FrogLeap à Paris ! Première date française du groupe!

Bien connu sur YouTube,  Leo Moracchioli écume les différents répertoires musicaux pour les transformer en morceaux de metal depuis plusieurs années maintenant. Et le résultat est toujours très prenant voire (c’est souvent le cas) vraiment réussi ! La majorité du temps en solo, mais parfois accompagné de sa femme, de sa fille ou d’autres musiciens talentueux, Leo en a repris pour tous les goûts. De Lady Gaga à Die Antwoord, en passant par le générique de Ghostbusters ou Hello de Adèle, ce fou furieux nous a fait voyager.

Il était donc naturel qu’un jour Leo décide de monter un groupe pour écumer les scènes et offrir des prestations live de ses reprises. C’est désormais chose faite ! Après avoir parcouru les États-Unis, direction l’Europe ! Il s’est arrêté ce dimanche 28, avec son groupe FrogLeap, à bord du Petit Bain!

Le concert affichait complet ce soir et, déjà sur les coups de 18h, on pouvait voir une file d’attente naissante sur le quai. Une marée de gens en noir. Pas d’enterrement à l’horizon comme l’ont suggéré certains passants, mais une bonne soirée en perspective. L’embarquement commence à 19h30, et la salle se remplit rapidement sous le regard de la petite marionnette à l’effigie de Leo qui checke chaque personne pénétrant dans l’enceinte.

La foule patiente, se tasse petit à petit, l’excitation se fait sentir, les gens commencent à se dandiner sur des morceaux qui comblent l’attente. Puis résonne Chop Suey de System of a Down et là… plus personne ne se retient et le public chante en cœur tout en pogotant au centre de la fosse ! Un moment de symbiose qui ne fait que confirmer la perspective d’un bon concert !


C’est Kadinja qui ouvre le bal ce soir. Le groupe n’étant pas complet, il faudra se contenter de deux guitaristes et des samples des instruments manquants. Cette absence des autres membres du groupe ne nuira en aucun cas à la qualité de leur musique ! Un metal lourd, aux riffs enragés et épiques soutenus par une batterie qui martèle furieusement le rythme. Une bonne manière d’ouvrir les hostilités et de s’échauffer la nuque.

C’est alors que la salle s’obscurcit, laissant place à des lumières rouges. La musique Dance of the Knights envahit la pièce et le fameux lapin, véritable mascotte du groupe, entre sur scène sous les acclamations du public. Il est suivi des membres du groupe, Rabea Massaad, Erik Torp, Truls Haugen et bien sûr de Leo, saluant la foule. Et sans attendre, le concert débute sur Party Rock Anthem de LMFAO.



Les titres s’enchaînent et une véritable symbiose s’empare du public. Pouvoir redécouvrir en live les reprises déjà vues sur YouTube est un régal. Tout l’univers est là, les marionnettes, le lapin et bien sûr l’énergie folle de Leo !


On aura droit à des reprises cultes comme Sail de Awolnation, Heathens de Twenty One pilots ou encore Feel Good Inc. de Gorillaz, sûrement devenue aussi connue que l’originale !

Le groupe sera même rejoint par la chanteuse Hannah Boulton, pour certains morceaux, dont le superbe Africa!


C’est alors, qu’après avoir joué l’excellent Sail, tandis que certaines personnes du public tentent de se masser un peu la nuque et de reprendre leur souffle, la musique reprend et les premières notes du prochain morceau résonnent. Une ligne de basse que les fans de metal connaissent tous. Celle qui annonce une véritable osmose. L’instru continue, évolue, s’énerve, monte, se coupe et le public hurle en cœur avec Leo « Killing in the name of ».

C’est sûrement le passage le plus énervé du concert ! La reprise déjà très très bonne sur Youtube est encore plus dingue en live, plus metal et plus énervée encore que le morceau de base.

Le concert touche presque à sa fin, quand nous avons droit à la reprise de Zombie, repris en cœur par le public. S’ensuit Africa et un rappel avec le titre culte d’Adèle, Hello, qui viendra achever cette soirée de folie.

Depuis que je connais Frog Leap Studios, la chaîne Youtube de Leo Moracchioli, je rêvais de pouvoir assister à des concerts du bonhomme. Il aura fallu être patient mais le résultat en valait la peine ! On espère donc pouvoir voir le groupe évoluer, prendre de l’ampleur et nous offrir encore des concerts de cette trempe à l’avenir!

L’intégralité des photos est à retrouver sur ma page facebook !

Alex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *