La prog des Nuits de Nacre !

Pour cette édition un peu particulière, l’organisation des Nuits de nacre nous propose une programmation, certes épurée, vu les circonstances, mais de très haute qualité... Et après cette longue période où nous avons tous été brutalement sevrés de tout spectacle vivant, quelle émotion de pouvoir ENFIN vivre la musique en live et de vibrer à son écoute ! Du 25 au 27 Juin, le son de l’accordéon, décliné dans une multitude de genres et de styles va résonner de nouveau pour notre plus grand bonheur dans les rues de Tulle… Et on attendait ces moments de plaisir depuis fort longtemps ! Venez nombreux !!!

Vendredi 25 Juin / Cinésonance / 17H / Cloître / 5€

Cinésonance propose une sélection de transcriptions inédites pour accordéon et mandoline de quelques-unes de leurs oeuvres notoires, mais aussi des oeuvres spécialement écrites pour ce duo par des compositeurs de renommée internationale. Mandoline et Accordéon, deux instruments populaires, se retrouvent ici dans un numéro d’équilibriste concertant, qui met en lumière tout le génie de ces grands noms de la musique. Outre la virtuosité qu’elle demande aux deux interprètes, cette création a, de ce point de vue, une dimension unique en son genre, qui séduit le public à tout âge. Le duo est Lauréat du prix Gus Viseur 2019.

Vendredi 25 Juin / Les Humeurs Cérébrales / 19H30 / Place Brigouleix / 5€

Formé en 2011, le groupe Les Humeurs Cérébrales ravit toutes les générations avec la tendance très rock de ses créations colorées. Depuis 2019, l’évolution de leur musique devient de plus en plus actuelle avec de nouvelles inspirations comme le hip hop et le rap, rejoints par des sons électroniques. Des textes déjantés, drôles et parfois teintés d’une douce nostalgie vous embarqueront dans leur univers festif.

Vendredi 25 Juin / Gilles Puyfagès / 19H45 / Place Berteaud

Pendant l’année scolaire 2020-2021, Romain Dzierzynski, du groupe Deux mains J’arrête, est intervenu dans la classe de CM1-CM2 de l’école de Corrèze pour la Fabrique à Chansons portée par la SACEM, ainsi que dans la classe de CM1 de l’école Clément Chausson pour les Parcours Culturels de la Ville de Tulle. Chaque classe va venir présenter la chanson qu’elle a écrite, accompagnée par Deux Mains J’arrête, incarné par Romain Dzierzynski, guitariste à la voix proche d’un Mano Solo ou d’un Loïc Lantoine, et par la virtuosité de l’accordéon de Gilles Puyfagès et la contrebasse de Clément Denis. Deux mains J’arrête, ce sont des textes incisifs, originaux, intimement ficelés sur une guitare aux accents de jazz manouche. Du rire aux larmes, de la haine à l’amour, les émotions se mêlent et se démêlent, invitant le public à un voyage hors du temps.

Vendredi 25 Juin / Beija Jeanzac / 20H / Place Tavé

Beija Jeanzac est un artiste pluriel et sensible, Chanteur, Harmoniciste, Auteur, Compositeur, professeur, Interprète des plus grands classiques blues, rock, il est ouvert à de larges univers musicaux : mambo, jazz ou tzigane… Compositeur à la singularité affirmée, il étonne par sa personnalité. Autodidacte, son environnement est une source d’inspiration pour l’observateur aiguisé qu’il est. Il tire ses influences d’artistes comme Louis Armstrong, Jeff Beck, Santana, Django Reinhardt, Stevie Wonder, etc… Son enfance est bercée par le folklore de ses nounous africaines. Le blues s’insuffle alors dans les veines et l’inconscient de celui qui deviendra : le «Mannequin prodige» (le Dauphiné Libéré, 2005).

Vendredi 25 Juin / David Venitucci et Annick Cisaruk / « Je pense souvent à vous » / 20H30 / Théâtre / 20€

Est-ce la pandémie, le confinement, la peine, la colère qui ont réveillé ce qui jusque là sommeillait en moi… Tout un cortège d’émotions qui a fait naître la nécessité d’écrire, comme un irrépressible désir aussi. Écrire l’enfance qui persiste en nous, ceux que nous avons tant aimés, l’amour cet inextinguible sujet, mais aussi les immenses Moaï sur l’île de Rapa Nui dans le lointain pacifique. « Je pense à vous souvent » est un nouveau récital de chansons comme un rendez-vous amoureux avec le public, rempli des sensations, des émotions, des visages, des paysages qui me traversent depuis toujours. Et ces mots, qui pour la première fois sont les miens, ont trouvé l’univers de David Venitucci pour les transfigurer, les magnifier, leur donner le souffle de sa musique.

Vendredi 25 Juin / Frédéric Valy et Rémi Sallard / 21H / Place Berteaud

Qui ne connait pas ces deux complices, représentant à eux deux la quasi totalité des facettes de l’accordéon, du petit diato tradiste à l’accordéon à basses standard du bal populaire et de la chanson française, et enfin à l’accordéon de concert à basses chromatiques. Leur répertoire très éclectique où le trad côtoie le classique, le jazz et la variété, vous passerez, en leur compagnie, un pur moment de plaisir. Avec leurs collègues professeurs au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Tulle, qu’ils soient ici remerciés de leur beau travail d’enseignement, et de promotion de l’accordéon.

Vendredi 25 Juin / Times Box / 21H30 / Place Brigouleix / 5€

Times Box propose une musique pour concerner tous les publics. Son répertoire incite l’auditeur à s’approprier les éléments qu’il découvre, en les juxtaposant à ceux qui lui sont déjà familiers. Une confrontation intergénérationnelle et interculturelle, au service d’une musique atypique et éclectique

Vendredi 25 Juin / Guyom Touseul et Josias Villechange / 22H / Place Tavé

Guyom Touseul c’est Guyom, tout seul avec sa guitare, ses chansons et ses combats. Avec ce qu’il faut d’humour et de dérision, il n’oublie personne quand il s’agit d’aimer ou de se révolter. Il se produit en solo, accompagné de sa guitare, de son ukulélé. Aux Nuits de Nacre il sera accompagné par l’accordéon virevoltant de Josias Ezechiel Villechange. Des textes poétiques et engagés, des musiques festives et rythmées, tout ça donne un répertoire humain, sympathique et convivial ! Guyom Touseul, c’est de la chanson impliquée et pas compliquée.

Vendredi 25 Juin / Michèle Bernard / 22H30 / Théâtre / 20€

En écho à la sortie de son Intégrale discographique, Michèle Bernard nous propose un libre parcours qui célèbre ses chansons « phare », et réveille aussi quelques précieux petits cailloux semés sur son chemin d’auteure, de compositrice et d’interprète. L’occasion de cheminer à travers son univers poétique en remontant à la source de ses premiers enregistrements jusqu’à ses tout nouveaux titres, et saluer la cohérence d’un parcours vécu avec passion. Gourmande d’influences musicales attentive aux échos du monde, et riche de cette « immense confiance dans le pouvoir des mots », elle nous invite à partager un moment tout en émotions qui célèbre résolument la vie.

Vendredi 25 Juin / La Guinguette de Peggy / 22H30 / Place Berteaud

Du pont de sa péniche, habilement dirigée par Hugues à la percussion , Peggy, une figure du festival, met du bobazar dans le soufflet de son accordéon.

Samedi 26 Juin / Julien Beautemps / 15H / Cathédrale / 20€

Artiste d’une grande sensibilité, Julien Beautemps offre de puissantes interprétations du répertoire pour accordéon. Particulièrement engagé dans l’évolution et la promotion du répertoire pour accordéon de concert, Julien possède une autre corde à son arc : la composition. Autodidacte, il produit cette année sa suite Mechanics en quatre mouvements,
pour accordéon solo. A seulement 20 ans, il est déjà lauréat de nombreux concours internationaux : Prix Skliarov du concours FAIV ; finaliste au Trophée Mondial de l’accordéon ; Grand Prix du concours UNAF ; Grand Prix du Concours International du Mont-Dore « Étoiles Sancybérie ».

Samedi 26 Juin / Thierry Bretonnet et Dominique Patris / « De Vivaldi à Piazzolla » / 17H / Cloître

Entre musique classique et jazz, grâce à leur complicité, Dominique Patris (contrebasse) & Thierry Bretonnet
(accordéon) auront l’occasion de se réapproprier avec jubilation de grandes oeuvres du répertoire, et mèneront
le public dans un voyage à travers les siècles.

Samedi 26 Juin / Scott Taylor / 19H / Place Berteaud

Une soirée concoctée tout spécialement pour les Nuits de Nacre par l’accordéoniste Scott Taylor. Un musicien, dont l’univers est très personnel, qui a décidé de s’entourer de Lucie Land romancière voyageuse et musicienne, de Denis Péan, poète et musicien voyageur lui aussi, fondateur du mythique groupe Lo’Jo, et de John Greaves, musicien gallois, figure légendaire de l’école de Canterbury qui entre autres activités musicales, a magnifiquement mis en musique la poésie de Paul Verlaine. C’est à ce cocktail rare de poésie, de prose et d’improvisations que vous invitent ces quatre artistes, pour une soirée de création inédite qui nous prouvera une fois encore que l’accordéon aime les mots et vice-versa.

Samedi 26 Juin / La Roulotte Poum T’Chac / 19H30 / Place Tavé

La Roulotte Poum T’Chac vous invite à vous installer confortablement dans son univers tamisé et chaleureux, comme au coin du feu, et vous embarque sur des chemins intimes et entraînants, aux musiques chatoyantes et virevoltantes. Elle s’emballe parfois « poum tchac, poum tchac, poum tchac …», s’égare aussi au gré de ses rencontres et de ses voyages, mais toujours vous ramène en douceur à bon port, pour partager ses tranches de vies, de tendresse, de renaissance, de brins de folies.

Samedi 26 Juin / Sébastien Farge et Marjolaine Paitel / 19H30 / Place Brigouleix / 5€

Ce duo de belle facture propose un répertoire varié de compositions et de reprises. Sébastien FARGE, accordéoniste de talent, accompagne de façon délicieuse la voix de l’artiste Marjolaine PAITEL en revisitant de grands standards (Claude Nougaro, Barbara, Astor PIAZZOLLA, etc …). Empreint de sensibilité, de rythmes enlevés et d’une réelle complicité, ce duo accordéon-voix forme une unité parfaite. «Dans cette formation, nous sommes deux, à nu, et nous vivons notre musique ensemble. D’un morceau à l’autre, d’une esthétique à l’autre, ce qui compte c’est le mélange des deux instruments et de deux souffles mêlés. Il n’y a pas d’accompagnant à proprement parler, chacun est indispensable pour suivre la phrase de l’autre et ainsi former une unité parfaite. L’accordéon si inventif, la voix tantôt délicate, tantôt écorchée, les chemins se suivent et se rassemblent. D’un univers à l’autre, notre complicité nous porte, nous dirige et nous prépare à l’inconnu.»

Samedi 26 Juin / BalàSam / 20H30 / Place Berteaud

On s’attend à une sage interprétation de «classiques»de la chanson française et on découvre l’univers très personnel, à la fois drôle, tendre et rebelle de Sam TARDIEN qui revisite les textes de BREL, BRASSENS, CHEDID, SOUCHON, PERRET ou RENAUD… et qui nous fait découvrir également avec humour un répertoire plus corrosif et plus frondeur, les textes ciselés de deux chanteurs suisses talentueux, SARCLO et Simon GERBER. Avec Gilles PUYFAGES à l’accordéon, tout en sensibilité pour accompagner la guitare de Sam, tantôt swing, blues ou jazz manouche.

Samedi 26 Juin / Pulcinella et Maria Mazzotta / 21H30 / Place Brigouleix / 5€

Depuis 15 ans, ce groupe toulousain espiègle ne se lasse pas de n’en faire qu’à sa tête. Armé d’une batterie, d’une contrebasse, d’un accordéon et d’un saxophone, il malaxe funk, jazz, musique des Balkans, électro, musette, rock progressif… pour créer une musique polymorphe et sans frontières. Avec plus de 600 concerts au compteur, Pulcinella est un véritable groupe de scène, il s’est notamment produit dans de prestigieux festivals comme Jazz in Marciac, le Festival Radio France, Rio Loco, Jazz sous les Pommiers, le London Jazz Festival, le Festival d’Odessa…

Samedi 26 Juin / Chris Cortès / 23H30 / Place Tavé

Ne pas rater le dynamique et infatigable Homme orchestre qui passe allègrement du musette au disco puis au rock … Un fidèle de le la Cité de l’Accordéon, grand serviteur de l’instrument.

Samedi 26 Juin / Duo Absynthe / 22H / Place Berteaud

Autodidacte depuis 1997, Aurélien Claranbaux oscille entre répertoire, compositions et improvisation, un trio qu’il mêle avec aisance. Puisant ses influences dans différents horizons, tels que les musiques à danser du centre France ou de
Bretagne, mais aussi le jazz, le rock, le rap, les musiques du monde… il sait garder en toile de fond le groove des musiques traditionnelles. Ainsi, Aurélien met sa polyvalence musicale au service de vos pieds et de vos oreilles dans son projet solo. Laissez-vous porter par ce voyage unique, qui saura vous transporter le temps de quelques heures, d’une vingtaine de morceaux et d’une quinzaine de danses, vers ce monde atypique et laissez vous guider entre mélodie, rythmique, improvisation, nuances, au son d’un accordéoniste surprenant, toujours à l’affût de nouvelles sensibilités.

Samedi 26 Juin / Soirée Astor Piazzolla / Théâtre / 20€

2021 c’est le centenaire de la naissance d’Astor Piazzolla, qui par deux fois s’est produit en concert à Tulle. Le Festival lui rendra hommage le temps d’une soirée exceptionnelle le 26 Juin sur la scène de l’Empreinte, pour un moment musical fort qui se veut un reflet de la diversité de son oeuvre. La présence tout au long de la soirée du pianiste et compositeur argentin Gustavo Beytelmann, personnalité internationalement reconnue du tango, sera symboliquement forte puisqu’il connut et joua avec Astor Piazzolla dans les années 70, notamment lors d’une longue série de concerts à l’Olympia.

Louise Jallu / 20H

Louise Jallu n’a que 23 ans dont 18 de pratique de son instrument. Elle était haute comme trois pommes quand, « pour faire comme ma soeur », elle voulut apprendre le bandonéon. Ce sera au Conservatoire de Gennevilliers dont on ne sait pas forcément qu’il est un haut lieu européen de l’enseignement du tango, sans doute parce que beaucoup de ses professeurs sont argentins. A peine ado, elle veut que le bandonéon soit l’objet de son métier et de sa vie. Pas facile pour autant, l’étrange appareil est exigeant : « C’est comme une partie d’échecs que de maîtriser ses 4 claviers (2 à l’aller, 2 au retour du soufflet).

20H45 / David Venitucci

La chanteuse Annick Cisaruk et l’accordéoniste David Venitucci feront revivre le Piazzolla qui collabora avec des auteurs français et non des moindres, comme Georges Moustaki, Jean-Claude Carrière ou Pierre Philippe, le temps de cinq chansons aux mélodies fortes dont deux pour lesquelles Gustavo Beytelmann les rejoindra. Il sera aussi l’invité du groupe de la jeune bandonéoniste Louise Jallu pour bousculer la musique de Piazzolla et l’acclimater vers les rives de l’improvisation et des musiques actuelles.

21H15 / Octetology

Le Quinteto Emedea et le Cuarteto Lunares se réunissent pour présenter « Octetology », un spectacle dédié au flamboyant et emblématique Octeto Buenos Aires d’Astor Piazzolla. Dès sa création en 2020, Octetology remporte le premier prix du concours international de Castelfidardo en Italie, dans la catégorie « Piazzolla Awards » ; et compte de belles programmations (Théâtre de la ville, Festival Tango de Gennevilliers…). Par un important travail de recherche et de réécriture, le Quinteto Emedea et le Cuarteto Lunares parviennent à reconstituer ce répertoire perdu, qu’ils présentent pour la première fois en France.

22H / David Venitucci et Gustavo Beteylman

Le parcours du pianiste et compositeur argentin Gustavo Beytelmann est riche. Formé en Argentine, il a pratiqué tous les métiers de la musique comme instrumentiste, arrangeur, compositeur, dans des domaines aussi variés que la radio, la télévision, le cinéma et bien sur la musique de son pays : le tango, dont il est un ambassadeur et un enseignant de notoriété internationale. Le trio emblématique qu’il a formé avec Juan José Mosalini et Patrice Caratini a marqué des générations de jeunes musiciens. Le Festival des Nuits de Nuits de Nacre est fier d’accueillir ce musicien à l’occasion de la célébration du centenaire de la naissance d’Astor Piazzolla dont on se souvient qu’il s’est produit par deux fois à Tulle. Gustavo Beytelmann y sera entouré de la jeune génération de musiciens pour célébrer Piazzolla, qu’il a accompagné en tournée dans les années soixante-dix. Il sera présent comme un fil rouge pour partager la scène avec la jeune bandonéoniste Louise Jallu et son groupe, tout comme avec le duo formé par Annick Cisaruk et David Venitucci. Le très brillant ensemble Octetology sera aussi de la partie pour faire revivre les arrangements du célèbre Octeto Buenos-Aires animé par Piazzolla à la fin des années 50. Un rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte.

22H45 / Times Box

Comme une cerise sur le gâteau, un Libertango entonné par les musiciens de Times Box, Viviane Arnoux, François Michaud et Paul Vignes clôturera en beauté la soirée.

Dimanche 27 Juin / Jeux de lames / 15H30 / Cloître

Cette association est née en 2018 , à l’initiative de deux accordéonistes, Rémi SALLARD et Frédéric VALY. Elle a pour but de rassembler des musiciens amateurs ou professionnels désireux de partager leur pratique en ensemble, de l’instrument, qu’il soit diatonique ou chromatique. De plus, le répertoire varié (musiques traditionnelles, musiques de films, morceaux « classiques » etc.) participe à la promotion de l’accordéon en montrant toute sa diversité. A ce jour, l’association Jeux de Lames réunit environ 25 accordéonistes qui se retrouvent régulièrement pour préparer les concerts à venir. Grâce au soutien financier du Conseil Départemental et de la Région Nouvelle Aquitaine et avec l’appui logistique des villes de Tulle et de Brive, l’association construit des projets (stages, masterclass, concerts, rencontres,…) destinés tant aux adhérents actuels qu’à de nouveaux musiciens souhaitant s’y associer, lesquels seront évidemment les bienvenus.

Dimanche 27 Juin / Délinquante / 16H / Place Berteaud

Changement de cap pour le duo DÉLINQUANTE ! C’est cette fois accompagnées de musiciens que les filles nous reviennent. Né de l’envie d’une nouvelle rencontre avec le public, ce projet leur tenait à coeur depuis longtemps. Partager la scène. Entendre leurs chansons autrement. Se donner plus de liberté aussi, l’accordéon toujours au centre du projet mais en y posant un regard nouveau. Des claviers, une batterie hybride, des sons électro, des programmations, 2 talentueux musiciens rejoignent Claire et Céline pour une esthétique nouvelle du groupe. Allez souris ! C’est le titre de ce spectacle bien vivant ! On y retrouve leur joie de vivre communicative, avec un show tout en nuances, plein de bonne humeur, de générosité et de tendresse

Les Nuits de Nacre, c’est aussi des déambulations et tout plein d’animations !

Bien installés sur de belles autos vintage, vous y croiserez : Fabrice CHARPENTIER , virtuose créatif, original et fan d’harmonie, accompagnant Karine, dans son large répertoire de chanson française. Fabien VEYRIRAS et Sandrine TARAYRE, Denis SALESSE et Jérôme FORTUNA, Serge MAGNIN, Julien PROULHAC et Thomas GUILLEMET, un mordu du diato s’il en est, une palette «spéciale accros du soufflet», à l’état pur. Serge CONJAD, à bord de leur « rosalie « 4 places , Jean Marc Delorme ( duo les Do -Minots), son Maugein bois et son vélo , faisant la course à la guinguette sur sa péniche, La Galoche de Condat : Christian Madelmont, Serge Chassagne, André Marcou et Stéphane Veyssière, associant avec bonheur, le diato, le chromatique, la vielle et la cabrette, pour un pur trad qui vous donnera la bougeotte (mais hélas, on ne danse pas, dommage). Christophe CHATRAS et Myriam dans un style des années 30, Isa au chant et Christophe DUVERNET à l’accordéon, Mathieu MARTINIE et Damien PAUVERT, apportant leurs touches personnelles et colorées, pour enrichir cette édition si attendue des nuits de nacre. Samedi matin, les groupes El Rancho, lou Suquetou d’aïtou, et tous nos fidèles volontaires habituels égayeront les marchés de la gare et de la cathédrale. Aux amateurs qui aimeraient mais n’osent peut être pas: venez les rejoindre et vous amuser avec eux, vous serez les bienvenus ! (appelez le 06 81 38 14 36).

Élèves du conservatoire

Samedi 26 Juin au cloître à 10H30 : Christian Escoussat et à 11H30 : Rémi Sallard / Place Tavé à 15H : Marion Lherbeil

Dimanche 27 Juin au cloître à 10H30 : Frédéric Valy

Exposition au Trech

Une exposition sur les oeuvres photographiques de Dominique Lemoine et de l’ASPTT Photo se tiendra à la galerie Trechoise les deux dernières semaines de Juin.

Samedi 26 Juin / Masterclass de 9H à 13H

Masterclass diatonique : Remi Sallard / Animateur : Aurélien Claranbaux / Accordéon chromatique basses standard avec Frédéric Valy et Viviane Arnoux / Accordéon basses chromatiques Frédéric Valy et David Venitucci. (contact conservatoire : 05 55 20 39 95)

Samedi 26 Juin / conférence « Le tango argentin » / Médiathèque / 10H30

Conférence de Jean Luc Thomas, le spécialiste français du tango. De 10h30 à 11h30 avec un accompagnement musical à partir de 10h00.

Vendredi 25 et Samedi 26 Juin / de 9H à 16H / Portes ouvertes de la manufacture Maugein

En 1919, Jean Maugein s’installait à Tulle pour monter son premier atelier, qui allait devenir la fabrique d’accordéons MAUGEIN. C’est en 1923 que ses deux frères Antoine et Robert le rejoignent pour évoluer vers la Manufacture Maugein Frères. Que ce soit diatonique ou chromatique, à touches piano ou boutons, peints ou en bois naturel, destinés aux débutants ou aux professionnels, la manufacture Maugein conçoit et fabrique des accordéons dans la plus noble tradition Française. Forte de ses savoir-faire et reconnue «entreprise du patrimoine vivant», la Manufacture d’Accordéons MAUGEIN a franchi son centenaire et s’ouvre sur une aire nouvelle et vous dit : «Venetz nos veire et Achabatz d’entrar» ! Ces portes ouvertes vous donnent l’occasion de découvrir les étapes de fabrication des accordéons chromatiques et diatoniques, ainsi que leurs plus belles pièces.

Samedi 26 Juin / documentaire de Mehdi Allaoui / « Maugein, un souffle centenaire » / 15H / Cinéma Véo Tulle

Maugein-frères est la dernière manufacture fabricant des accordéons en France. Ce film revient sur cette aventure centenaire dans ce territoire rural de la Corrèze, à la rencontre des amoureux de l’accordéon et de ceux qui le fabriquent.

Infos pratiques

Boutique et accueil du public : venez découvrir le local de la Cité de l’Accordéon, qui abrite pendant le festival la
boutique et l’accueil public. Rendez-vous au 12 place Gambetta ! Un souvenir de votre passage nacré à Tulle ? Le nec plus ultra en matière de cadeaux et de souvenirs est disponible à la boutique ! Horaires d’ouverture : 10h00 – 23h00

Billetterie : les billets des concerts payants sont en vente à l’accueil public (12, place Gambetta) durant le festival et sur les lieux des spectacles une heure avant les concerts et jusqu’à l’annonce du début, dans la limite des places disponibles. La billetterie en ligne sera publiée sur le compte Facebook des Nuits de Nacre.

Restauration : deux foodtrucks seront à la disposition des festivaliers.

Buvette : Une buvette en drive sera mise en place pendant le festival. Elle sera située place Brigouleix.

Navettes gratuites : navette manufacture d’accordéons Maugein, départs place Schorndorf à 9h00 (retour à 11h) et 14h00 (retour à 16h).

A bicyclette aux Nuits de Nacre : le festival s’associe à l’association tulliste ‘’A bicyclette’’ et vous propose de laisser votre deux roues sous bonne garde place Tavé. A cela s’ajoute la possibilité d’un contrôle technique et de petites réparations (freins, vitesses) le vendredi 25 de 17h à 21h et le samedi 26 de 14h à 21h. L’OCCE mettra sur le même lieu un petit manège cycliste à disposition des enfants.

Stationnement : les parkings Gabriel Péri, du Pas Roulant et Saint-Pierre sont gratuits le temps du festival et ouverts tardivement les vendredi et samedi. Les camping-cars et camions sont les bienvenus sur leurs aires dédiées : six places d’accueil aux normes à côté du 16, avenue du Lieutenant-Colonel Faro et stationnement sur le parking de la salle municipale de l’Auzelou. Des navettes relient régulièrement ces deux parkings au centre-ville. Un parking PMR (Personne à Mobilité Réduite) est à votre disposition place Gambetta.

Christine Le Garrec