Juke Box à la Ramasse…

Un Juke Box à la ramasse, parce que lorsqu’un être cher disparait, une partie de nous l’accompagne. Une part de mémoire partagée, dont il ne reste qu’une version. On se sent plus fragile, moins agile. A la ramasse… Alors je vous demande pardon si c’est un peu bâclé, la vie fait que ce n’est pas toujours facile. A la ramasse, je vous assure… Mais les artistes et leurs musiques sont là, qui nous fascinent et nous dorlotent en ces temps incertains. On se rassure avec les couleurs de KOMASI, la chaleur de MORGANE et JEFF, la douceur de KIMON KIRK et les surfeurs de CAPTAIN RICO.

Si j’additionne, KOto percussionniste-chanteur burkinabé à MAuricio guitariste-chanteur chilien à SImon guitariste de France

Ça nous donne KOMASI, 3 amis, 3 talents, pour secouer le cocotier de la « Sono Mondiale » avec à la clé un album au doux nom de MEZCLATOTÄL.

10 ans qu’ils se connaissent, accompagnent les mêmes artistes et font partie des mêmes groupes.

Plus que l’histoire d’un voyage à travers les continents dont ils sont issus, KOMASI nous raconte les vertus de l’union, de la solidarité et de la persévérance, dans un savoureux mélange de langues.

« …Petit à petit l’oiseau fait son nid… »

Les 2 guitaristes tricotent sans relâche des pulls pour l’hiver où nous pourrons nous emmitoufler en regardant tomber la pluie…

Musique mélodiquement rythmique ou rythmiquement mélodique ?

En tout cas ça pulse, les voix sont à tomber, tant dans le swing mandingue, que dans le rap latino.

De plus, les amis des amis sont venus aussi, emmenant la kora, le balafon, la basse, la flûte, des choristes à vous faire fondre et des guests en first class…

KOMASI élargit la palette du dance-floor global et c’est un plaisir de se l’approprier tout entier, des pieds qui trépignent au cœur qui s’enflamme !

La fête est totale… MEZCLATOTÄL le mélange ultime !

Ce disque est à l’image de sa pochette : un mandala latino cousu de beaux bouts de boubous…

On en prend plein les yeux et on en redemande.

MEZCLATOTÄL / KOMASI / Yapa / Inouïe Distribution / Sortie le 5 Mars 2021

Un petit tour de combi VW avec Morgane et Jeff ça vous tente ?

Franchement on aurait tort de se priver tant le duo est sympathique et talentueux.

Alors on prend son ATLAS, au diable le GPS, le Monde est vaste autant s’y perdre !

Un EP de 6 titres pour tout bagage, une folk tour à tour nostalgique, alerte et joyeuse.

Bien sûr on n’oubliera pas le banjo, le violon, la guitare, toute la panoplie d’une Country Western à la française à connotation celtique. T’as pris la boussole ?

Quoi de plus beau qu’un road trip mené par un élégant duo de voix qui se déploient magnifiquement ?

Feuille de Route…

On parle d’enfance comme dans un Rêve de Grand avec un goût d’Aneth sur les lèvres…

Et l’on se passe le volant en chantant à tue-tête, en anglais, en français avec autant de bonheur…

Keep You Warm !

Au fil du chemin, les tracks délicieusement composés entre balades esthétiques et envolées lyriques nous accompagnent sans que l’idée d’un retour en arrière nous effleure…

Quatre ans que Morgane et Jeff tracent leur route à travers les scènes européennes et asiatiques et la chance qu’ils nous invitent à bord pour une bouffée de liberté est immense… Ne boudons pas notre plaisir !

ATLAS / Morgane et Jeff / CSB Records / Sortie le 20 Janvier 2021

Il est temps de prendre un peu de hauteur, avec l’album ALTITUDE de KIMON KIRK, et c’est vrai que vues de là, les choses sont bien plus tranquilles.

KIMON KIRK ? Un américain en France, qui musicalement n’a pas oublié le pays.

Un rock languide et sinueux qui nous baigne entre les brumes d’un désert matinal et celles parfumées d’alcools rares…

Une musique intimiste et mélodique dans la lignée des Gerry Rafferty, James Taylor ou Al Stewart.

« …Baby who knows… »

Un spleen du bout du Monde aux guitares qui s’étirent comme des mirages psychédéliques.

Parfois la machine s’emballe pour un Trampoline ou un The Girl I Used To Know, toujours dans l’élégance à la manière d’un Tom Petty menant ses Heartbreakers…

Juste le temps de se rouler un spliff et de se re-vautrer dans le canapé pour écouter la suite…

Après tout, y’a quoi d’autre à foutre, que de garder la bonne ALTITUDE ?

ALTITUDE / Kimon Kirk / Dos Kay Music / Sortie le 19 Février 2021

CAPTAIN RICO and THE GHOST BAND : THE FORGOTTEN MEMORY OF THE BEACH c’est la première fois que le nom d’un groupe et le titre de l’album risque d’être plus long que la chronique !

Envie de soleil dans la grisaille ? Direction la West Coast pour une séance de Surf Music.

On embarque avec le Capitaine Rico qui, faute de tenir la barre, tient le manche d’une guitare qui pourrait être agaçante, si elle ne vous faisait pas tricoter des pattes ou frétiller des pieds…

Avec son équipage, The Ghost Band, ils nous mitonnent, en fond de cale, une surprise party very 60’s !

Le décor est planté, la plage, le surf, les chemises à fleurs et les bermudas. La Californie !

Raté de peu, le Pays Basque !

Et franchement niveau culture, vous ne perdez pas au change…

Un band rejeté sur la grève par la vague Belhara et qui se revigore avec des tapas au Bellota.

Un band qui nage à contre-courant du mainstream et nous embarque dans une lessiveuse à remonter le temps, le timer sur 1960 à la recherche des Shadows, des Beach Boys ou des Ventures…

THE FORGOTTEN MEMORY OF THE BEACH est un disque pour retrouver le goût du sel sur la peau, les cheveux au vent décolorés par le soleil et les yeux qui pétillent.

Un fantasme entretenu par un groupe au top et des compositions variées et convaincantes qui passent du gros son limite Hard, aux douceurs Hawaïennes.

Rico renouvelle le genre du Surf Rock, sans en trahir l’esprit et c’est tout à son honneur de Capitaine !

Alors si tu veux faire danser ta petite amie comme dans un Tarantino, pousse les meubles et passe au CAPTAIN RICO.

Tu surferas littéralement sur la musique ballotté entre la guitare et la batterie, éclaboussé par les cris de joie d’une girl-friend conquise…

THE FORGOTTEN MEMORY OF THE BEACH / CAPTAIN RICO and THE GHOST BAND / Spider Music / Sortie le 22 Janvier 2021

LE RASCAL (Image d’appel : Pascal DAVID)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *