Le coin des p’tits loups ! N°55

Bon, ça se passe bien ces vacances, vous ne vous ennuyez pas ? Si c’est le cas, avec la sélection que je vous propose aujourd’hui, vous aurez de quoi vous occuper ! Albums pour tous les âges, poésie pour rêver à l’ombre des arbres, livres-jeux, activités créatives et documentaires sur des sujets variés (comme le foot ou la cuisine) sont au menu de ce coin des p’tits loups estival !!! Deux coups de projecteur également : je vous invite à faire un geste et à parler autour de vous de l’opération « été des bouquins solidaires » pour offrir un livre aux enfants défavorisés, tout en vous faisant plaisir ! Et si vous passez par la Bretagne cet été, n’hésitez pas à faire un détour pour aller visiter le fabuleux bestiaire de Grégoire Solotareff ! Bonnes vacances à toutes et à tous… Et bonnes lectures !

 

 

Le coin des tout p’tits loups !

 

Oups ! J’ai perdu ma langue ! Où est-elle passée cette bavarde ? Un policier se propose de m’aider à la retrouver, mais malgré que l’on ait fouillé un peu partout, elle reste introuvable ! Une dame avec un parapluie l’a bien vu passer, mais encore une fausse piste… On a beau demander à tous ceux que l’on croise, au crocodile, à la fleur, au canard ou à la méduse, toujours pas de langue ! La sorcière l’aurait-elle fait cuire dans sa soupe ou se serait-elle fait enlever par des extra-terrestres ? Hé non ! Je vous ai bien eu !!! Elle était bien cachée, mais à sa place ! Ce petit cartonné malicieux où une langue vagabonde s’incruste dans les illustrations en adoptant à chaque fois une forme différente, va susciter bien des éclats de rire… et des envies de tirer la langue !!!   A partir de 2 ans.

J’ai perdu ma langue de Michaël Escoffier et Sébastien Mourrain, Seuil Jeunesse, 2018 / 11,90€ (Format 16×22)

 

 

 

Pop et ses amis s’apprêtent à disputer une passionnante partie de foot quand Crocopatte leur pique leur ballon… Méchant Crocopatte qui décide que maintenant, le ballon lui appartient ! Si Pop veut le récupérer, il devra le gagner… Mais l’équipe de Crocopatte est redoutable ! Pop et ses amis vont-ils remporter le match et récupérer leur ballon ? Suspense… Ce petit cartonné aux désormais célèbres couleurs pétantes va ravir les amateurs du ballon rond ! Et puis, c’est d’actualité, non ?! A partir de 2 ans.

Pop joue au foot de Pierrick Bisinski et Alex Sanders, L’école des Loisirs, 2018 / 11,20€ (Format 24×21)

 

 

 

Le coin des 3/5 ans !

 

Pour qui il se prend ce petit oiseau avec son tout petit bec ? Pour un loup ! Et il y croit dur comme fer ! Les vers de terre sont pour lui des cochons dodus, les chenilles des chèvres appétissantes et les fourmis des petits lapins… qu’il avale sans pitié ! Après avoir dégusté ces festins miniatures, il se prépare à faire une bonne sieste digestive lorsqu’un animal féroce se prétendant être un loup décide de le croquer… Pour qui il se prend celui-là ? Aie ! Zut… C’est VRAIMENT un loup !!!  Humour absurde et dessins irrésistibles de drôlerie au programme de ce petit livre… A croquer sans modération !!! A partir de 3 ans.

C’est l’histoire d’un loup de Nancy Guilbert et Nicolas Gouny, Frimousse, 2018 / 12€ (Format 20×20)

 

 

 

 

 

Monsieur Vroum est le champion de course automobile le plus rapide de tous les temps et aucun trophée ne lui résiste ! Le problème, c’est qu’il mène son existence au même train d’enfer et qu’il passe à côté des bonnes choses de la vie, toujours pressé, à cavaler dans tous les sens ! Un jour qu’il a encore été plus rapide que les autres fois, monsieur Vroum se retrouve tout seul… Plus de public, plus de concurrents et du coup, plus personne pour l’admirer et lui tresser des louanges ! Au début, bien sûr, il prend peur. Mais, petit à petit, il va découvrir la lenteur et prendre le temps de regarder autour de lui… Finalement, est-ce si important d’être le premier ? Question philosophique et illustrations très design pour ce petit album qui soulève mine de rien le sens de la vie ! A partir de 3 ans.

Monsieur Vroum d’Etienne Gerin, La Pastèque, 2018 / 12€ (Format 19×20)

 

 

 

 

 

L’heure de la retraite a enfin sonné pour le grand méchant loup ! Mais avant de partir, il lui faut trouver un digne successeur… Il poste donc une annonce et commence à recevoir les candidats potentiels, susceptibles de le remplacer dans cette lourde charge. A t-il mal rédigé sa requête ? En tout cas, il voit défiler dans son salon une ribambelle de postulants tous plus farfelus les uns que les autres : un lion, un mouton (déguisé en loup, raté, il a l’œil le vieux féroce !), un renard, une vache, un crocodile… et même un minuscule petit lapin ! ça ne va pas du tout !!! Lorsqu’arrive un bébé loup, l’air aussi inoffensif qu’un agneau, le grand méchant loup, excédé, lui claque la porte au nez… Mais celui-ci, à défaut d’avoir l’air très méchant, est aussi rusé qu’un renard… Avec son humour décalé et ses superbes illustrations pleine page (excellente qualité du papier !), cet album grand format, irrésistiblement rigolo, plaira autant aux enfants qu’à leurs parents ! J’adore !!! A partir de 3 ans.

Grand méchant loup cherche remplaçant d’Ingrid Chabbert et Sylvain Diez, Frimousse, 2018 / 15€ (Format 30×23)

 

 

 

Consommer les fruits et légumes de saison, de préférence d’origine locale, c’est bon pour la planète… Mais aussi pour le goût ! Voici le propos que développe ce magnifique album documentaire en forme d’almanach qui permettra aux plus jeunes enfants de comprendre (et de mettre en pratique plus tard !) cette logique qui tient du pur bon sens ! Bien sûr, comme il s’adresse aux tout petits, il mise à fond sur l’esthétisme et je peux vous dire que c’est une splendeur, autant par le dessin que par la palette explosive de couleur de Fanny Ducassé qui nous donne envie de dévorer à pleines dents ces merveilles de la nature !!! Côté pratique, il propose un calendrier des fruits et légumes de saison et le descriptif de chacun d’entre eux (origine, variétés, valeur nutritionnelle et bienfaits, temps de conservation et bien sûr époque de pleine saison !) qui s’avérera fort utile aux parents. Nul doute qu’après avoir lu ce livre aussi beau qu’éco responsable, vos enfants ne réclameront plus de fraises à Noël ! A partir de 4 ans.

C’est de saison de Fanny Ducassé, La Martinière Jeunesse, 2018 /16€ (Format 26×28)

 

 

 

Et revoilà le chat Raminagrobis ! Et quel plaisir de le retrouver dans de nouvelles aventures ! Toujours aussi imbu de lui-même, il se met cette fois-ci en tête de sauver un petit chiot perdu dans la forêt… Il ne doute de rien, le matou, et se prend comme à son habitude pour un super héros indestructible ! Ce sont pourtant les petits animaux de la forêt, en toute discrétion, qui vont faire un super boulot… Contrairement à lui ! Vous découvrirez leurs nombreuses activités en soulevant les 54 fenêtres bien planquées au milieu des illustrations foisonnantes de ce bel album qui complète avec bonheur cette collection « Suivez le guide », dont on ne se lasse décidément pas !!! Humour et détails croustillants au rendez-vous de ce quatrième opus !!! A partir de 4 ans.

Suivez le guide ! Aventure en forêt de Camille Garoche, Casterman Jeunesse, 2018 / 14,50€ (Format 21×28)

 

 

 

 

Les multiples aventures de Moriba et de ses tenues vestimentaires viennent tout droit de la tradition orale africaine. Racontées par les griots qui puisaient leur inspiration dans les anecdotes entendues lors de leurs passages dans les villages, ces histoires drôles, naïves ou émouvantes sont empreintes de sagesse et dégagent un charme fou ! Avec beaucoup d’originalité, onze de ces délectables « innombrables histoires du pantalon de Moriba », sont aujourd’hui retranscrites dans ce très beau livre-jeu composé de volets, qui permet aux petits lecteurs de changer le cours des histoires et les tenues de Moriba au gré de leur imagination ! Très courtes et superbement illustrées, les péripéties de ce jeune africain fauché sont diablement sympathiques et totalement dépaysantes ! A partir de 4 ans.

Les innombrables histoires du pantalon de Moriba de Jean-Christophe Berche et Laurence Clément, Petit à Petit, 2018 / 15,90€ (Format 21×34)

 

 

 

 

Une ville détruite apparaît sur l’écran de télévision… Un tremblement de terre ? Non. Ce n’est pas la colère de la nature qui a provoqué ce drame, mais la folie des hommes et les images entraperçues par le petit garçon sont celles d’un pays en guerre… Celui-ci, effrayé, presse son papa de questions : que deviennent les gens quand ils survivent aux bombardements ? Ils fuient le danger et se réfugient dans des camps en attendant que l’on décide de leur sort. Ils se retrouvent totalement démunis, loin de leur pays désormais invivable où ils ont laissé leurs biens et leurs souvenirs… Le petit garçon, très triste, réfléchit. S’ils n’ont plus de maisons, alors ils n’ont plus d’endroits secrets où mettre tout ce qui est précieux à leurs yeux ? Hélas, non… Le petit bonhomme demande alors à son papa de l’aider à confectionner des boîtes à secrets qu’ils enverront à ceux qui ont tout perdu… Les enfants sont à juste titre choqués par ce qu’ils voient ou entendent autour d’eux sur la mauvaise marche du monde et il est difficile de trouver les mots pour leur en expliquer les raisons sans les effrayer, n’étant nous-mêmes guère rassurés par la tournure de certains événements… Mais comprendre, c’est déjà faire un pas vers la compassion et la solidarité… C’est à ce message fort que cet album nous convie avec l’ingéniosité d’un double langage, par celui des mots, sensibles et poétiques, mais aussi par la puissance évocatrice de sa ligne graphique, avec ses illustrations en noir et blanc où tous les éléments positifs sont rehaussés d’une pointe lumineuse de jaune. Ce livre, avec autant de justesse que de délicatesse, ne peut qu’inciter à faire preuve d’humanité. Une valeur à faire germer d’urgence dans les têtes de nos enfants… A partir de 5 ans.

Jardins secrets de Jeanne Taboni Misérazzi et Rebecca Galera, Bilboquet, 2018 / 14,50€ (Format 32×24)

 

 

 

 

 

Résumer en quelques mots la force d’amour qui unit deux frères, voilà un bel exploit ! Et même si ces deux-là s’adorent, cela n’empêche pas les bagarres et les rivalités, d’autant plus lorsqu’ils endossent respectivement les rôles du cow-boy et de l’indien ! Un soir où ils n’ont réussi ni l’un ni l’autre à enterrer la hache de guerre, Sam l’indien décide d’aller dormir sous son tipi improvisé sous la table de la salle à manger. Mais le fier cow-boy ne tarde pas à le rejoindre… Si le texte de ce magnifique album est des plus succinct (et c’est justement ce qui fait sa force !), les illustrations, quant à elles, particulièrement foisonnantes et colorées, s’apparentent carrément à des œuvres d’art… Quelle beauté ! Délicieusement « vintage », elles explorent de façon magistrale le monde de l’enfance et de ses jeux, mettant en lumière la faculté infinie des enfants à créer leur univers. Gros coup de cœur ! A partir de 5 ans.

L’indien dans la nuit blanche de Didier Lévy et Laurent Corvaisier, Oskar, 2014 / 14,95€ (Format 32×25)

 

 

 

 

 

Si les enfants ont des devoirs, ils ont aussi des droits. Et apprendre à les connaître, c’est apprendre à se préserver ! Avec ce cahier d’activités, les enfants pourront prendre connaissance de ces droits fondamentaux sous une forme ludique, à travers tout un tas de petits exercices aussi rigolos qu’intelligents. Dessins, coloriages, découpages, gommettes, jeux à relier, labyrinthes, tous ces petits jeux basiques aideront les enfants à se dévoiler, à se questionner et à prendre conscience de la valeur de leurs droits. Un dossier pour aider les parents à guider leurs enfants dans cette réflexion est disponible en fin de volume. Réalisé par Isabelle Filliozat, voix de la parentalité positive, ce cahier extrêmement bien conçu est une valeur sûre ! A partir de 5 ans.

Les cahiers Filliozat : les droits de l’enfant par Isabelle Filliozat, France Marie Perreault et Zelda Zonk, Nathan, 2018 / 12,90€ (Format 28×22)

 

 

Le coin des plus grands !

 

Le jour n’est pas encore levé et Mathias, tout ensommeillé, s’apprête à débuter sa journée. Pas d’école aujourd’hui, mais une journée « découverte des métiers » ! L’an dernier, il avait accompagné sa maman à son travail et cette année, comme il n’a pas de papa, c’est le voisin, Jonas, qui  s’est proposé de l’emmener à l’aéroport où il travaille. Un bien curieux métier, d’ailleurs, que celui de Jonas… Il fait peur aux oiseaux ! C’est un métier, ça ? Et oui ! Car les oiseaux sont un véritable danger pour les avions et il est impératif de les éloigner des pistes avant tout décollage ! Sur leur chemin, Mathias et Jonas trouvent un tout petit piaf qui a dû s’assommer contre une vitre. Ils le mettent précautionneusement dans une boîte pour tenter de le sauver… Décidemment, Mathias se sent bien en compagnie de Jonas… Ce serait chouette qu’il devienne son papa ! Cet album, superbement illustré, évoque avec beaucoup de tact et de sensibilité la quête d’un petit garçon en manque de présence paternelle. Une bien belle histoire, toute en tendresse et pudeur où les expressions du petit homme sont aussi parlantes que les mots… A partir de 6 ans.

L’homme qui faisait peur aux oiseaux de Sylvie Neeman et Pierre Pratt, La Joie de Lire, 2018 / 15,90€ (Format 20×28)

 

 

 

 

 

 

Après une terrible tempête, Aca l’acacia se retrouve déraciné… Et que voit-il à la place de ses racines ? Deux pieds ! Il décide illico de profiter de cette opportunité pour découvrir le vaste monde. Bien sûr, sa position de voyageur n’est guère du goût des autres arbres et ceux-ci se moquent de lui… Mais qu’importe, puisqu’Aca se sent libre comme l’air ! Sur son chemin, il rencontre Boulou, un jeune homme tout triste assis au bord de la route : celui-ci a dû fuir son pays en guerre et se sent déraciné, loin de son pays et loin des siens… Aca décide de le prendre sous sa protection… Servi par les sublimes illustrations en pastels de Loren Bes, cet album traite avec une belle sensibilité des thèmes de l’exil, de la liberté et de la solidarité, sous la forme de judicieuses paraboles. Aca et Boulou, n’ont pas choisi leur sort, mais ils ont chacun trouvé la force de se battre, en découvrant pour Aca une liberté qu’il ne soupçonnait pas et pour Boulou, la volonté de vivre et de se reconstruire loin de ses repères, grâce à la précieuse aide de son ami… Un album qui nous emmène avec tendresse et humanité sur les plus beaux chemins qui soient… Ceux de la vie. A partir de 6 ans.

Sur les chemins de Jeanne Taboni Misérazzi et Loren Bes, Bilboquet, 2018 / 14,50€ (Format 32×24)

 

 

 

Un peu de poésie maintenant avec ce recueil où l’arbre tient une place de choix, dans toutes ses formes et dans tous ses états, au cours de chaque saison ! Rêvés ou dessinés, bienveillants et protecteurs, cathédrales de verdure et de silence ou bruissant sous les cris des petits animaux qui s’y nichent, ou encore aires de jeu des enfants turbulents, les arbres sont aussi sources généreuses de vie et messagers de nos amours, gardiens de nos cœurs enlacés prisonniers volontaires de leur écorce… Avec humour et un sens inné de la beauté et de la force des mots, Constantin Kaïtéris nous offre un bouquet de feuillage poétique qui rend hommage à la grandeur et à la beauté des arbres, si proches et si vitaux pour une humanité qui ne les respecte pas à leur juste valeur… Les dessins au crayon de Joanna Boillat, qui illustrent chacun d’entre eux, en restituent la quintessence dans une parfaite harmonie. Une très belle collaboration à admirer, lire et déclamer sous votre arbre préféré, bien sûr ! A partir de 6 ans.

Sur un arbre caché de Constantin Kaïtéris et Joanna Boillat, Motus, 2018 / 10,90€ (Format 15×21)

 

 

 

 

 

 

Tous les enfants adorent faire des avions en papier ! Dans cette pochette créative, ils trouveront dix superbes feuilles illustrées par Cheeri et des explications faciles comme bonjour pour apprendre à réaliser trois modèles différents. Trop classes les avions ! Une fois qu’ils auront pigé le principe, ils n’auront plus qu’à faire vagabonder leur imagination pour créer leurs propres modèles ! Allez, zou, laissez voler les p’tits papiers ! A partir de 6 ans.

Les pochettes du Père Castor : Mes avions à plier de Marion Bordier et Cheeri, Flammarion Jeunesse, 2018 / 6,50€ (Format 19×25) 

 

Cette deuxième pochette propose aux enfants un kit complet (et délicieusement délirant !) pour fabriquer de leurs mains un carnet où consigner leurs petits et grands secrets. Alors, « keskya » dans cette pochette surprise ? La couverture cartonnée (très « chébran » !) du carnet ainsi que dix feuilles illustrées comportant des consignes à remplir en faisant preuve d’imagination… et d’humour ! Vous n’aurez plus ensuite qu’à les plier et à les relier avec le joli ruban rouge fourni pour façonner votre petit livret de quarante pages ! Armez vous de ciseaux et de colle, de crayons de couleurs et amusez-vous, c’est le but ! Vous serez fier de montrer (ou pas, si vous le gardez top secret) votre œuvre totalement personnalisée ! A partir de 7 ans.

Les pochettes du Père Castor : Mon carnet à créer de Marion Bordier et Emmanuelle Teyras, Flammarion Jeunesse, 2018 / 6,50€ (Format 19×25) 

 

 

 

 

 

 

Après le superbe « c’est de saison » que je vous ai présenté un peu plus haut dans cette rubrique, travaux pratiques en vue avec ce beau livre pour cuisiner les pieds sur terre ! Avec son aide, vous pourrez réaliser pas loin de vingt recettes sur les préceptes d’une cuisine « raisonnée », préparée avec des produits locaux et de saison ! Crêpes, pain d’épeautre, pain perdu, lait de poule,  bonbons au miel, riz cantonnais, mini pizzas… Vous allez régaler votre famille et vos amis avec ces bons petits plats préparés avec amour et dans un esprit éco responsable ! Petis cuistots deviendront grands !!! A partir de 8 ans.

Je cuisine les pieds sur terre d’Isabelle Francesconi et Nicolas Gouny, Ricochet, 2018 / 12,50€ (Format 22×25)

 

 

 

Après la ferveur de cette dernière coupe du monde de foot qui a vu la consécration de l’équipe de France, si vous vous penchiez un peu sur Clairefontaine, le temple du football ? Ce bel album documentaire vous propose de découvrir les coulisses de ce lieu mythique : Histoire, infrastructures, organisation… Vous serez ainsi imbattable sur tout ce qui concerne ce prestigieux centre, dont le modèle est reconnu dans le monde entier ! Bien sûr, il est beaucoup question de l’équipe de France (coupes du monde (dont 1998 !), coupe des confédérations, euro, jours de gloire…) , mais pas seulement ! Vous découvrirez également les différentes écoles (arbitres, entraîneurs), comment se déroule la journée d’un stagiaire (à partir de 13 ans !) et découvrirez les lieux en images accompagnées d’anecdotes insolites ! Les portraits des plus grands noms du foot complètent ce beau livre qui va ravir les « footeux », filles ou garçons, car une partie est également consacrée aux footballeuses ! Et pour finir, un mémo foot vous permettra de tester vos connaissances footballistiques ! Pour les plus mordus d’entre vous, je vous propose également deux romans qui mettent en scène sept jeunes garçons en première année à Clairefontaine… L’occasion de vous immerger dans le quotidien de ces passionnés, entre entraînements et école ! Car ne rêvez pas… Entrer à Clairefontaine ne vous dispense pas de continuer vos études !

Dans le temple du football : Clairefontaine par Mathieu Delattre, Nathan 2018 / 9,90€ (Format 18×19) / A partir de 9 ans.

L’école des Bleus : La rentrée / Le choc par Fabrice Colin et Christine Chatal, Nathan 2018 / 10,95€ le livre  (Format 14×21)  / A partir de 8 ans.

 

 

 

En Mai dernier, on commémorait les 50 ans des événements de Mai 68… Vous en avez forcément entendu parler autour de vous ! Mais savez-vous comment était la France avant ces événements et ce qu’ils ont changé dans la société ? Avec ce petit livre très complet, illustré d’affiches de l’époque, vous allez découvrir tous les éléments de cette révolution, de A à Z ! Nous lui devons beaucoup… Savez-vous qu’avant 68, le temps de travail était de 44 heures par semaine et que les gens n’avaient que trois semaines de vacances par an ? Que certains films, chansons et même journaux étaient soumis à la censure ? Que l’homosexualité était interdite et passible de prison ? Quant aux femmes, elle n’avaient pas le droit d’ouvrir un compte en banque ni même de travailler sans l’autorisation de leurs maris ! ça paraît fou, aujourd’hui, mais c’est la réalité ! Très bien conçu, ce petit livre fait également un tour d’horizon sur ce qui se passait ailleurs dans le monde à la même période et vous propose un tableau chronologique ainsi qu’une bibliographie pour en savoir encore plus sur le sujet. Comprendre son Histoire incite à la vigilance et fait prendre conscience que tout droit ne s’acquiert que par une lutte acharnée… Un citoyen averti en vaut deux ! A partir de 12 ans.

Mai 68 de A à Z : 100 mots pour comprendre le bouleversement de la société par Danièle Ohayon et Patrick Fillioud, Oskar, 2018 / 12,95€ (Format 19×14)

 

 

Les p’tits coups de projecteur !

 

Dessinateur et plasticien, Grégoire Solotareff est aussi l’auteur de près de 200 livres pour enfants, publiés essentiellement aux éditions de  l’Ecole des Loisirs. Il est également l’auteur de trois longs métrages d’animation. Après une exposition au Japon, puis à l’abbaye de Fontevraud, c’est Saint-Maurice qui lui ouvre ses portes cette année, jusqu’au 16 Septembre prochain ! Un dragon éphémère, né du crayon du dessinateur et tracé dans la prairie, accueille le visiteur. Dans le parc, on découvre huit grandes sculptures de bois aux silhouettes animales, réalisées d’après ses dessins par Stéphane Dufresne. Dans la ferme abbatiale, des dessins complètent ce bestiaire tantôt réaliste, tantôt imaginaire. Enfin, pour s’immerger dans la genèse de l’oeuvre, de courtes vidéos de croquis à l’encre ou à l’aquarelle bouclent la visite. Une exposition qui devrait autant ravir les enfants que leurs parents !

 

 

 

15ème édition des bouquins solidaires !

 

Cette année encore, le Secours Populaire Français va offrir aux enfants « oubliés des vacances » une journée au bord de la mer, à Cabourg, le 22 Août prochain (vos dons, même modiques sont toujours les bienvenus ! ). Les éditions Rue du Monde qui s’associent à cette opération généreuse, sollicitent votre soutien par un geste solidaire : en achetant un des quatre livres que vous découvrirez ci-dessous, un livre sera offert à ces enfants. Alors, si vous avez un cadeau à offrir à un enfant de votre entourage, n’hésitez pas… Choisissez de préférence un de ces quatre livres (En plus, ils sont trop beaux !), vous ferez ainsi deux heureux ! Et pour le second, ce sera sûrement SON premier livre… L’objectif fixé est de 5000 livres à offrir, on compte sur vous !!! Pas d’enfants sans vacances et pas de vacances sans livres !

 

 

On commence demain d’Eric Battut, Rue du Monde, 2018 / 17€ (Format 33×23) / A partir de 4 ans.

Cherchez la petite bête d’Alain Boudet et Solenn Larnicol, Rue du Monde, 2018 / 16€ (Format 26×14) / A partir de 5 ans.

Les contes à la coque d’Alain Serres et Zaü, Rue du Monde, 2018 / 18,80€ (Format 25×17) / A partir de 7 ans.

La grande chevauchée de Patrick Fishmann et Bruno Pilorget, Rue du Monde, 2018 / 18,80€ (Format 18×25) / A partir de 8 ans.

 

Christine Le Garrec

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *