Le Post Générique ! N°5

En raison d’une épidémie de grippe canine, le maire de Megasaki ordonne la mise en quarantaine de tous les chiens de la ville, envoyés sur une île qui devient alors l’Île aux Chiens. Le jeune Atari, 12 ans, vole un avion et se rend sur l’île pour rechercher son fidèle compagnon, Spots. Aidé par une bande de cinq chiens intrépides et attachants, il découvre une conspiration qui menace la ville.

 

 

 

Le retouuuur de Wes Anderson ! Après l’excellent The Grand Budapest Hotel, que je vous recommande chaudement, le réalisateur britannique vient nous régaler les yeux et les oreilles avec un film d’animation en stop motion !

Le genre ne lui est pas inconnu puisqu’il avait déjà adapté le livre de Roald Dahl, Fantastique Maître Renard (Fantastic M.Fox ) en stop motion. Cette fois-ci, place à un scénario original écrit par ses soins ! Ce qui frappe premièrement c’est la qualité des visuels. Comme toujours dans les films d’Anderson, le cadrage est parfaitement symétrique, toujours stable et rempli de détails. La qualité des marionnettes est incroyable, l’animation est fluide et les émotions sont très bien retranscrites.

 

 

Le récit n’a aucun temps mort, tout s’enchaîne très rapidement. Les scènes appuyées par la musique d’Alexandre Desplat rendent le le film nerveux. Ce rythme très rapide apporte une qualité indéniable puisqu’on ne s’ennuie pas une seconde, mais aussi un défaut, car on ne peut pas prendre le temps de s’attarder sur les scènes précédentes.

 

 

Le scénario en lui même est bon. L’écologie, la géopolitique et la nature humaine sont les éléments principaux du film. La mise en scène est similaire à celle des autres films de Wes Anderson et c’est toujours un régal. Les couleurs et l’atmosphère des décors sont superbes également.

 

 

Le doublage des personnages est génial et je vous conseille de visionner impérativement le film en VO ! Les intonations sont parfaites et participent à l’humour subtil de Wes Anderson. Le casting est juste fou et le travail réalisé avec les marionnettes leur donne carrément vie.

 

 

Bref, encore un film réussi pour le réalisateur britannique, même si ce n’est pas son meilleur long métrage, on passe un agréable moment dans cet univers absurde, drôle et touchant.

 

Voici un lien vers un mini making off du film, histoire d’avoir une idée du travail fait par les techniciens et animateurs !

 

 

 

Alex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *