The Angelcy, la cerise sur le gâteau des Lendemains qui chantent !

Les 20 ans des Lendemains qui chantent, ça s’arrose ! Vous me croirez ou pas, pour fêter cet évènement, une pluie d’anges a déferlé sur Tulle. Dreamers, dreameuses, c’était le moment de vous prendre une belle tranche de rêve !

 

 

Et oui m’sieurs-dames ! The Angelcy sont venus nous faire découvrir leur premier album « Exit Inside » en direct live ! Ces six musiciens (3 gars, 3 filles, la parité idéale !) ont débarqué tout droit d’Israël pour nous porter leurs messages de paix, d’amour et de liberté.

C’est presque timidement qu’ils sont entrés en scène, le temps d’un petit ré accordage. Et nous voila partis pour une heure et demie d’ un folk blues aux accents klezmer de haute volée ! Rotem Bar Or, le chanteur emblématique du groupe, après avoir galéré aux quatre coins du globe à faire la manche, a vraiment bien su s’entourer.

Avec les deux percussionnistes pour donner la pulsion à des sonorités et des ambiances faisant monter crescendo des rythmiques plus percutantes, on ressent d’emblée la complicité qui se dégage de ces deux musiciens (ils partagent le même set de percus). Ça ne peut que vous faire chavirer…

La contrebassiste aussi à l’aise avec son archet que sans, la violoniste qui passe de la guitare aux percussions et le clarinettiste flûtiste  guitariste (enfin touche a tout), ne sont pas là eux non plus pour faire de la figuration, bien au contraire !

Passant de l’émotion pure à des airs beaucoup plus engagés aussi bien lyriquement que musicalement, c’est avec des morceaux comme “My baby boy, Freedom fighters, Rebel angel ou Dreamer” que les lendemains ont chanté, dansé and « clap your hands » toute la soirée !

Simplicité, générosité, amitié, voilà le bouquet qu’ils nous ont offert, un concert rempli d’étoiles que j’ai entraperçu dans les yeux d’un public conquis et acquis à leur cause.

Un BIG merci à tous les membres du groupe d’être revenus sur scène après le concert pour que je puisse prendre quelques photos !

 

p1200730

 

Bruno Robert

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *