Juke Box N°24

Du rap electro swing et du blues qui déchire, ça vous tente ? J’ai ce qu’il vous faut avec Le KKC et Slim Paul qui viennent non seulement de sortir un (très bon) album, mais qui en plus, vont se produire en Corrèze ce 18 Mai (hélas, oui, le même jour… Choix cornélien ! ) Si vous préférez le reggae, je vous invite vivement à découvrir le très classieux Vanupié…  Et si vous êtes davantage branchés rock Psychédélique, les so british  Adam & The Madams vont vous combler ! A vos platines !!!

 

 

 

Prendre son temps. Une philosophie que le KKC Orchestra a adopté depuis ses débuts en 2009 dans une démarche artistique avant tout humaine, en défendant des valeurs qui vont à l’encontre des quotas actuels, loin de la vitesse et des formatages que nous impose la société. Deux albums en dix ans, c’est peu me diriez vous ? Oui. Mais quand on privilégie la qualité à la quantité, il en résulte un bel artisanat sonore au swing cousu main de toutes pièces, du sur mesure, du fait maison ! Avec le KKC, le proverbe « rien ne sert de courir, il faut partir à point » prend tout son sens et leur nouvel opus « Artisan » en est un superbe exemple. En dix titres forgés dans un rap électro swing chaud et cuivré, porté par un flow de textes bien ciselés et cruellement d’actualité, (qu’elle soit politique ou religieuse), « Artisan » vous donne un avant goût de ce « savoir faire » à la KKC Orchestra qui fait les choses sérieusement, sans toutefois se prendre au sérieux ! Un big big up à Ulysse Maison d’artistes qui les suit depuis leurs premiers balbutiements et qui les ont emmenés en tournée à travers le monde… Un clip tourné sur la muraille de Chine est d’ailleurs dédié à cette boîte de prod à qui ils doivent beaucoup ! Nous aurons le plaisir de les rencontrer le 18 Mai à la salle des Lendemains qui chantent où ils viennent de réaliser un atelier de musiques actuelles avec les collégiens de Tulle et de Merlines… Leurs jeunes élèves se produiront avant leur concert dans un spectacle intitulé « Le sourcil de 10h54 »…  Article à suivre !

Artisan / KKC Orchestra / Ulysse Productions / Mai 2018 / CD 15€

 

 

 

 

La guitare en bandoulière et le blues qui lui colle à la peau, Slim Paul continue son p’tit bonhomme de chemin. Après avoir côtoyé la rue, puis les plus grandes scènes du monde en tant que guitariste et chanteur au sein de Scarecrow, il annonce à la stupeur générale, son désir d’arrêter sa collaboration avec le groupe et part seul à New York pour se poser et prendre le temps de découvrir le monde musical de la grosse pomme. Et il faut se rendre à l’évidence, il a croqué dedans à pleines dents et en a savouré chaque bouchée jusqu’au trognon ! A son retour en France, sa valise remplie de notes et de mélodies, il enregistre son troisième EP « No Yet Man » qui achève le cycle de ses formats courts et se lance corps et âme dans la réalisation de son premier album « Dead Already » où il nous embarque dans un voyage initiatique au plus profond de la musique Afro-américaine, de celle qui parle au cœur et à la raison. Du Texas à New York et du Mississippi aux merveilles de la Nouvelle Orléans, il s’est imprégné de ce périple pour puiser à la source de cette musicalité en s’inspirant de ses illustres prédécesseurs. Le blues intimiste et déchirant de Slim Paul nous raconte ses rages et ses démons, de balades folks en protest songs endiablés, comme on entre en religion. Ce « dead already » bien vivant est le signe que cette musique est loin d’être morte et enterrée… Il sera le 18 Mai au Stadium-café Bowling de Brive, à l’initiative de « Grive la Braillarde ».

Dead Already / Slim Paul / Blue Line Productions / Avril 2018 / CD 12,99€

 

 

 

 

On pourrait faire tout un tas de jeux de mots sur le nom de cet artiste atypique. Une chose est sûre, « Gold » le deuxième album de Vanupié est un joli pied de nez pour cet ancien publicitaire qui a lâché son petit confort pour vivre de sa passion… La musique ! Quinze années d’une aventure qui l’on mené du métro parisien (qui pour lui est la meilleure salle de répétition dont un musicien puisse rêver), aux plus belles salles de concerts (la Cigale, le Bataclan…) ainsi que sur les plus gros festivals de France et d’Europe (le Reggae Sun ska, Solidays…). Les onze titres de ce nouvel opus, pour ceux qui ont croisé son chemin aux détours d’un couloir du métropolitain, doivent déjà résonner dans leur tête, car c’est dans le tumulte de cette jungle urbaine que Vanupié a testé en acoustique la majorité de ses compos. Mais c’est en studio que son reggae et sa voix particulièrement envoûtante prennent une toute autre dimension  avec des orchestrations aux sonorités pop folk, teintées de soul music et d’un subtil zeste de dub, soutenues par une section rythmique (basse, batterie) d’exception, stimulant avec énergie tous vos sens, des pieds à la tête ! Le tramway nommé « Gold », et son wagon de belles compositions est dans les bacs depuis  le 4 mai et si le hasard fait bien les choses, vous croiserez certainement son chemin, car Vanupié joue partout, pour tout le monde, avec un line-up et une équipe technique de rêve pour un show… à couper le souffle ! Il sera à L’Elysée Montmartre le 13 Octobre prochain !

Gold / Vanupié / Vanupié Productions / Mai 2018 / CD : 10,50€

 

 

 

 

 

C’est en 2012 et par un heureux hasard, que cette formation Strasbourgeoise se forme autour d’Adam Lanfrey (voix, basse, guitare) et il aurait été vraiment dommage que « le hasard » ne fasse pas bien les choses en nous privant de ce superbe patchwork musical. Le rock multi couleurs aux sonorités extra larges des Adam & The Madams, leur goût démesuré pour le partage et leur brin de folie qui habite leurs compositions donne franchement le tournis ! Ce quatrième album “Macadamia” part une nouvelle fois dans tous les sens en côtoyant aussi bien le rock garage, le punk ou la pop avec une grosse pointe de psychédélisme aux influences anglo saxonnes des 70’s. Ce bariolage aux teintes « sucré-salé » dont ils bricolent et façonnent chaque note avec ce qui leur tombe sous la main apporte à chaque titre une richesse sonore aussi délirante que jubilatoire. Adam et ses Madams (Cyprien Steck, claviers et Arthur Vonfelt, batterie), nous « peinturlurent » un tableau de onze créations explosives et énergisantes, un gros « space cake » auditif qui vous rendra à coup sûr… Complètement “Macadamiac” !

Macadamia / Adam & the Madams / Bloody Mary / CD 15€

 

 

Bruno Robert

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *