« Magma » et « Des lendemains qui chantent » … la fusion parfaite!

Malgré une tournée marathon, le groupe mythique nous a fait l’honneur de faire un petit crochet par chez nous. Quand je l’ai appris, je n’en croyais pas mes oreilles ! Il était hors de question pour moi, de louper ce rendez-vous car c’est pas demain qu’il repasseront… aux lendemains !  (lol)

 

 

 

C’était l’évènement musical qu’il ne fallait absolument pas manquer ! La salle de spectacle « Des lendemains qui chantent » accueillait en ce 16 mars 2017, le groupe « Magma ». Whouaa… l’affiche de « ouf !» Pour la toute première fois, cette formation, ayant fêté ses quarante cinq ans de carrière en 2015, se produisait à Tulle. Salle pleine à craquer et « standing ovation » à l’arrivée des huit musiciens sur scène, pour près de deux heures de « Zeulh music » et de chant « Kobaien » qui ont  fait la renommée de « Magma ». A la baguette, le maestro Christian Vander ( auteur-compositeur et fondateur du groupe, batterie, chant) se lance dans un premier morceau en trois parties ( à la durée avoisinant les trente minutes)  nous plongeant directement dans son univers jazz-rock psychédélique et cosmique.  La preuve par huit que ce groupe des années 70 n’a rien perdu de sa superbe, bien au contraire ! Rythmiques basse batterie à couper le souffle, orchestrations guitares claviers aux nuances feutrées ou aux sonorités plus rageuses,  vibraphoniste tout feu tout flamme, trio de vocalistes hors normes (Stella Vander, Isabelle Feuillebois et Hervé Aknin), les Magma nous ont entraîné dans des envolées lyriques d’une incroyable qualité. En trois titres au timing impressionnant, ils nous ont offert le bouquet d’un talent monstrueux doublé d’une grande générosité. Pour le rappel, « Magma » à sorti le grand jeu avec le monumental « Kobaia » issue de leur tout premier album, avant de tirer sa révérence sur « Ehn Deïss » où l’on a pu constater que Christian Vander n’est pas simplement un super batteur mais qu’il sait aussi utiliser sa voix de manière magistrale. Une sublime soirée qui restera gravée longtemps dans les mémoires d’un public ravi d’avoir pu assister à ce concert-évènement. Avec leur demi-siècle de carrière, les Magma n’ont pas fini de faire couler dans nos veines, la lave en fusion de leur musique venue d’ailleurs…

Bruno Robert

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *