Le coin des p’tits loups ! N°46

Aujourd’hui, les albums sont à l’honneur pour les p’tits loups de 2 à 6 ans ! Imaginatifs, drôles, poétiques et sensibles, chacun trouvera lecture à son goût  dans cette sélection où les monstres en tous genres font bonne figure et où les loups sont (presque !) tous gentils ! Je profite également de cette rubrique pour vous présenter les deux belles maisons d’édition que j’ai eu la chance de découvrir dernièrement : « La poule qui pond » qui propose de beaux livres « Plus faciles à lire » en direction de tous les enfants, mais qui seront précieux pour ceux qui ont des problème DYS. Les éditions « Rue de l’échiquier » ensuite, qui offrent un  très intéressant choix  de livres sur les thèmes de la décroissance, végétarisme, recyclage, zéro déchet… En direction des adultes mais aussi des enfants ! Deux belles découvertes que je vous invite à découvrir à votre tour ! Quelques docs pour les plus grands… Et je vous dis à très bientôt pour une nouvelle série de superbes ouvrages à déposer sous le sapin !  Bonnes lectures à toutes et à tous !

 

 

 

Prêts à affronter sorcières, fantômes et squelettes ? Pas trop la trouille ? Alors, c’est parti ! On ouvre la porte d’entrée… Cccrrriiii…. Arrrgh, un fantôme !!!! Grimpons à l’étage voir si c’est plus tranquille… Aie ! Baissez la tête ! L’endroit est infesté de chauve-souris !!!! Toujours d’accord pour continuer la visite ? Armez-vous de courage, alors… Car nous descendons maintenant dans les profondeurs des catacombes… Brrr ! Avec ces pop-up et volets à soulever, ce petit cartonné propose une surprise à chaque page, bien cachée… Ou qui saute aux yeux ! Un album rigolo qui va, sans l’ombre d’un doute, faire pousser des cris stridents (et amusés !) à vos petits ! A partir de 2 ans.

Trop la trouille ! de Kimiko, L’école des Loisirs, 2017 / 13,90€ (Format 23×20)

 

 

 

Une poignée de haricots, une feuille de chou… En les disposant d’une certaine manière, ça fait… Une maison ! Avec quelques légumes, à chaque fois différents, Michela Eccli réalise de superbes et surprenants tableaux à dévorer des yeux… Poireaux et blettes deviennent au fil de son imagination, arbres, immeubles… Ou phare ! Une courgette et des haricots verts ? Un petit train qui glisse sur des rails ! Une petite coccinelle nous guide à chaque page de ce bel album entre imagier et livre d’artiste, entrainant à sa suite une ribambelle d’animaux musiciens… Jusqu’à la cuisine où tous ces beaux tableaux finiront en une délicieuse soupe dont la recette est fournie en prime ! Un album qui donne autant d’idées de créations… Que l’envie de déguster de beaux et bons légumes ! Superbe !!! A partir de 3 ans.

Les légumes, quelle aventure ! de Michela Eccli et Virginie Téoulle, Rue de L’échiquier, 2017 / 16,50€ (Format 22×28)

 

Dans la jungle, paisible jungle… Tous les animaux ne sont pas des plus gracieux ! Le gnou, par exemple, avec sa barbichette et ses pattes toutes maigres… Il est moche ! Mais il n’est pas le seul, le pauvre, à ne pas être gâté par la nature… La hyène avec son poil hérissé et ses ricanements (en plus, elle est pas commode !), le vautour avec son cou décharné, le marabout bossu et goitreux et le phacochère avec ses verrues, sa grosse tête et son menton qui pique comme celui d’une vieille grand-mère, n’ont rien à lui envier ! Mais justement, entre affreux… On se comprend ! Ah ! Ils forment une jolie équipe ces cinq là ! Ce qui ne les empêche pas, et heureusement, d’être aimés par leurs petits… Pour qui ils sont merveilleux et les plus beaux du monde ! Un album qui traite de la différence avec l’humour subtil distillé par les géniaux auteurs du petit Gruffalo ! Pour tous leur nombreux fans, en plus de cette petite pépite, vous trouverez deux autres nouveautés sur l’étal de votre librairie préférée : un Gruffalo format XXL et un coffret comportant en plus d’un livre au petit format, une jolie peluche à son effigie ! Vive Gruffalo… Et ses amis ! A partir de 3 ans.

Le gang des affreux de Julia Donaldson et Axel Scheffler, Gallimard Jeunesse, 2017 / 14,50€ (Format 28×25)

 

 

 

Madame ourse, à l’approche de l’hiver, déprime un peu depuis le départ de son ami l’oiseau… Tous les ans, c’est la même histoire, son adoré s’envole vers son île au soleil ! Ourse devrait commencer à préparer sa maison pour l’hiver… Mais cette année, elle est décidément trop triste et décide de le rejoindre… Mais c’est un long, très long voyage lorsqu’on est, comme ourse, dépourvue d’ailes ! Cet album, somptueusement illustré de dessins délicats, se compose des lettres que l’ourse envoie à son ami tout au long de son long périple jalonné de belles rencontres… Une ode à l’amitié, sensible et poétique ! A partir de 3 ans.

Les lettres de l’ourse de Gauthier David et Marie Caudry, Casterman Jeunesse, 2017 / 14,90€ (Format 27×21)

 

 

 

Bien vivre ensemble, c’est aussi (et surtout) respecter les règles de la politesse… Et utiliser les mots « magiques » à bon escient, c’est important ! C’est ce que ce petit album propose d’expliquer aux tout jeunes enfants, avec simplicité et de manière ludique, à  travers des situations concrètes du quotidien où chacun des mots de la bienséance est joyeusement illustré et mis en scène. Douze petits mots, ils ne sont pas si nombreux… Si vos petits rechignent à les prononcer, ce petit livre va les aider à comprendre leur importance ! Qu’est-ce qu’on dit ? Merci ! A partir de 3 ans.

Les mots, ça compte un peu, beaucoup, énormément… de Rhéa Dufresne et Sébastien Chebret, Ricochet, 2017 / 12,50€ (Format 22×22)

 

 

Ça gargouille et clapote dans le ventre de monsieur Loup… Il meurt de faim !!! Même s’il est à peu près sûr du résultat de sa démarche, tant pis, il tente… Il va demander l’hospitalité aux trois petits cochons ! Bien sûr, ces derniers sont sur la défensive, mais comme ils sont très, très gentils, ils décident de donner une chance à leur bête noire, lui ouvrent leur porte et le convient à leur table… Et miam, Loup se pourlèche les babines ! C’est vraiment trop délicieux ! Et pourtant, ce ne sont que des légumes… Cet album trop « croquignol » revisite le conte des petits cochons, à la sauce végétarienne avec de vrais morceaux de solidarité et de grandes bouchées d’humour ! Un régal ! A partir de 4 ans.

Monsieur Loup a les crocs de Sébastien Chebret et Sandrine Marie-Simon, Rue de L’échiquier, 2017 / 12,90€ (Format 18×23)

 

 

 

Vous voilà prévenus, dès la première page de cet album… Terriblement effrayant ! Celui-ci est rempli de monstres hideux, puants, sales et mal lunés et l’ouvrir peut se révéler périlleux… Si vous êtes du genre pétochard ! Des exemples ? Tupulroqfort qui pète tout le temps et ne se lave jamais les dents (Beurk !) ou Glurpsu et ses pustules empoisonnées (trop dégueu !). Dégoulisplotch ? Il ne vaut guère mieux… Il est  tout couvert de morve gluante et de crottes de nez ! (Pouah !) En plus, ces monstres ont une trogne à faire peur ! Brrr… Surtout le dernier… Qui vous saute littéralement au visage ! Même pas peur ? Éteignez la lumière, les téméraires, et allumez votre lampe torche… Et jouez à vous mettre les pétoches… C’est si bon ! Humour au rendez-vous pour cet album doté d’un superbe pop-up qui va faire pousser à vos petits des cris de frayeur… Et des éclats de rire ! ça aussi, c’est trop bon ! A partir de 4 ans.

Ce livre est rempli de monstres de Guido Van Genechten, Mijade, 2017 / 18,00€ (Format 29×24)

 

 

 

Pour chacune des pages de ce bel album, un thème illustré d’une comptine (connue ou inédite) est assorti d’une collection d’objets : une idée originale, mise en illustrations colorées que les petits vont adorer! Une trentaine de collections, toutes plus belles les unes que les autres, se déclinent ainsi par ordre alphabétique ( boutons, champignons, chapeaux…) dans cet album malin où les petits vont acquérir, mine de rien, sans s’en apercevoir, quelques bases importantes ! Un album à regarder, lire, chanter et compter ! Une belle idée pour un livre superbement bien réalisé ! A partir de 4 ans.

1 hibou, 2 boutons, 3 camions de Florence Koenig, Actes Sud Junior, 2017 / 14,90€ (Format 21×26)

 

 

 

Le grand méchant loup, accompagné de tous les affreux malmenés dans la littérature jeunesse (sorcières, ogres, fantômes…), en a plus qu’assez de son image déplorable  ! C’est vrai quoi, toujours le mauvais rôle ! Lui aussi a besoin d’être aimé ! Pas content du tout, babines retroussées et œil noir, il se rend chez l’auteure pour lui demander des comptes. Celle-ci l’écoute, lui promet d’y réfléchir et lui donne rendez-vous le lendemain matin. La nuit porte conseil, même si les siennes sont agitées par une ribambelle de personnages qui la harcèlent pour qu’elle les choisissent comme « vedette » dans son prochain album (dur, dur, la vie d’auteure, ils sont jamais contents, ces fichus personnages !!!). Le lendemain, elle reçoit monsieur loup avec beaucoup de déférence : petit déjeuner, relaxation en musique, yoga, manucure… Loup est aux anges et totalement détendu ! Mais est-il devenu gentil et inoffensif pour autant ? Délicieux ! Cet album est délicieux ! Le type même qu’on ne se lasse pas de raconter à nos enfants ! Avec un humour irrésistible, Christine Naumann-Villemin et Annick Masson nous offrent à travers cette histoire une vision désopilante de la création, sans omettre ses affres ! Une lecture à deux niveaux qui séduira petits et grands ! J’adore !!!! A partir de 4 ans.

Comment être aimé quand on est un grand méchant loup ? de Christine Naumann-Villemin et Annick Masson, Mijade, 2017 / 11€ (Format 22×26)

 

 

 

Capucine, la maman de Jules, était si petite quand elle n’était encore qu’une enfant, que tout le monde lui donnait le joli surnom de « Puce » … Pour prendre son bain, l’abreuvoir des oiseaux était suffisamment grand pour sa petite taille, et, d’une pâquerette, elle se faisait un chapeau ! Sa meilleure amie ? Une coccinelle ! Son lit ? Une moufle ! Comment imaginer sa maman lorsqu’elle-même n’était encore qu’une toute petit fille ? A travers les histoires qu’elle raconte, en brodant un peu sur la réalité, pour faire rêver son petit garçon ! Avec ses dessins délicieusement « rétro » et son texte joliment poétique, ce petit album ouvrira la porte à de tendres et malicieuses confidences, juste avant le passage du marchand de sable… A partir de 4 ans.

Quand j’étais petite… de Sara O’Leary et Julie Morstad, L’étagère du bas, 2017 / 14,95€ (Format 18×26)

 

 

 

Chacun son univers… Certains aiment s’isoler dans leur cabane dans les arbres, d’autres contempler les étoiles… Certains s’immergent dans les livres pendant que d’autres n’aiment rien autant que bricoler et inventer.  C’est cette diversité qui fait la richesse de notre humanité ! Hélas, certains enfants n’ont cependant pas cette chance et leur petit monde est rétréci quand ils voient le jour dans des pays en guerre… A nous tous de créer un immense monde où il fera bon vivre… Tous ensemble. Ce bel album offre un message de paix, de tolérance et d’espérance à travers son texte poétique et ses illustrations qui dégagent une belle harmonie, avec force et sensibilité. S’ouvrir au monde et laisser ses aspirations s’épanouir, tout un programme, joliment mis en scène ! A partir de 4 ans.

Les petits mondes de Géraldine Collet et Sébastien Chebret, NordSud, 2017 / 12€ (Format 23×28)

 

 

 

Si les enfants ne rêvent que de grandir, les crayons, eux, ne rêvent que de devenir tout petits à force de colorier les rêves des petits dessinateurs ! Ce superbe album à l’imagination fertile nous en relate quelques-uns, de ces rêves, faits de copeaux de bois colorés, de gommes et de taille-crayons… Avec ses illustrations tendres et empreintes d’humour, son texte tout en fraicheur et en poésie, cet album dégage une belle inventivité… Et un charme fou ! A partir de 4 ans.

A quoi rêvent les crayons le soir, au fond des cartables ? de Zidrou et David Merveille, Mijade, 2017 / 12€ (Format 28×25)

 

 

 

Ah ! Chouette ! Claude Ponti sort un nouvel album et nous convie une fois encore (et pour notre plus grand plaisir !) dans son univers fantasmagorique  ! Un rendez-vous à ne louper sous aucun prétexte ! Cette fois-ci, son célèbre petit poussin rameute ses copains pour une « course en livre » déjantée en perpétuel mouvement, qui vous fera perdre la tête !  Où est le début de l’histoire ? Où en est la fin ? Hé hé ! Pas d’histoire écrite mes poussins, à vous de l’inventer en jouant avec ce livre rigolo qui se dévore du début à la fin ou de la fin au début, puisqu’il se lit dans les deux sens ! Une course pleine de vie, d’humour et d’inventivité, ponctuée d’onomatopées, de jeux de mots et de textes à l’envers à déchiffrer avec un miroir, vous attend dans ce livre à tourner et retourner dans tous les sens ! Poussin fonce, saute, nage, grimpe, traverse des déserts et s’abreuve aux poiraboirs, se fait applaudir à chaque exploit par les bravottes, rencontre des monstres, échappe aux terribles Krokafamés… Impossible de faire tenir tranquille ce sacré poussin à l’intérieur de ce livre… Il en sort quand il veut ! Un album époustouflant d’inventivité et de drôlerie ! Chapeau, monsieur Ponti ! A partir de 5 ans.

La course en livre de Claude Ponti, L’école des Loisirs, 2017 / 15€ (Format 12×18)

 

 

 

Un enfant rêveur porte un prénom en Y, une lettre qui ressemble à une branche d’arbre… C’est pourquoi on l’appelle « l’enfant branche ». L’enfant aime la forêt, ses bruits et ses odeurs… La nuit, il rêve de « marées forestières » qui rapportent les trésors que le vent soulève et amène à la lisière du bois… Dans ses songes, il rencontre grand-mère Écorce et lui demande de lui raconter une histoire grande comme la main qui se déploie… Une main, cinq doigts, cinq histoires que grand-mère Écorce raconte à l’enfant endormi et à son tigre qui l’accompagne dans chacun de ses voyages nocturnes… Un album étrange et envoûtant, empreint d’une douce poésie que les illustrations à l’aquarelle d’Anne Herbauts contribuent à rendre magiques… Un moment de calme et de beauté pour faire de beaux rêves… Superbe. A partir de 5 ans.

Une histoire grande comme la main d’Anne Herbauts, Casterman Jeunesse, 2017 / 15,90€ (Format 20×27)

 

 

Coup de projecteur sur les éditions de « La poule qui pond » qui proposent des « albums plus faciles à lire » notamment (mais pas seulement !) en direction des enfants atteints de dyslexie : découpage syllabiques des mots, liaisons, lettres muettes apparaissent en couleurs et en liens, avec une police de caractère adaptée et des espacements et interlignes plus grands qui facilitent grandement leur lecture ! De nombreux titres sont disponibles (en plus, ils sont très beaux !!!) En voici déjà deux !

 

 

Petit ogre veut un chien… Pas de problème ! Ses parents l’emmènent à la boutique des chiens où il choisit un adorable spécimen tout blanc et tout frisé. Mais le lendemain, quand il rentre de l’école, le petit chien a disparu… D’après papa ogre, il se serait enfui…  A chaque fois que petit ogre demande un autre animal, celui-ci disparaît dès le lendemain de façon très étrange… Petit ogre se doute que papa ogre n’est pas étranger à ces disparitions brutales ! Il décide d’adopter… Un énorme éléphant !!! Pas facile d’être le rejeton d’un ogre vorace ! Avec ses magnifiques illustrations, cet album a toutes les qualités requises pour séduire les jeunes lecteurs qui pourront déchiffrer le texte avec facilité, dès les débuts de leur apprentissage de la lecture ! Mais on peut aussi le lire aux petits loups dès leur trois ans !

Petit ogre veut un chien d’Agnès de Lestrade et Fabienne Cinquin, La Poule qui pond, 2017 / 15€ (Format 24×23)

 

Déménager pour un appartement plus grand, dans le même quartier, sans changer d’école ni de copains, c’est cool ! Un petit garçon découvre son nouvel univers et ses nouveaux voisins. Trois portes donnent sur le palier : celle de l’appartement d’une vieille mamie et celle d’un couple avec leur (très jolie) petite fille… Et la troisième porte ? Elle ne s’ouvre jamais et il n’a encore vu personne entrer ou sortir de cet appartement depuis plusieurs semaines… La  lumière filtre cependant sous la porte et il entend régulièrement des notes de musique… Un appartement habité par un piano ???? Étrange… Une mini enquête pour un mini roman, riche en rebondissements, qui tient en haleine jusqu’au bout ! A partir de 6 ans.

Dans le couloir de Valentin Mathé et Amélie Clavier, La Poule qui pond, 2017 / 9€ (Format 20×14)

 

 

 

Tout allait bien entre Renard et son voisin jusqu’à ce qu’un bug informatique vienne perturber leur tranquille existence, en les rendant brutalement riches de milliers de milliards d’euros, du jour au lendemain ! Au début, ils furent raisonnables, achetant les objets utiles à leur bien-être qu’ils ne pouvaient s’offrir auparavant. Mais cela ne dura pas… L’argent monta à la tête de voisin qui fut pris d’une fièvre acheteuse aussi débridée qu’ indécente ! Il acheta tout ce qui lui passait par la tête, y compris des choses qui ne lui servaient à rien : une immense maison bien trop grande pour lui, plusieurs voitures (m’enfin… on ne peut en conduire qu’une seule à la fois !) et, comble de l’horreur… Un manteau de fourrure !!! Néanmoins généreux, voisin distribua ses billets de banque sans compter, à tout son entourage… Qui, bien entendu, se mit lui aussi à surconsommer allègrement ! Plus personne ne travaillait et l’oisiveté devint règle de vie pour tous, à tel point, que, bien vite, il n’y eut plus rien à manger, puisque plus personne ne cultivait ! Renard se réfugia alors dans la forêt et commença à se débrouiller pour chercher sa pitance, bien vite imité par la population affamée… Cumuler les richesses ne rend pas forcément heureux… Et l’argent ne se mange pas ! Mots et situations concrètes simples, illustrations douces et expressives, univers original, ce superbe album ne perd pas de vue l’essentiel et incite les enfants à apprécier les bienfaits de la sobriété heureuse en les mettant en garde contre les dangers de la surconsommation. Une pure merveille d’intelligence ! Vous pouvez également retrouver les aventures de Renard dans la même collection avec le titre « Renard sauve son vélo« . Voilà une collection qui ne prend pas les enfants pour des gogos ! A partir de 6 ans.

Renard et l’argent gratuit de Floriane Ricard et FibreTigre, Rue de L’échiquier, 2017 / 12,90€ (Format 17×20)

 

 

 

Si Napoléon contemplait les siècles du haut d’une pyramide, c’est au pied d’une montagne que les auteurs de ce magnifique album empreint de poésie nous convient à regarder s’écouler le temps, cette donnée si fluctuante selon les évènements et les individus … Un album où le texte, à portée d’enfance est magnifié par d’éblouissantes illustrations… Les pages tournent, relatant des débuts et des fins, celui du temps qui file à notre insu… Qu’est-ce qu’une vie d’homme devant l’éternité de la nature ? Un grain de poussière, un souffle, un battement d’ailes, un voyage avec ses pauses et ses récréations, ses bonheurs et ses tristesses qui raccourcissent ou rallongent une valeur temps qui coule comme du sable entre des doigts ouverts… Une splendeur d’album, pour petits et grands ! A partir de 6 ans.

Quelques battements d’ailes de Mickaël El Fathi et Pierre Pratt, Motus, 2017 / 13,00€ (Format 31×22)

 

 

 

Le rat des moissons habite dans son garde-manger et le tisserin est un bâtisseur de génie qui se tricote un nid en deux temps trois mouvements avec une belle dextérité ! Les singes verts, plutôt hyperactifs sont en fait très respectueux des règles de leur clan et le boa constrictor, pour avaler ses proies, détache ses mâchoires l’une de l’autre pour s’écarter à 140 degrés, ce qui lui permet d’engloutir d’énormes proies ! Caméléon, étoile de mer, ours blanc, koala… Une multitude d’anecdotes vous attendent à travers ces vingt et une petites histoires naturelles qui décrivent les caractéristiques de vingt et une espèces animales ! Le plus de cet album, me direz-vous ? Son grand format et ses magnifiques illustrations dessinées par Capucine Mazille !!! Il est vraiment aussi magnifique qu’instructif ! A partir de 6 ans.

Les animaux : 21 petites histoires naturelles de Françoise Laurent et Capucine Mazille, Ricochet, 2017 / 16€ (Format 30×30)

 

 

 

On a tous des peurs, des phobies qu’on a parfois du mal à expliquer et encore plus à maîtriser : si elle sont souvent justifiées, elles sont parfois irrationnelles ! Comme par exemple, celle des monstres ou des fantômes, qui, comme chacun sait, n’existent pas (jusqu’à preuve du contraire !) Quant à la peur du noir, de l’inconnu, de la mort, du vide… Celles-ci sont hélas ancrées dans le réel… Et comme elles sont sources d’angoisse, il est difficile de les surmonter ! Plutôt que jouer les autruches en se mentant à soi-même, il est préférable de les amadouer pour les dissiper ! Ce livre, conçu de manière ludique avec ses multiples volets à soulever, vous propose un inventaire des « trouilles » les plus communes et vous donne les clefs pour contrôler l’incontrôlable à travers de nombreuses explications, tests et programmes anti-frousse ! Ceux-ci vous aideront à mieux comprendre et relativiser vos craintes et vous permettront de retrouver un état plus serein ! S’il est conseillé à partir de neuf ans, ce livre peut être consulté par des enfants bien plus jeunes accompagnés de leurs parents. Un livre pour traquer les cauchemars… Et rassurer tous les trouillomètres à zéro !

Bouh ! AAAAAA ! iiiiiiH ! de Delphine Godard, Nathalie Weil et Nicolas Trève, Nathan, 2017 / 16,90€ (Format 23×23)

 

 

 

Composé de soixante cartes en 3D, cet ouvrage d’une qualité exceptionnelle vous indique pour chaque continent une multitude de données qu’elles soient démographiques, géographiques ou historiques. Amérique du Nord et du Sud, Afrique, Europe, Asie, Australie et Océanie : pays et frontières qui les dessinent, paysages, records (naturels ou technologiques), populations, lieux célèbres, climats, faune et flore… Vous apprendrez une multitude de choses à travers les textes simples et néanmoins complets et les cartes très étonnantes qui composent cet ouvrage ! Celles-ci, prises de nuit depuis l’espace, vous permettront en un coup d’œil  de juger de la prospérité de chaque continent ainsi qu’une mise en évidence des zones peu habitées (ou pauvres…) au nombre de « lumières » qui apparaissent sur chaque carte. Un petit tour sur les régions polaires et les océans ainsi qu’un récapitulatif des données statistiques de cent quatre-vingt quinze pays, complètent ce superbe documentaire qui vous donne une vision réelle du monde… Sous tous les angles ! A partir de 10 ans.

Le monde en cartes 3D, Nathan, 2017 / 19,90€ (Format 25×30)

 

Christine Le Garrec

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *