Mountain Men + Gunwood aux Lendemains qui chantent ! Wouahhhhh !!!

Il n’y a pas a dire, on a la chance d’avoir près de chez nous, une salle de concert où la programmation est vraiment incroyable et d’une qualité a chaque fois époustouflante. « Des Lendemains qui chantent », vous nous avez encore concocté une superbe affiche en ce jeudi 8 décembre ! Une soirée « Folk, Rock, Blues », où un public venu nombreux a pu assister à la prestation de « Gunwood » et de « Mountain Men ». Vous voulez savoir…on s’est régalés !!!

 

 

 

 

C’est « Gunwood » qui a ouvert le bal. Ce trio parisien emmené par Gunnar Ellwanger (chant, guitare) accompagné de ses deux compères, Joao Francisco « Jeff » Preto (basse, banjo, harmonica, percussions, chant) et David Jarry Lacombe (batterie, clavier, chant), nous ont fait partager leur univers aux influences folk blues qu’ils mélangent à des sonorités rock grunge des années 90. Ce qui fait toute la particularité de ce groupe ! Avec des compositions surprenantes, bien huilées et un show rôdé au millimètre près, les « Gunwood » nous ont dévoilé toute l’étendue de leur «savoir faire ».  De la ballade irlandaise au folk américain en passant au gros son blues rock grunge, on a pu s’apercevoir qu’ils maitrisaient à la perfection leur sujet ! De superbes mélodies tantôt douces, voir hypnotiques, alimentées par un harmonica ou un banjo très vite rattrapés par une rythmique énergique au son d’une guitare saturée, le tout mis en valeur par la voix éraillée de Gunnar Ellwanger, du grand art ! Ce jeune groupe a enflammé cette première partie de soirée avec brio ! En mars prochain sort un premier LP qui ne manquera pas (j’en suis convaincu) de mériter toute notre attention !

 

 

 

 

Changement de plateau pour accueillir Mountain Men (Mathieu Guillou dit « Mr Mat» et Ian Giddey dit «Barefoot Iano ») le duo franco-australien qui, pour son dernier album « Black market flowers » sorti le 18 novembre dernier, s’est entouré d’un batteur (Denis Barthe ex Noir Désir) et d’un bassiste (Olivier Mathios ex Les Hyènes), lesquels se sont fait le plaisir de les accompagner sur cette tournée. Ce concert promet d’être énorme ! C’est sur « Singing in the rain » que débarque la rythmique du groupe qui se salue, en fait de même à l’égard du public, avant de rejoindre leurs instruments. Arrive Mr Mat et son acolyte, l’harmoniciste aux pieds nus Barefoot Iano, pour une heure et demie d’un show blues rock énergique, placé sous le signe du partage et de la bonne humeur. Ce qu’ils sont venus nous offrir provient en grande partie de leurs nouvelles compositions, avec des titres comme « Dog eye », « Work song », « still in the race »…Résolument plus rock et accrocheur, le pulse est là et se transmet à la vitesse du son dans le public, qui n’en n’attendait pas moins ! Tous les ingrédients sont réunis pour nous mettre le blues dans la peau ! Un jeu basse, batterie sur mesure, un « barefoot » électrique » tant par son jeu d’harmonica que son humour à l’australienne et Mat qui manipule ses guitares et joue de sa voix à la perfection… Magique !!! La pêche est au rendez-vous mais ils savent aussi faire redescendre la pression et adoucir les mœurs avec de petites ballades de toute beauté. En rappel pour conclure cette soirée, une reprise de « Georgia in my mind » a retenti dans la salle des Lendemains : un grand moment d’émotion et de frissons qui restera longtemps gravé dans les mémoires des personnes présentes à ce superbe concert !

 

Bruno Robert

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *