Nuits de nacre : premier soir sous le signe de la fête !

Première soirée des Nuits de Nacre sous le signe de la chaleur et de la moiteur de l’Amérique du Sud ! Entre La Yegros et Cap’tain Cumbia, l’ambiance était à la fête et le soleil dans tous les cœurs… Caramba !!!! On ne peut que vivement remercier la municipalité de Tulle de nous offrir chaque année cette fête populaire qui, par sa gratuité, permet à tous d’acccéder à des spectacles de très grande qualité ! Bravo également aux programmateurs de cette édition qui s’annonce, une fois encore, exceptionnelle !

La Yegros

Un petit bout de femme et une sacrée boule d’énergie ! La reine de la « No cumbia » a mis le feu sur la scène Gambetta pour inaugurer un festival qui s’annonce so caliente… A tous points de vue ! Chaleureuse et souriante autant que talentueuse, la Yegros a enchaîné les titres, accompagnée de musiciens d’exception : accordéoniste (of course !), percussions, guitares, charango, flûtes… Entre modernité et tradition, la belle argentine a su trouver le tempo pour faire vibrer et onduler un public nombreux et enthousiaste qui, malgré la température encore très chaude, n’a pas hésité à mouiller le maillot pour se trémousser aux rythmes festifs et dansants de ce groupe connu et apprécié dans le monde entier… Un beau cadeau pour les festivaliers, dont certains sont venus de très loin pour les applaudir… Merci les Nuits de Nacre !!!

Interview : La Yegros

Captain Cumbia

Des platines et un accordéon bien en évidence : Captain Cumbia, « El Super Desperado », enchaîne son set derrière la Yegros… Et le prince de la cumbia n’a pas fait baisser la pression, bien au contraire ! Sans transition et encore essouflé, le public encore fiévreux, s’est visiblement éclaté sur les samples latinos de ce magicien des platines dont la musique imaginative et festive ne pouvait laisser personne indifférent. N’hésitant pas à jouer lui-même de divers instruments (mélodica, güiro) et à donner de la voix, Cap’tain Cumbia était partout à la fois, dialoguant avec un public qui, sans nul doute, a passé une soirée d’enfer sous les tropiques ce premier soir !

Photos et compte-rendus : Christine Le Garrec / Photos, vidéos et interview Bruno Robert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *