Le coin des p’tits loups ! N°27

Aujourd’hui, au menu , quelques albums pour les plus petits des p’tits loups ! C’est ensuite aux plus grands que je m’adresse (6/9 ans) avec tout plein de documentaires et de cahiers d’activités sur des sujets aussi divers que les sciences, l’art, la nature et la géographie, l’écologie …  Pour terminer en beauté, je vous propose « le roman d’Ernest et Célestine » par Daniel Pennac, un petit bijou d’humour et de tendresse !

 

 

 

Charlotte, bien qu’elle aime ses parents, ne les supporte plus des masses… Toujours à lui donner des ordres, c’est insupportable, à la fin !!! De toute façon, elle est persuadée qu’ils ne sont pas ses vrais parents… Les siens viennent d’une autre planète et, un jour, ils viendront la chercher… Alors,  une nouvelle vie où elle pourra faire tout ce qu’elle aime, s’ouvrira devant elle… En attendant, faut faire avec ceux-là, tiens ! Le jour de son anniversaire, Charlotte est ravie de recevoir en cadeau la boîte de magie dont elle rêvait : grâce à la baguette magique qu’elle contient, elle pourra faire disparaitre selon son bon vouloir ses deux casse-pieds de parents … Et à elle, la liberté ! Oui, mais voilà… Pas facile de doser cette indépendance… Et Charlotte ne met pas longtemps à se rendre compte qu’elle aurait bien besoin de la présence de ses parents… tout pénibles qu’ils soient ! Gageons que Michaël Escoffier et Matthieu Maudet doivent tous deux avoir une solide expérience du comportement des petits monstres et petites pestes … Non ? Ça sent pourtant furieusement le vécu ! Attention ! Album irrésistible ! A partir de 3 ans.

Disparais ! de Michaël Escoffier et Matthieu Maudet, L’école des Loisirs, 2017 / 12,20€ (Format 24×22)

 

 

 

Quand petit lapin arrive à attraper son ballon qu’il avait lancé tout en haut d’un meuble, il s’aperçoit, ravi, qu’il a grandi puisqu’il peut le récupérer presque sans effort ! Ça y est, il est enfin grand !!! Du coup, il snobe un peu ses amis, trop minus pour prétendre continuer à jouer avec lui… La poule ? Pattes bien trop petites, enfin ! Têtue, elle lui demande de « faire la taille »… Ils se mettent en position, l’un à côté de l’autre et y a pas photo, la poule est vraiment minuscule à côté de lapin ! Arrivent cochon, canard et chèvre, qui, eux aussi veulent se mesurer à lui… Dégoûtés, ils constatent que lapin (grâce à ses oreilles) est bien plus grand qu’eux ! Bon, petits, grands, peu importe ! La chèvre s’impatiente et tape dans le ballon pour inciter ses amis à venir jouer avec elle… Sacré coup de sabot !  Mais où est-il, ce fichu ballon ? Tu ne le vois plus ? Déplie la page qui va se déployer en un très grand format et tu le découvriras, tout en haut d’un très très haut mur… C’est malin, tiens ! Maintenant tout le monde, même lapin, est trop petit pour le récupérer !!! Voilà nos amis bien embêtés… Comment vont-ils faire pour attraper leur balle ? On a toujours besoin d’un plus petit que soi et l’union fait la force ! Ces deux adages résument en quelques mots la morale de cet album trop craquant !!! A partir de 3 ans.

On fait la taille d’Émile Jadoul, L’école des Loisirs, 2017 / 11€ (Format 20×23)

 

 

 

Quand un renard affamé croise une oie, à votre avis, quelle idée lui passe par la tête ? De la dévorer plumes et bec, pardi ! Mais s’il veut arriver à ses fins, renard doit faire preuve de ruse … Il propose à dame oie une promenade… Elle accepte ! Dans la forêt profonde ? Pas de souci ! De visiter sa cuisine ? Avec plaisir ! De l’aider à préparer la soupe ? Ça tombe hyper bien, elle adoooooore la soupe !!!  Des petits poussins suivent l’affaire de loin et, tel un chœur antique, ils nous glissent en aparté, à chaque fois que dame oie accepte les propositions de renard, que ce n’est pas une bonne idée, vraiment pas une bonne idée !!! Mais pour qui ??? A la manière d’un film muet, des panneaux contenant les dialogues alternent avec des illustrations qui, sans paroles, jouent avec les expressions des personnages, dans ce chouette petit album bien original ! Une bien belle manière de décliner le fameux dicton « Tel est pris qui croyait prendre » ! A partir de 3 ans.

Ce n’est pas une bonne idée de Mo Willems, L’école des Loisirs, 2017 / 5€

 

Chaque jour, en rentrant de l’école, un petit garçon effectue toujours le même rituel : annoncer son retour à tous les habitants de la maison. Avec le chien, qui l’attend sagement dans sa niche, les retrouvailles sont joyeuses et bruyantes ! Les poissons rouges, quant à eux, sont bien évidemment plus discrets pour lui témoigner leur joie ! Maman chat et ses chatons l’accueillent eux aussi avec moult caresses et ronronnements. Qui d’autre ? Ses jouets, bien sûr, que le petit garçon est tout heureux de retrouver après cette longue journée loin d’eux ! Personne d’autre ? Bien sûr que si !!! Papa et maman, bien sûr, tout heureux de retrouver leur fiston ! Un délicieux petit album qui, sans histoire extraordinaire, relate avec beaucoup de sensibilité les petites joies du quotidien à travers le regard de ce petit bout d’homme… De l’extrait de bonne humeur et de joie de vivre ! Adorable !!! A partir de 3 ans.

Vite, à la maison ! de Yuichi Kasano, L’école des Loisirs, 2017 / 11,50€ (Format 21×20)

 

 

 

Inutile de vous présenter le célèbre conte de Cendrillon ! Il en existe tellement de versions et d’illustrations qu’on n’imagine plus aujourd’hui en trouver une qui n’aurait déjà été créée… Et bien si ! Celle d’Amel Khaldi-Bonnaud, tout en respectant l’esprit du texte, en revisite l’imagerie … Avec des tableaux de maîtres ! Pissarro, Klimt, Matisse, Lichtenstein, Dali, Magritte, et bien d’autres encore, toutes époques confondues, illustrent à merveille ce conte intemporel, offrant par la même occasion une initiation ludique à l’histoire de l’art aux jeunes enfants. Il fallait y penser, et le résultat est franchement bluffant ! Gros coup de cœur ! A partir de 5 ans.

Cendrillon au musée d’Amel Khaldi-Bonnaud, Actes Sud Junior, 2017 / 14,90€ (Format 20×20)

 

 

 

Un matin d’hiver… Tout le monde s’apprête pour se rendre au travail ou à l’école et, pressés par le temps ou tout simplement indifférents, personne ne remarque un homme allongé par terre… Lui aussi doit se lever. Il a froid car il est tout trempé de la pluie qui n’a cessé de tomber toute la nuit … Il a faim aussi. Il fouille dans les poubelles à la recherche de nourriture car il n’ose se rendre au centre d’accueil où, à chaque fois, on lui demande son nom… Dont il ne se rappelle plus. Ses souvenirs se sont dilués au fil de sa misère… Il se sent transparent car personne ne semble le voir, même si certains protestent à son approche, car il ne sent pas très bon… Délogé par les policiers, il gêne le regard des braves gens, même dans les jardins publics… Seul au monde ? Peut-être pas …Une lueur d’espoir s’empare de notre bonhomme quand, avec toute la générosité dont seuls les enfants sont encore capables, une petite fille lui offre son gâteau… A n’en point douter, le meilleur qu’il ait jamais mangé … Couleurs délavées dans les tons sépias, peu de texte mais des illustrations d’une éloquence poignante… Cet album est sans conteste une pure merveille d’humanité qui vous remue les tripes… Gros, énorme coup de cœur pour ce magnifique hommage à ceux qui existent si peu à travers nos regards blasés … Merci. A partir de 5 ans.

Bonhomme de Sarah V. et Claude K. Dubois, L’école des Loisirs, 2017 / 11,50€ (Format 21×15)

 

Comment les bébés animaux viennent-ils au monde ? Mammifères, ovipares ou ovovivipares, naissent-ils tous de la même manière ?  Qui s’occupe des bébés ? Le papa ou la maman ? Avec ce bel album documentaire, vous trouverez toutes les réponses à vos questions sur la reproduction des animaux ! Pour chaque famille, tout plein d’anecdotes vous sont proposées mettant en lumière la richesse du monde animal et ce que la vie a d’extraordinaire, quel que soit le milieu où ces petites ou grosses bêtes évoluent. Saviez-vous que la gestation d’une souris dure une vingtaine de jours, pour mettre au monde jusqu’à vingt et un souriceaux alors que l’éléphante mettra près de deux ans pour accoucher d’un seul éléphanteau ? Que la chauve-souris allaite ses petits ? Que les crocodiles abritent leurs œufs dans leur gueule ? Un album éducatif et ludique pour apprendre tout plein de choses… sur le mécanisme de la vie et sa diversité ! A partir de 6 ans.

Des bébés par milliers de Françoise Laurent et Capucine Mazille, Ricochet, 2016 / 13,50€ (Format 21×27)

 

 

 

Rien ne va plus sur la planète Terre : la banquise fond tellement vite que les animaux qui y vivaient peinards jusque là, risquent de disparaître… Pas mieux de l’autre côté de la planète où le soleil devient lui aussi de plus en plus chaud et la pluie de plus en plus rare…Il faut agir ! Les animaux décident de se réunir en congrès pour identifier le problème afin d’y remédier …Les dauphins sont missionnés pour mener l’enquête et leurs conclusions sont sans appel : ce sont les vaches les responsables ! Trop nombreuses, elles passent leur vie à brouter, roter et péter et leurs gaz contribuent au réchauffement climatique ! Alors que faire ? Toutes les éliminer ? Ou mettre à profit leurs flatulences en les recyclant dans une usine qui agirait comme un immense congélateur ? Hélas, le temps que ce projet se mette en place, qu’en sera-t-il de la banquise ? Peut-elle attendre aussi longtemps ? Sous forme de conte, cet album (superbement illustré !) aborde le réchauffement climatique à hauteur d’enfant, les animaux cherchant les solutions que les humains ne peuvent ou plutôt ne veulent pas mettre en place pour éradiquer ce grave problème… Un premier pas vers une prise de conscience nécessaire pour les enfants qui, espérons le, mettront en œuvre une fois adulte, la préservation de la vie sous toutes ses formes … A partir de 6 ans.

Chaude la planète de Sandrine Dumas Roy et Emmanuelle Houssais, Ricochet, 2017 / 13,50€ (Format 25×25)

 

 

 

Qui ne s’est jamais posé une question sans oser la formuler tellement elle paraît idiote ? Pas vous ? Je ne vous crois pas ! Rarement posées par les plus de 1,20 mètre, ces interrogations resteront donc à jamais sans réponse ? Tadam ! Stéphane Frattini s’y est collé et tente de vous donner les explications si ce n’est scientifiques, du moins plausibles à une centaine de ces questions bizarroïdes, rigolotes et même existentielles ! Est-ce que les oiseaux peuvent chanter faux ? Pourquoi se chatouiller soi-même ne marche pas ? Comment fait-on les rayures du dentifrice ? Pourquoi dit-on allo au téléphone ? Tiens, une autre que j’adore : est-ce qu’il y a du poulet dans les nuggets de poulet ? Voici quelques exemples du type de questions (je ne vous dévoilerai pas les réponses, non mais !) dont les réponses averties et néanmoins humoristiques de son courageux auteur devraient satisfaire votre curiosité… Enfin ! Merci qui ? Merci monsieur Frattini ! A partir de 7 ans.

100 questions stupides mais pas si bêtes de Stéphane Frattini et Robbert, La Martinière Jeunesse, 2017 / 13,90€ (format 14×25)

 

 

 

Quel râleur, ce lapin ! Il ne supporte rien … Son amie ourse qui ronfle, ça le gonfle ! La tortue est trop lente, elle l’agace ! Quant au pivert qui tambourine toute la journée, il lui tape sur le système, grave !!!  Ourse, qui est d’un tempérament plutôt placide, essaie de lui arranger les bidons en grimpant à l’arbre où pivert s’active, afin de lui demander de modérer son ardeur… Arrivée tout en haut, émerveillée par la beauté du paysage, une idée lui vient à l’esprit… Et si elle proposait au lapin furibard de le porter au faîte de l’arbre, pour que lui aussi puisse profiter de toute cette beauté apaisante ? Qui sait… L’irascible y trouvera peut-être un peu de sérénité, et en prenant de la hauteur relativisera peut-être sa mauvaise humeur perpétuelle ? Un petit roman illustré tout plein d’humour et de sagesse à lire ou à faire lire aux petits grincheux ! A partir de 7 ans.

Ourse et lapin : un intrus dans la vallée de Julian Gough et Jim Field, Flammarion jeunesse, 2017 / 10,50€ (Format 13×18)

 

Cet atlas thématique aborde aussi bien la géographie que l’histoire et les civilisations, à l’échelle de la planète, à l’aide de cartes illustrées et de commentaires succincts, dans un vocabulaire adapté aux jeunes enfants. En seize chapitres, ce documentaire richement illustré et foisonnant d’infos insolites, dévoile les paysages et reliefs des six continents, les différents modes de vie des hommes qui les peuplent, les différentes religions pratiquées, l’agriculture et l’élevage, les sites et monuments remarquables de chaque pays, la faune et la flore…  Personnages célèbres et gastronomie sont également évoqués ! Un chapitre « être enfant » explique à nos petits que tous les enfants n’ont pas les mêmes privilèges, selon l’endroit où ils naissent, abordant, entre autres, le travail des enfants… Cet ouvrage est aussi éducatif que ludique ! Alors, prêts pour un petit tour du monde ? A partir de 7 ans.

Le grand livre du monde d’Estelle Vidard et Nathalie Ragondet, Flammarion Jeunesse, 2017 / 14€ (Format 23×30)

 

 

 

Issu de la collection au nom évocateur « Pour ne plus jamais s’ennuyer », ce superbe cahier d’activités propose aux enfants de réaliser vingt huit expériences scientifiques grâce auxquelles ils découvriront d’étonnants phénomènes physiques. Pas besoin d’être équipé comme dans un labo professionnel pour les tester ! Quant aux ingrédients nécessaires à leur réalisation, ils sont d’usage courant et donc faciles à se procurer. Une fois réuni tout ce dont vous avez besoin pour mener à bien votre expérience, vous n’avez plus qu’à suivre les explications claires et détaillées pas à pas en photos et vous lancer dans l’aventure ! De plus, tout un tas de conseils et d’astuces vous aideront grandement dans votre entreprise ! Personnellement, je suis bien tentée par quelques-unes d’entre elles : Le slime gluant (nostalgie de SOS fantômes ?), les sels de bain effervescents, la roue à aubes, les avions en papiers ultra performants, le kaléidoscope, la voiture à réaction … Pas mal, non ? Certaines peuvent même se déguster comme le marshmallow géant, les sucettes en sucre cristallisé ou l’omelette norvégienne ! Vous aurez compris que ce livre d’activités donnent des envies de se transformer en savant fou (et inoffensif) !  Alors, si vos enfants sont des adeptes du sempiternel « j’sais pas quoi faire… », Proposez-leur ce cahier et aucune excuse ne sera recevable !!! A partir de 9 ans.

Un labo dans ta maison, Gallimard Jeunesse, 2017 / 19,95€ (Format 21×27)

 

 

 

Célestine, petite souris, vit dans le monde du dessous, une société hyper structurée où l’individu s’efface devant l’intérêt commun. Célestine rêve de dessiner et de peindre… Elle est d’ailleurs très douée ! Mais son destin est tout tracé par ses pairs : elle sera dentiste, une profession vitale pour les rongeurs … Chaque nuit, notre petite souris va récupérer les dents de lait sous les oreillers des oursons qui vivent dans le monde du dessus … Exercice périlleux ! Car les souris sont élevées dans la peur des ours qui, de leur côté, détestent les souris !!! L’ours Ernest, quant à lui, était promis à un avenir de juge, comme la tradition le veut dans sa famille depuis des générations… Mais Ernest est un artiste et ne rêve que de musique… Comme le monde des ours est plutôt basé sur le paraître et la consommation, Ernest se retrouve marginalisé et tente (difficilement) de gagner sa vie en faisant la manche. … Deux doux rêveurs à l’âme d’artiste… Oui ! Mais un ours et une souris que tout sépare !!! Pourtant, ces deux-là vont se rencontrer et entre eux va naître la plus belle amitié qui soit…Tous les enfants connaissent les personnages créés, il y a fort longtemps, par Gabrielle Vincent… En 2012, ils ont même eu la chance de les retrouver dans un superbe film d’animation, dont le scénario était signé par… Daniel Pennac. « Le roman d’Ernest et Célestine » est de nouveau sur les tables des libraires, dans un format poche à tout petit prix… Pour un immense plaisir ! Pennac qui a correspondu pendant de longues années avec Gabrielle Vincent, sans jamais la rencontrer, signe, avec ce roman délicieux de tendresse et d’espièglerie, la genèse de l’histoire d’Ernest et Célestine, d’une plume qui ravira autant les adultes fans de la saga des Malaussène que les plus jeunes qui se régaleront des aventures de ces deux personnages à l’amitié improbable, devenus envers et contre tous inséparables ! Un hommage à la Pennac, poétique et pétillant !

Le roman d’Ernest et Célestine par Daniel Pennac, Gallimard Jeunesse, 2017 / 6,30 € (Format 12×17)

 

Christine Le Garrec

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *