« On n’a plus 20 ans », le festival qui vous rajeunit !!!

Les 29, 30 et 31 Mars 2024, le festival Tagada Jones « On n’a plus 20 ans » organisé par Rage Tour, se déroulera à Fontenay-Le-Comte, avec une programmation qui déchire ! Car en plus des Tagada Jones, qui viendront fêter en beauté leur 30 ans d’existence en nous offrant trois performances exceptionnelles (dont deux créations spécialement conçues pour ce mémorable évènement !), le plus punk des festivals nous propose pas moins de douze groupes particulièrement explosifs ! Croyez-moi, ça va faire du bruit… Punk’s not dead !!!

Vendredi 29 Mars (ouverture des portes à 18 heures) : Lion’s Law, Opium du Peuple, Didier Wampas Psycho Attacks, Les Sheriff… Et Tagada Jones Circus !

Prenez un mixeur, ajoutez-y du classique Oi!, du streetpunk et du hardcore parsemés de poings levés et de chants puissants, vous obtenez LION’S LAW !

OPIUM DU PEUPLE : c’est sept musicien(ne)s déjanté(e)s qui rhabillent la variété à la sauce Punk Métal : « Le temps des cerises » dans le style des Bérurier Noir, « L’été indien » dans le style des chants de la légion étrangère, « Le lion est mort ce soir » dans le style des Dropkick Murphys, Ave Maria dans un style black metal… Furieusement addictif !

DIDIER WAMPAS PSYCHO ATTACK, c’est un concert des Wampas pas comme les autres, avec autour de Didier un batteur exceptionnel et un contrebassiste psycho pour un concert bien old-school où les joyeux lascars revisitent les classiques des deux premiers albums du groupe !

LES SHERIFF, c’est une parenthèse hors du temps qui permet de rêver à des concerts enflammés, une jeunesse retrouvée, de monstrueux refrains scandés tous ensemble dans la noirceur d’une fosse en fusion, une bonne humeur contagieuse… Et en plus, les Sheriff ont 40 ans !

Les TAGADA JONES, c’est cinq énergumènes qui ne font pas dans la dentelle ! Le mélange est détonant : guitares métal, voix à tendance gueulante, textes griffus en français… Ce Vendredi, le groupe rendra hommage à ses débuts et à la scène alternative française, accompagné de nombreux invités. Chanteurs, chanteuses, musiciens, musiciennes, performeurs et performeuses, tous redoubleront d’effort et d’énergie pour vous offrir une soirée exceptionnelle. Un spectacle unique créé pour le festival !

Samedi 30 Mars (ouverture des portes à 18 heures) : Not Scientists, Black Bomb A, Celkilt, Les Ramoneurs de Menhirs… Et Tagada Jones et Les Bidons de L’An Fer !

NOT SCIENTISTS, c’est le nouveau projet de Ed et Jim du groupe Uncommonmenfrommars, rejoints par le batteur de No Guts No Glory et par Thib à la basse. Il est impossible de définir leur son en lâchant quelques noms… Mais si vous mettez le chant de Télévisions sur les Strokes couvrant Fugazi et que vous avez ajouté un kilo de Cure, vous vous en approcherez !

Depuis sa formation en 1995, BLACK BOMB A est un des groupes phares de la scène Hardcore / Metal européenne, grâce à des albums coup de poing et des tournées mémorables. Black Bomb A fête ses 30 ans en 2024 !

Groupe de « celtic folk punk rockn’kilt » à l’énergie débordante et révélation du Hellfest 2022, CELKILT offre à chacune de ses prestations scéniques un moment de fête et de partage survolté. Largement reconnu comme l’un des meilleurs groupes live de la scène celtique européenne et internationale, le groupe parcourt la planète avec un seul but en tête : transmettre le pouvoir du kilt !

LES RAMONEURS DE MENHIRS, c’est des reprises de trad breton et une bonne dose de Punk rock, le tout mené par Loran des Béruriers Noirs… Autant vous dire qu’en concert ça ramone grave !

L’union fait la force. Quoi de mieux que de réunir LES BIDONS DE L’AN FER et TAGADA JONES qui fêtent tous deux leur 30ème anniversaire ! Ce concert sera l’occasion de présenter à nouveau cette union détonante de Metal, de flammes et de Punk Rock survitaminé !

Dimanche 31 Mars (ouverture des portes à 17 heures) : Akiavel, Crisix, Sidilarsen, Rise of the Northstar, Tagada Jones Orchestra

AKIAVEL est un groupe de Death Metal qui, avec son premier EP éponyme sorti en 2018, a tout de suite montré sa marque de fabrique : le mélange du groove, du trash et du death metal “old-school”. Le tout marqué par des riffs qui te secouent la tête et des rythmiques lourdes qui te scotchent au sol !

CRISIX est un quintet espagnol jouant du trash old school mâtiné de crossover. Style musical pratiqué ? Ultra, trash, thrashcrossover, crossover, metal ! ça dépote !!!

Après l’emblématique « Dancefloor bastards », qui marque l’essor de leur carrière et le live tonitruant des 20 ans « In Bikini dura Sidi », SIDILARSEN est revenu très fort avec son 7ème album studio « On va tous crever ». Toujours conscients et humanistes, ils dressent le constat d’une société en déliquescence, d’un système néolibéral à bout de souffle. À l’heure de la sixième extinction, ils questionnent le choix, le cœur et l’inéluctable, sans complaisance. Leur metal électro sort les dents et met la rage des guitares au premier plan. Plus lourd plus fort, SIDILARSEN est en feu ! Prêts pour l’incendie ?

RISE OF THE NORTHSTAR tire son essence des bas-fonds du Shibuya des 80’s et de la culture japonaise : mangas et furyos font partie intégrante de l’univers du groupe dont les textes, la musique et l’imagerie mixent le New York hardcore des 90’s à des riffs metal trash dévastateurs.

TAGADA JONES n’envisage pas de conclure ce trentième anniversaire sans surprendre son public. Cette fois-ci le défi sera de taille : réunir la musique classique et le punk rock. Le groupe se produira aux côtés d’une formation symphonique avec une sélection de titres revisités spécialement pour le festival. L’occasion unique de redécouvrir l’univers engagé et enragé du groupe, mêlé à la force et la douceur d’un orchestre philharmonique ! Étonnant, non ?!

Et voili, voilou ! Alléchante la prog, non ?! Alors, filez réserver vos places (ici !) et vous trouverez ( !) toutes les infos pratiques pour vous rendre à ce chouette festival.. Y a même un camping spécialement aménagé pour vous recevoir !

Christine Le Garrec