Interview d’Anakronic Electro Orkestra, Nuits de Nacre le 17 septembre !

En ce samedi soir de Nuits de Nacre, tout le monde se pose la même question :  David Krakauer jouera-t-il  ce soir avec Anakronic Électro Orkestra ? Ça tombe bien,  j’ai rendez vous avec Ludovic Kierasinski, le bassiste du groupe, pour une petite interview … Suspense !

 

A.V.M.T : Bonjour, première question qui est sur toutes les lèvres des festivaliers, David Krakauer vous accompagne t-il ce soir ?

A.E.O : Il y a eu des problèmes de communication entre notre tourneur et le festival, en plus David est overbooké. C’est difficile de savoir quand il va être dispo, on est toujours à se demander s’il viendra ou pas et malheureusement, ce soir, il ne sera pas là… Mais attendez vous tout de même à un super concert !

A.V.M.T : Ce choix pour l’électro klezmer, comment vous est il venu ?

A.E.O : Tout est parti d’un stage de musique klezmer qu’a effectué Mikaël (machines, claviers, samples) sur Paris, organisé par Claude Zuimmer qui est notre producteur (Balagan Box). Avec comme professeurs  David Krakauer pour les clarinettes et Socalled, rappeur canadien, pour la partie électro du stage.  Mikael en a profité pour faire écouter l’un de ces remix d’un morceau de John Zorn. Claude Zuimmer a adoré et lui a proposé de faire des morceaux mélangeant électro et klezmer pour un éventuel album. J’ai rencontré Mikael un an plus tard à Toulouse au sein de l’école Music’Halle. Nous étions dans la même promo, nous avons sympathisé, il m’a fait écouter ses mixes. Un an après naissait Anakronic.

A.V.M.T : En fait,  David Krakauer vous suit depuis vos  débuts !

A.E.O : Oui ! Sur l’un de nos premier morceaux « why is it funny » de l’album « speak with ghosts » nous avons demandé à David si on pouvait utiliser un sample de sa clarinette et il nous a répondu « avec plaisir » !  Puis nous nous sommes croisés sur pas mal de scènes, nous avons fait la première partie d’Abraham inc, Klezmer Madness et il est venu faire un bœuf avec nous lors d’un concert à Paris ! Un jour notre tourneur nous a appelé pour nous demander si on était intéressés de jouer avec Krakauer sur l’une de ses créations pour le festival de Villejuif… ça ne se refuse pas ! Les premiers concerts étaient tendus (surtout pour nous ! ) c’est pas donné à tout le monde de jouer avec l’un des plus grands pontes de la clarinette klezmer dans le monde. Mais quand il nous a dit « les gars, vous êtes de bon musiciens, on fait de la musique ensemble, alors keep cool ! » les tensions ont disparu!

A.V.M.T : Vous jouez souvent avec lui maintenant ?

A.E.O : Ces trois dernière années, on s’est croisés assez souvent, à tel point qu’on a fait notre dernier album avec lui ! Les prises de son se sont effectuées à New York, Paris et Toulouse et chaque fois David était là.  Au début, il était comme une sorte de mentor pour nous, maintenant c’est un ami qui nous a beaucoup appris et avec lequel on partage plein de choses, c’est super !

A.V.M.T : Vous êtes en tournée actuellement ?

A.E.O : Non pas du tout.

A.V.M.T : Vous êtes venus spécialement ?

A.E.O : Les Nuits de Nacre, c’est un rendez vous incontournable pour moi ! J’ai étudié dix années au conservatoire de Tulle, on a un accordéonniste, on est en Corrèze, bref je suis chez moi ! Et j’en profite pour aller voir la famille ! Nous avons une dernière date au Métronum de Toulouse pour les trente ans de Music’Halle, l’école où l’on s’est tous pratiquement rencontrés. Ça va nous permettre de revoir nos profs, nos potes et en plus on est à la maison. En ce qui concerne les tournées, elles recommenceront en mars 2017 avec David Krakauer. Nous avons également décroché une bourse au F.A.J.E (French Américan Jazz Exchange) qui nous permet de jouer avec des musiciens américains et d’organiser une tournée en France et une aux États-Unis.

A.V.M.T : D’autres projets musicaux ?

A.E.O : Avec Mikael nous avons décidé de faire un break. Quatre albums en dix ans, dont les deux derniers à un an d’intervalle, on s’accorde une petite pause pour respirer, se consacrer à autre chose car on a plein d’envies et de besoins musicaux. Notre dernier album « Anakronic/Krakauer » est sorti en mars 2016 et le marché de la musique n’est plus ce qu’il était, l’actualité d’un CD dure en général huit à neuf mois , on va donc faire durer cet album  dans le temps. Deux ans se sont écoulés entre les premières prises de sons et le mastering final, on a fait du super boulot et on va le défendre jusqu’au bout. En ce qui concerne notre avenir musical, nous sommes peut-être arrivés au point final du concept électro klezmer tel qu’on l’a conçu à la base et que faire de mieux après avoir enregistré un album avec David Krakauer, c’est pas évident ! Peut-être arrêter le klezmer pour une musique plus traditionnelle ou encore plus électro, on ne sait pas…  En attendant on est fiers de porter notre projet à bout de bras et aux oreilles des festivaliers des nuits de nacre !

A.V.M.T : Merci et bon concert !

 

Bruno Robert

 

p1190677-copie p1190686-copie p1190790-copie

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *