreuil (Rock’n’Roll Narvallo)

J’ai débarqué dans ce foutu terrain vague à Montreuil, la caravane au cul d’une camionnette conduite sans permis. Novembre, la pluie, la boue… J’ai réappris la vie dans ce décor de rêve : un cirque abandonné, des ânes, des arbres qui refleurissent au printemps, des roms qui ont mis les voiles depuis mais qui sont restés mes frères, des bandits, des voyous. Il y a aussi Blacky qui gère le courrier et qui répare nos tires. J’étais venu pour faire du son et j’ai été servi : Kik Liard à l’harmonica, Rön « Droogish » aux guitares et Visten « Fatcircle » à la batterie. Des sauvages ! Avec eux des chansons sont venues et on est devenus des potes. On a surtout monté un crew redoutable et infaillible prêt à tout déboîter sur scène. Rock’n’roll ma gueule ! Le retour du Johnny Cash du 9-3 !

The Fat Bastard GangBand ( Bohémians Groove)

« Ne sommes nous pas tous fils de Bâtards ? » Contestataire, satirique et festif, le Fat Bastard Gang Band est une machine à groove aux origines multiples, véritable plébiscite à l’échange, au partage, aux libertés. Depuis sa création en 2009, le Fat s’inscrit dans une démarche artistique forte : le métissage ! Le nom de cette formation est déjà en soi une affirmation de ce mélange des cultures. Ils puisent leurs influences autant dans les musiques traditionnelles balkaniques que dans les sons électroniques actuels et chantent dans différentes langues. Une ballade survoltée qui nous promène, nous guide entre salsa, groove nord américain et musiques du Maghreb, chants traditionnels des Balkans et punk. Cette équipe de sept musiciens (guitare / chant, basse, batterie / sampler, accordéon / clavier, saxophones alto / soprano, tuba / trombone, trompette), invite à un voyage sans frontières. Un voyage à bord de leur vaisseau construit avec folie, amour et spiritualité… sans concession.

Samedi 8 juin 2019 : 12€ : Animation à partir de 14h

Un panel d’animations pour occuper un public toutes générations : des ateliers (création d’un frigo bibliothèque libre service, d’une banderole participative), des jeux en bois seront disponibles et tout cela au son d’une DJ incroyable Arda L.L. Et à partir de 19 heures…

Nans Vincent (Electro Pop)

Nans Vincent n’aime pas parler de lui à la troisième personne, mais il le fait quand même. Nans a appris à chanter très fort dans la rue, puis plus tard, a appris la nuance. Depuis il chante moins fort, et plus de gens l’entendent. Nans a décidé de faire de la musique parce qu’il écrivait des pouèmes de pouète adoulescent : « je pense à toi, bla bla bla », après il a décidé d’écrire des chansons : « je pense à toi, la la la gratte-gratte ». Il a grandi au milieu de la variété française, des puristes et des pas puristes. Brassens, Brel et Ferré (puristes), Thiéfaine, Cantat et Têtes Raides (pas puristes). Mais il aime aussi la musique qui tape fort sur la forme et le fond, Béruriers Noirs et Prodigy (puristes), Brav et Sniper (pas puristes).

Dirty Charly ( Rock Festif)

Depuis 2003 Dirty Charly c’est 350 concerts entre beaux plateaux et petits bars surchauffés. C’est aussi 2 EP et 2 Albums. Concrètement, Dirty Charly a des fondations rock, voir très rock (basse, grosse batterie, gratte disto), on y ajoute un saxophone baryton, une trompette et un chant en français pour composer un sextet à la musique robuste et à l’éloquence aussi tranchante qu’adroite.

Dirty Fonzy (Punk Rock)

A mi chemin entre les Dropkick Murphys et Rancid, Dirty Fonzy c’est avant tout des titres calibrés pour la scène dont les refrains entêtants vont sans aucun doute rester collés dans les cerveaux aussi sûrement qu’un chewing-gum sous une semelle de basket… Qui ne demande qu’a traverser les frontières et aller mettre le feu dans les concerts !

Oliviero et Sukh Mahal (Indian Electro)

Fusion musicale inattendue empreinte des musiques indo-pakistanaises et nomades d’Europe de l’est, mixée aux textures rock et synthétiques du dub, drum’n bass, électronica : un concept totalement hybride qui joue un répertoire original. Cette formation est portée par Olivier Olivero ex chanteur/accordéoniste des Rageous Gratoons (six albums et plus d’un millier de concerts en France et à l’étranger). Chanteur et multi-instrumentiste : harmonium indien, tambura, santour, contrebasse, accordéon, bapang, claviers, kana, shruti box, machines… Avec Sébastien Lauquère à la basse, tambura et kartals ainsi que Marc Mouchès aux saxophones.

En conclusion de cette soirée et pour prolonger la nuit,  un DJ Set avec R3TIC : c’est un fervent défenseur de l’électro festive balkan, dub, reggae, ska, délire… Il faut venir pour comprendre !

Dimanche 9 juin 2019 à partir de 14 heures

C’est l’anniversaire du café de l’Espace : gâteaux, bougies et animations se succèdent pour les 10 ans.

A travers ses racontées, François Meynard emmènera le public en voyage à travers le monde paysan et païen, à la découverte des cultures et des traditions, histoire de voir que même ces dites traditions sont parfois révoltées. Pour les grands et les petits, ce sont 3 temps de contes facétieux et espiègles que François nous propose avec des saveurs différentes : féerique, légendaire, humoristique.

La Compagnie Beding Bedingue ( Théâtre d’Impro’)

La Cie Be’Dingue Bedingue est une habituée de la Creuse et du Café de l’Espace. Menée par l’incroyable Robert, toute l’équipe vous fera mourir de rire et passer un moment inoubliable.

The Crappers (Rock)

On ne présente plus The Crappers avec leur rock percutant et sans concession. C’est une longue histoire d’amour avec le public du café de l’Espace : Rodolphe, Laurent, Allan et Baptiste sont tout simplement des légendes du Rock à Flayat !

Pour finir en beauté et se détendre, une belle et grosse boom est prévue le soir de Pentecôte, le lendemain étant férié. Cette boom est animée par R3TIC ! Venez déguisés pour plus de fun !

Tarifs : Vendredi : 12 € / Samedi : 12 € / Pass 2 Jours : 20 € / Tarif libre (mais pas gratuit ! ) le Dimanche.

Billetterie en ligne sur www.helloasso.com, informations sur la page facebook Café de l’Espace, rubrique évènement – Contact : 05.55.67.51.38 / eaaf@orange.fr / Le Bourg – 23260 Flayat

Bruno Robert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *