Quelle histoire !

Dix mots pour une histoire…

 

 

 

Trois enfants et dix adultes se sont regroupés autour de Philippe Dorin, samedi matin au Théâtre des Sept Collines, pour un atelier d’écriture.

Parce qu’il écrit des romans et des pièces de théâtre pour la jeunesse,  l’auteur, bien qu’il  s’en dédise, sait où il va et il a su nous mener avec lui à l’orée du pays des histoires.

Du plaisir partagé, une ambiance détendue et le sentiment qu’une histoire peut naître sous la plume de qui veut raconter : ce sont les ingrédients de cette matinée  à la fois récréative et formatrice.

L’écoute de ce qui a été écrit par les uns et les autres, les conseils bienveillants de l’écrivain ont su délier nos phrases ; car ce n’est pas évident de savoir s’éloigner du convenu, d’abandonner le conceptuel, deux écueils toujours prompts à naître dans les écrits de l’adulte. A ces jeux, les enfants sont bien meilleurs et le mélange des générations s’est avéré être un atout.

Nous avons même réussi à nous débarrasser du voile de nostalgie, dû peut-être au cumul des ans, qui teintait les premiers essais et oser des propositions humoristiques qui se répondaient d’un écrivant à l’autre.

Des traces de cet atelier sont visibles au bar du petit forum du Théâtre. En effet, Philippe Dorin nous a proposé d’écrire une phrase sur un papier pelure ensuite façonné en verre à pied. Ces mots resteront secrets dans les plis ou seront lus par un inconnu, à la fortune du verre.

Swaz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *