Arts et essais ! N°31

Certaines personnalités ont éclairé le monde par leur sagesse et leur détermination à le rendre meilleur… Dans la rubrique que je vous présente aujourd’hui, une large tribune leur est consacrée : Gandhi, Mandela, Alexandra David-Néel ont contribué chacun à leur manière à élargir le champ des possibles et c’est justice que trois ouvrages leur rendent brillamment hommage ! Entretiens philosophiques de haute volée, essai de vulgarisation sur la psychanalyse et guide de l’Inde illustrée de chromos de toute beauté complètent cet « Arts et essais » où l’esprit est à l’honneur ! Bonnes lectures à toutes et à tous !

 

 

 

Avec son tout petit format, sa tranche dorée et ses magnifiques chromos, ce petit manuel très élégant est parfait pour un tour d’horizon complet des réalités, des merveilles et des mystères de l’Inde ! Édité pour célébrer le soixante-dixième anniversaire de la mort de Gandhi, il explore, d’Alexandre le Grand au père de l’indépendance, toutes les facettes de ce pays fascinant sur des sujets tels que la géographie et l’histoire, les coutumes et les religions, l’économie et les langues… et bien sûr les personnalités qui ont marqué son histoire ! De A à Z, vous y découvrirez toutes les informations utiles et passionnantes sur le pays des maharajas, des vaches sacrées et du Taj Mahal… Avec la furieuse envie de partir vous y ressourcer  ! Superbe !

Le petit livre de l’Inde par Isabelle de Couliboeuf, Le Chêne, 2018 / 14,95€

 

 

 

 

Étonnant, mais personne encore n’avait jamais publié de biographie illustrée de Gandhi ! C’est chose faite grâce au talent et à la ténacité de Pramod Kapoor qui  a effectué un travail pharaonique de recherche pour explorer la vie de cet homme d’exception sur tous ses aspects, de sa naissance à son assassinat, dans cet ouvrage aussi rare qu’exhaustif, riche de plusieurs centaines de photographies inédites et de documents manuscrits. Après ses années d’enfance en Inde et des études de droit à Londres, Gandhi exerça le métier d’avocat en Afrique du Sud où il fut le leader de la communauté indienne et un solide soutien à la rébellion zouloue. A son retour en Inde, il résista à l’oppression brittanique par la désobéissance civile sur la théorie philosophique de la non-violence et conduisit l’Inde à son indépendance… Guide spirituel et homme politique, cette grande âme et père de la nation a inspiré bien des « justes » tels que Nelson Mandela, Martin Luther King ou le Dalaï Lama, et restera dans les mémoires un exemple de courage et d’obstination, de bonté et d’abnégation pour ses luttes contre la pauvreté, le droit des femmes, la fraternité entre les religions et les ethnies, la liberté et la justice. Soixante-dix ans après sa mort, son aura et son message rayonnent encore dans le monde entier… Un ouvrage incontournable pour tous les admirateurs du Mahatma !

Gandhi: la biographie illustrée par Pramod Kapoor, Le Chêne, 2017 / 29,90€

 

 

 

 

Difficile de ne pas être pétri d’admiration devant Alexandra David-Néel dont la vie fut digne de celles des plus grands aventuriers ! Voyageuse infatigable, elle circula dans toute l’Europe, puis en Afrique où elle vécut quelques années (en Tunisie) avant de prendre son bâton de pèlerin vers l’Asie dont elle rêvait depuis longtemps. Elle avait alors 43 ans et sillonna le Sri Lanka, l’Inde, la Birmanie, le Japon, la Corée et la Chine pour se rendre au Tibet à la rencontre de ses chefs spirituels. Son voyage dura presque quinze ans, dans les conditions que l’on imagine aisément au début du siècle dernier… Elle fut la première femme à pénétrer dans la cité de Lhassa, alors interdite aux étrangers (en 1924), après un périple de deux mille kilomètres… Alexandra David-Néel a laissé de nombreux écrits, régulièrement réédités, qui sont devenus de précieux témoignages ethnographiques qui fascinent toujours aujourd’hui… Bien sûr, plusieurs auteurs se sont penchés sur sa vie. Joëlle Désiré-Marchand, géographe-cartographe, a d’ailleurs écrit (en 1996) un ouvrage qui s’intéressait plus particulièrement aux enchaînements des parcours d’Alexandra. Aujourd’hui, elle nous livre une biographie qui retrace les moments les plus marquants de la vie de cette aventurière hors-norme, en s’appuyant sur des documents d’archives ( correspondances, carnets, notes…) mis à sa disposition par la dernière secrétaire d’Alexandra, qui a aujourd’hui 85 ans… Anarchiste, féministe, franc-maçonne, cantatrice, journaliste, voyageuse intrépide… Alexandra David-Néel, esprit libre et impétueux, s’illustra dans tous ces domaines avec une foi sans bornes et un esprit d’indépendance incomparables… On célébrera en 2018, les cent-cinquante ans de la naissance de « la femme aux semelles de vent », décédée à l’âge de 101 ans en 1969 qui avait pour devise « Marche à l’étoile, même si elle est trop haute… » Une super nana !

Alexandra David-Néel : passeur pour notre temps de Joëlle Désiré-Marchand, Le Passeur, 2018 / 8,50€

 

 

 

 

On se souvient du regard de Mandela à sa libération après plus de vingt-six années d’emprisonnement : le regard fier et déterminé d’un homme qui n’a jamais cédé en rien et a toujours été libre dans sa tête… Cette liberté, il la voulait pour son peuple et il a mis tout en œuvre pour poser les fondations d’une démocratie après des siècles de colonialisme et d’injustice avec l’Apartheid, dès qu’il a été élu premier président de la république d’Afrique du Sud. Cinq ans de pouvoir, de 1994 à 1999, où il s’est battu pour la liberté mais aussi pour la réconciliation, cinq ans où il a tenu les rênes du pouvoir avec méthode et fermeté. Mandela avait commencé à la fin de son mandat ses « mémoires de président » qu’il n’a pas eu le temps de terminer… L’auteur sud-africain Mandla Langa a donc repris le flambeau et, à l’aide de documents audio (discours au parlement, meetings… qu’il a retranscrit par écrit), de notes personnelles et de documents inédits issus des archives de Mandela, il a complété et finalisé les parties déjà écrites de la main du président. Un travail phénoménal d’une richesse et d’une précision incroyables, qui lègue à la postérité un témoignage rare tant au point de vue historique que politique ou humaniste… Un ouvrage passionnant qui révèle, si besoin était, les qualités d’un grand dirigeant dont bon nombre de politiques de par le monde seraient bien avisés de s’inspirer…

Être libre, ce n’est pas seulement se débarasser de ses chaînes par Nelson Mandela et Mandla Langa, Plon, 2017 / 22,90€

 

 

 

 

 

Dialoguer n’est jamais anodin et pour qu’une discussion soit constructive, il faut que chacun des protagonistes soient ouverts et prêts à changer d’avis, pas forcément pour donner raison à l’autre, mais en acceptant son point de vue en modulant le sien, en étant capable de mettre en cause ses certitudes et convictions bien ancrées. L’art d’affirmer sans imposer ! C’est sur cette base qu’Adèle Van Reeth anime l’émission « Les chemins de la philosophie » sur France Culture où elle reçoit des invités pour débattre sur un sujet choisi dans « le but de donner envie de penser, de questionner ce qui est connu et de découvrir ce qui ne l’est pas encore ». Certains de ces entretiens avec des « pointures » de la philo ont été édités dans la collection « Questions de caractère » (Plon) : cet ouvrage vous en propose la compilation. Cinq thèmes ( la jouissance, la méchanceté, l’obstination, le snobisme, la pudeur) y sont abordés en entretien avec Jean-Luc Nancy, Michaël Foessel, Myriam Revault d’Allonnes, Raphaël Enthoven et Éric Fiat dans des débats ouverts et passionnants. Jouissance, pulsion animale ou désir de l’autre ? Peut-on jouir de tout : du profit à la consommation… Sommes-nous méchants volontairement ? Le sommes-nous tous ? L’obstination est-elle un défaut de connaissance ? Peut-on ne pas être snob ? Le lit d’hôpital : attentat à la pudeur ou éloge de l’halogène ? Voici quelques-unes des questions (parmi beaucoup d’autres ! ) abordées dans cet ouvrage qui vous propose une réflexion de fond sur des sujets qui nous concernent et nous questionnent tous. Passionnant !

Les chemins de la philosophie (la jouissance, la méchanceté, l’obstination, le snobisme, la pudeur) : entretiens avec Adèle Van Reeth, Plon, 2017 / 19,90€

 

 

 

Si Joseph Agostini est un psy décomplexé, il décomplexe également ses lecteurs sur la psychanalyse ! En un tournemain, il nous décortique avec un humour salvateur les tenants et aboutissants de cette science qui peut paraître obscure à beaucoup (voire qui fait un peu peur, hein !) dans un souci évident de vulgarisation. Dans le monde actuel, nous visons le plaisir immédiat sans nous poser trop de questions, adoptant « la cool toy » attitude, dans le but de nous simplifier la vie… En l’évidant de sa substance complexe. Et forcément , un jour où l’autre, comme un boomerang, on se prend en pleine face la dureté de la vie (plus proche de Jurassic Park que de coup de foudre à Notting Hill, dixit notre psy à l’humour décidément mordant !) Si auparavant on se posait la question « pourquoi est-ce que je souffre » avant de s’allonger sur le divan, aujourd’hui, on met en cause le fait même de cette souffrance… Et il faut aller vite ! Programmer sa « guérison » en gestionnaire, sans perdre de temps avec des questions existentielles dont on ne peut pourtant faire l’éternelle économie… Aller bien, aller mieux, comprendre les mécanismes de son esprit prend du temps et il suffit de vouloir pour pouvoir en se posant les bonnes questions et en essayant d’y répondre le plus honnêtement possible. Bonheur, destin choix : les deux derniers sont la réponse au premier. Et pour y parvenir, les embûches ne manquent guère tout au long d’une vie (névroses, psychoses, perversion, dépression, addictions…) : tout est affaire de rencontres avec soi-même ou avec les autres ! Alors, la psychanalyse nous guérit-elle de tout sauf de nous-mêmes ? Une partie de la réponse se trouve dans ce petit livre délicieusement irrévérencieux (illustré par les petits dessins explicites de Jean-Luc de Antoni)… La seconde dans votre subconscient ! Caustique et lumineux ! Euréka !

Manuel d’un psy décomplexé de Joseph Agostini illustré par Jean-Luc de Antoni, Envolume, 2018 / 15,90€

 

Christine Le Garrec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *