Le festival aux champs à Chanteix (19), du 8 au 11 Août !

Depuis maintenant 32 ans, le festival aux champs propose chaque année une programmation éclectique de grande classe, pour tous publics et pour tous les goûts, grâce au dynamisme des « cultiv’acteurs » de l’association Tuberculture, fortement engagée pour faire rayonner la culture en milieu rural. Alors, zou ! Tout le monde à la campagne à Chanteix ce week-end pour célébrer cette très belle fête de la musique !!!

Jeudi 8 Août : 17H30 / Quand les couleurs s’en mêlent / Spectacle jeune public / Boîte en zinc / 5€

Quand les couleurs s’emmêlent et se mêlent à la vie, au quotidien, aux rêves et à l’imagination grâce à Catherine Fontaine et Marie… ” Le décor est posé, les couleurs annoncées, autour d’une quinzaine de chansons, dont la thématique est l’art, la couleur et les couleurs de la vie… “Quand les couleurs s’en mêlent”, du bel ouvrage pour les yeux et pour les oreilles … Prêt pour le “décollage” ? Bon voyage… (à partir de 5 ans)

Jeudi 8 août : 21H / ALEXIS HK / Grande scène / 28€ (+ Yves Jamait) / Concert assis

Après le triomphe de « Georges & moi », Alexis HK s’est enfermé dans sa tanière pour composer son nouvel album qu’il a réalisé de A à Z, accompagné par Sébastien Collinet à la co-réalisation. Le pays a changé depuis la sortie de son dernier disque. 2015 a laissé des marques. Si des loops lancinants ont remplacé les batteries, sa finesse d’écriture et son humour lui permettent d’aborder des thèmes plus sombres… même si la lumière n’est jamais loin ! Avec « Comme un ours » , Alexis nous dévoile une nouvelle facette de son talent, toujours tout en élégance et en poésie.

Jeudi 8 Août : 22H30 / JAMAIT / Grande Scène / 28€ (+ Alexis HK) / Concert assis

Les albums de JAMAIT ont ceci en commun : ils ne se ressemblent pas. Fans, journalistes ou confrères aiment le voir immuable mais il cherche toujours à aller ailleurs, à ne pas forcément se ressembler, à ne pas redire. Il aime se défaire de ses habitudes, comme de sa casquette. C’est cet homme là que montre JAMAIT, cet homme qui trouve dans l’amour une arme contre la rudesse de l’existence.

Jeudi 8 Août : 00H / WHISKEY PARADIS / Espace MIguel Zapatatas / 19H & 00H / Gratuit

C’est soul, c’est country, c’est frais, c’est retro ! Whiskey Bliss, chanteuse/compositrice américaine et ses 3 gentlemen vous invitent dans leur univers très groovy. Au son de la soul, de la country-folk et de la country-swing, la diva haute comme trois pommes se donne de tout son être, nous laissant voir à travers sa musique la recherche ininterrompue de vérité, de beauté, de liberté et d’amour ! Whiskey Paradis c’est Whiskey Bliss (chant, accordéon, clavier, ukulele), Sam Tardien (contrebasse), Laurent Besch (batterie) et DD Grall (guitare, mandoline, lapsteel).

Vendredi 9 Août : 19H / OFFSHOSPIRIT / Espace MIguel Zapatatas / Gratuit

Vic & Caro sont frère et sœur, ils produisent leur musique et se représentent en acoustique (guitare, voix et stomp box) partout où le vent les porte. Leurs influences proviennent d’une part de leur enfance, entourés de musiciens. Ils suivaient leur mère, chanteuse, de studios de répétitions en studios d’enregistrement. Ils voyageaient à la découverte de nouveaux endroits et e nouveaux sons.

Vendredi 9 Août : 20H30 / FOÉ / Grande Scène (+ Lou DOILLON + CAT On Trees) / 32 €

Foé, c’est le projet solitaire et jusqu’au-boutiste d’un petit prodige comme on en croise rarement. Qu’est-ce que ce garçon là a-t-il de contagieux? Une liberté d’esprit, la fougue de ses 20 ans et l’insolence de l’excellence. Le voilà qui s’érige déjà très haut sur l’échelle du songwriting : auteur, compositeur, co-réalisateur. Brillant touche-à-tout. Mélodies hors sol heurtées de rythmiques digitales bricolées, musique totalement intemporelle, impudique et excitante, chanson vertigineuse que seul un jeune homme de son temps peut oser proposer.

Vendredi 9 Août : 21h30 / Lou DOILLON / Grande Scène ( + FOÉ + CATS On Trees) 32 €

Un monologue, c’est lorsqu’on parle tout seul à l’adresse de quelqu’un. Un soliloque, c’est lorsqu’on se parle à soi-même. Visiblement, Lou Doillon avait beaucoup de choses à se dire, mais par chance elle a aussi voulu les partager avec nous, les mettre en musique, les jeter en pâture à certains des producteurs français les plus audacieux et franchir une nouvelle étape dans une carrière de chanteuse qui ne cesse d’étonner. Après l’inaugural Places en 2012, confié aux soins d’Etienne Daho, puis Lay Lowtrois ans plus tard, où elle déménageait son petit monde sensible chez le Canadien Taylor Kirk (Timber Timbre), voici donc Soliloquy, troisième album d’une auteure/compositrice qui n’aime rien tant que bousculer ses habitudes, fuir le confort, remettre en jeu ses trophées chèrement acquis.

Vendredi 9 Août : 23 H / CATS On Trees / Grande Scène (+ FOÉ+ Lou DOILLON) / 32 €

Nina et Yohan, duo fondateur de Cats On Trees, amis et non amants, aux physiques et aux aptitudes musicales assorties. Leur force : une pop d’une redoutable simplicité qui leur a valu de vendre leur premier album éponyme, sorti en 2013, à 200 000 exemplaires, et de le défendre sur scène lors de plus de 200 dates. Ils attendent 3 ans pour mûrir ce premier album… puis encore 5 ans pour sortir NEON, manifeste radieux d’une pop à la fois vertigineux et humaines.

Vendredi 9 Août : 00H30 / Collectif 13 / Espace Miguel Zapatatas / Gratuit

La chanson, le reggae, le hip hop, le rock… Tout se télescope dans ce bouillon de culture(s)! Le Collectif 13, c’est une tribu bigarrée qui se retrouve et se bouscule autour de valeurs communes : la liberté, la fête, le partage et la solidarité. Composée de Guizmo (Tryo), Mourad Musset ( La Rue Kétanou), Gari Grèu (Massilia Sound System), Gérôme Briard et Erwann Cornec (Le Pied De La Pompe), Alee, Ordeuvre, Max (Le P’tit Son) et Fred Mariolle, la formation aurait pu se contenter de jouer sur l’expérience et les atouts indéniables de ses membres. Fort de cette histoire en commun, le Collectif 13 a désormais une vie et une carrière qui lui sont propres.

Samedi 10 Août : 16H / Projection de  « On était  Manu – Productions et pistes de diversification » / 17H30 / Projection de « La casse » / Boîte en zinc

« On était  Manu – Productions et pistes de diversification » : Dans ce volet, il s’agit d’évoquer les productions les plus importantes de la Manu. Il s’agit de comprendre que la haute technicité de Tulle qui était un établissement de référence en mécanique aurait pu permettre le deploiement de nombreuses pistes de diversification, qu’il y avait la matière grise, le savoir-faire ouvrier et les machines pour cela. Il s’agit… Seulement voilà.

« La Casse » : La destruction des emplois, la dispersion des salariés, la destruction des bâtiments, pour effacer toutes traces. Seule reste la mémoire des femmes et des hommes qui ont vécu cette disparition industrielle.

Samedi 10 Août : 19h00 / FURY 1991 / Espace Miguel Zapatatas / Gratuit

Fury 1991 est né d’un mélange original il y a maintenant 2 ans…C’est au cours d’une soirée arrosée, que certains membres du groupe partagent, que l’histoire commence…  A Brive, « leur ville », ils enchainent les concerts en essayant « autant que possible de faire du rap plein de musicalité pour faire voguer le texte sur une marée de notes ». 

Samedi 10 Août : 20H30 / SUZANE / Grande Scène (+ CABALLERO & JEANJASS + GRINGE / 30 €

Suzane se définit ‘Conteuse d’histoires vraies sur fond d’électro’. Véritable électron libre de cette nouvelle scène Electro/Chanson, Suzane pourrait être un des phénomènes des mois à venir. Suzane a suivi un cursus de quinze années de danse classique et était passionnée par la chanson à texte de Brel, Piaf ou même Renaud. Un événement personnel a bouleversé son parcours, elle arrête la danse et rentre dans une période où elle sort beaucoup et découvre l’univers de la nuit, des clubs et ainsi de l’électro pour lequel elle se prend de passion. C’est à ce moment que son projet prend un réel tournant : Suzane sera une artiste electro, avec une danse déstructurée loin de celle qu’elle a apprise plus jeune, tout en gardant son premier amour des textes français subtils et bien pensés. Ainsi, comme s’amuse à le dire un ami journaliste de Madame Figaro “c’est un peu comme si la chanteuse de Montmartre rencontrait DJ Snake”.

Samedi 10 Août : 21H30 / GRINGE / Grande Scène (+ SUZANE + CABALLERO + JEANJASS) / 30€

Enfant lune est son premier album, mais Gringe n’est pas un inconnu : binôme d’OrelSan dans Casseurs Flowters (le groupe, le film, la série), Gringe se lance sous son nom avec un rap autobiographique grave et intense. « La vie est belle j’en fais des cauchemars de rêve », rappe l’affranchi d’OrelSan, qui s’affirme d’emblée comme un auteur majeur. Un flow d’idées noires sorties de nuits blanches, d’un quotidien gris, et des mélodies pour décrocher la lune. Gringe attaque la scène début 2019, et il va être difficile de résister à son spleen qui réchauffe.

Samedi 10 Août : 23H00 / CABALLERO & JENJASS / Grande Scène / (+ Suzane + Gringe) / 30€

Le duo incontournable du rap belge, Caballero et JeanJass de retour avec «Double Hélice 3» Après le succès des deux premiers volets «Double Hélice», le duo le plus délirant du rap belge est de retour en 2018 avec «Double Hélice 3». Caballero & JeanJass nous offrent un projet cohérent aux recettes désormais maîtrisées et aux sonorités futuristes, un mélange rafraîchissant et intense de ce qui se fait de mieux ! 13 morceaux rythmés alliant mélodies inimitables, textes efficaces et percutants, et de nombreux invités incontournables : Hamza, Fianso, Krisy,Roméo Elvis, et Stromae à la production de «Dégueulasse», un titre audacieux et sans filtre. Déjantés mais toujours authentiques, Caballero & JeanJass ont remarquablement attiré l’attention de la jeune génération qui les a rapidement érigés en figures de proue de la nouvelle scène hip-hop belge. Amplement plébiscité par le public, le duo sera présent sur les plus grandes scènes pour la tournée «Double Hélice Tour»

Samedi 10 Août : 00H30 / LARURAL / Espace Miguel Zapatatas / Gratuit

Groupe formé en mars 2015, LaruraL concocte son style “Rap’N’ziK” : une formule qui allie voix Hip-Hop et mélodies percutantes. Associant plusieurs univers, le groupe navigue entre mesures de Reggae/Dub, grilles de Blues et touches de Jazz.

Dimanche 11 Août : 18H30 / Le Trottoir d’en Face / Espace Miguel Zapatatas / Gratuit

Devant ma porte il y’a un trottoir. De l’autre côté, il y a le « Trottoir d’en face ». J’ai passé ma vie à regarder de l’autre côté. Je les revois les huit potes, dans mon bistrot, se laissant mitrailler d’autant de noms de groupes qu’il y avait de clients, jusqu’à ce que l’un d’eux prononce cette phrase: « venez, on va sur le trottoir d’en face ». Une bande de copains réunie autour de la musique depuis plus de dix ans. Ils sont bons les mecs. Inspirés par tout mais imprégnés de rien, leur musique mélange des sons et des rythmes divers. C’est une phrase bateau mais moi ça me chaloupe. Du garage à pépé, au Zénith de PAU, en passant par les « Franco », ils ont 240 ans à eux huit et des centaines de concerts dans les pinces. Des vieux clous dans les planches ! C’est ça « Le trottoir d’en face ». C’est la vie telle qu’elle est, ni plus, ni moins.

Dimanche 11 Août : 21H15 / TIKEN JAH FAKOLY / Grande scène / (+ Alborosie & Shengen Clan) / 33€

Véritable étendard d’une jeunesse africaine dont il porte haut la soif de liberté et de changement, le héros du reggae moderne est aussi le haut-parleur de tout un continent. Auteur d’une discographie engagée, comme en attestent les titres de ses disques, il n’a cessé de mêler les lignes de la musique et du combat : le verbe comme une arme, les disques comme des brûlots. Originaire de Côte d’Ivoire, tombé dans la musique dès son plus jeune âge, Tiken Jah Fakoly a conquis son pays natal avant de se lancer dans une carrière internationale qui l’a conduit à collaborer avec les plus grands (Sly Dunbar et Robbie Shakespeare, Zebda, Steel Pulse, Bernard Lavilliers, Akon…). En l’espace de dix albums, il a édifié une œuvre sauvage, indomptable, un subtil mélange d’arrogance et de musique émaillée de déclarations fracassantes sur la politique internationale. Menacé, contraint à l’exil pour avoir parlé trop haut, l’Ivoirien est un authentique artiste engagé, sur scène comme sur le terrain, alliant dans l’écrin luxueux de son reggae international la lutte et l’espérance, le combat et la fête. Auréolée d’un espoir immense pour les générations futures, la caravane Fakoly défriche en musique un monde meilleur.

Dimanche 11 Août : 23H / ALBOROSIE & SHENGEN CLAN / Grande scène / (+ Tiken Jah Fakoly) 33€

« Unbreakable” est le 9ème album du chanteur sicilien et fait suite à “Freedom in Dub” sorti en 2017. “Unbreakable” s’inspire directement des origines et de l’Histoire du Reggae mais propose une vision musicale tournée vers l’avenir. En mixant divers sons, et à force d’expériences soniques, les productions Alborosie se sont imposées par leur originalité et leur créativité.

Dimanche 11 Août : 0H15 / PAÏAKA / Espace Miguel Zapatatas / Gratuit

Toujours défenseur d’un reggae à contre-courant, où la musique s’affranchit des constructions classiques et des clichés, PAÏAKA persiste et signe. Après un sacré paquet de concerts, des clubs aux plus grandes scènes, après huit années de boulot d’arrache-pied, et après un premier opus très réussi, où le groupe affirmait son identité et son désir de vivre (Alive Anyway – 2015), les huit Clermontois tracent leur propre ligne avec The Line, nouvel album taillé pour la fête, fier de ses couleurs et riche de messages forts, plein jusque là d’un reggae hypnotique, rythmé et puissamment cuivré.

Infos pratiques

Association Tuberculture – Mairie – 19330 CHANTEIX
TEL : 05 55 27 95 81

Comment venir ? Toutes infos ici !

Billeterie ici, ou location et réservation ww.fnac.comwww.carrefour.frwww.francebillet.com

Yannick Le Garrec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *