Le coin des p’tits loups ! N°54

Dans quelques jours, ding dong, l’école est finie ! Vous pouvez jeter vos réveils car pendant deux mois… coool ! Grasses matinées et « farniente » les doigts de pied en éventail seront votre lot quotidien ! Pour ne pas bronzer idiot (hé ho, le soleil, faudrait voir à se réveiller !!!), je vous propose une floppée d’albums, des jeux, des romans, des BD, des petits documentaires pour apprendre à  dessiner, pour découvrir l’habitat dans le monde, pour tout savoir sur le peuple singe ou sur le fonctionnement d’une ruche… Et même un « feel good book » pour voir la vie en bleu azur ! Les plus studieux trouveront dans cette sélection des cocottes pour réviser le programme de l’année scolaire écoulée et tout un tas d’ouvrages issus de la méthode Montessori pour apprendre à lire et à compter, pour comprendre la barbante grammaire et pour découvrir les secrets de l’univers, à travers des activités ludiques à souhait ! Les parents trouveront, dans le coin qui leur est consacré, des ouvrages pour accompagner leurs enfants sur des sujets comme la relaxation, la concentration ou la gestion des colères et des caprices. Pour terminer, un coup de projecteur sur la petite maison d’édition associative Winioux… qui mérite un grand coup de chapeau ! Bonnes vacances à toutes et à tous… Et à très bientôt pour de nouvelles sélections estivales ! See you soon, mes petits loups !

 

 

Le coin des tout p’tits loups !

 

 

Si un petit bout pointe le bout de son joli petit nez dans votre entourage, plutôt qu’un bête doudou pas très original, offrez-lui cet adorable petit livre imagier ! En tissu tout doux, il se déplie en accordéon et laisse apparaître au fur et à mesure qu’il se déploie les amis de petit tigre (l’oiseau, le singe, la fleur, le papillon et l’abeille). Sur une face, les illustrations apparaissent dans des tons très tranchés (orange, noir et blanc) et sur l’autre, elles sont plus colorées (et légendées). Présenté dans une jolie boîte, ce livre doudou sera le cadeau de naissance parfait ! Dans la même collection, vous pouvez également vous procurer « Petit pingouin » sur le thème des animaux marins ! Choupinou tout plein !!!

Le premier livre-tissu de bébé : petit tigre par Surya Sajnani, Casterman Jeunesse, 2018 / 13,90€ (Format 15×16) 

 

 

 

Une petite mouche se balade allègrement au fil des pages de ce joli petit album. Elle tourne autour du chat… qui roule ses yeux dans tous les sens pour la repérer lorsque les petites mains de bébé actionnent la petite glissière pour les animer ! Elle vrombit autour des grandes oreilles de l’âne ? Il remue les oreilles pour la chasser ! Elle n’est pas très en sécurité posée sur une fleur tout près de petit lapin… Celui-ci l’a senti et il fronce le bout de son petit nez tout rose ! Quant à Renard… Il ouvre grand, grand sa bouche et la dévore ! Ce petit livre animé, aux couleurs pétantes et aux dessins trop rigolos, est en plus méga costaud et devrait largement résister aux petits brisefers ! Dans la même collection, vous pouvez également vous procurer « ça va et toi ? », « Meuh, on mange quoi ? » et « Allez hop, au bain ! » A partir de 1 an.

Coucou, je te vois ! par Jo Lodge, Casterman Jeunesse, 2018 / 11,90€ (Format 20×20)

 

 

 

Le coin des 3/5 ans !

 

Chou, le doudou koala de Lola, a disparu… Et c’est le drame ! Que va-t-elle devenir sans lui ? Il est de tous ses jeux, la rassure et la console, connaît tous ses secrets et l’accompagne même à l’école… Et puis, comment dormir sans sa présence rassurante ? Ses parents ont beau chercher partout, nulle trace de Chou qui semble s’être volatilisé… Désolés de voir leur petite fille aussi malheureuse, ils posent même des avis de recherche dans toute la ville, mais les jours passent sans que Chou ne refasse surface… Jusqu’au jour où le cousin Bertrand téléphone à Lola pour lui annoncer qu’il a retrouvé Chou, chez lui, de l’autre côté de la mer… Ah, l’horreur absolue du doudou perdu, l’angoisse de tous les parents ! Inutile de mettre entre les mains de vos petits un doudou tout neuf qui ressemble en tous points à l’original : ces rusés se rendront compte illico de la supercherie, tant le « vrai » est dépositaire d’odeurs irremplaçables ! A moins d’être très très malin, comme les parents de la petite Lola… Cet album, aux illustrations joliment naïves tout en couleurs tranchées, qui se termine en happy end (autant pour les parents que pour leur petite fille !), va ravir autant que rassurer vos enfants « accros » au doudou !  Un bon conseil, toutefois : achetez DEUX doudous identiques et laissez les « mijoter » dans les odeurs familières de la maison… ça vous évitera bien des soucis ! A partir de 3 ans.

La disparition de Chou de Stéphanie Demasse-Pottier et Elodie Perrotin, L’étagère du Bas, 2018 / 14€ (Format 21×26)

 

 

 

Le p’tit coup de projecteur !

Avant de vous présenter les deux albums suivants, j’aimerai vous entretenir sur Winioux, la belle maison d’édition qui les a mis au monde ! Associative et militante, Winioux est basée en Lozère et existe depuis 2010. Pas plus de trois livres sont édités chaque année, mûris et bichonnés en concertation avec leurs auteurs et illustrateurs, et ces derniers n’hésitent pas à prendre leur bâton de pélerin de la culture pour présenter leurs ouvrages, sous formes d’animations, aux enfants des écoles ou dans les médiathèques. Cet état d’esprit qui privilégie la qualité à la quantité, qui met au centre de sa ligne éditoriale les valeurs humaines essentielles et pour qui la  proximité et les actions culturelles en direction de ses lecteurs est un art de vivre, ne pouvait que titiller ma curiosité ! Les deux premières pépites que je vous propose de découvrir aujourd’hui n’ont fait que me convaincre : c’est du beau, du très beau livre, original, ludique, intelligent, drôle et poétique ! Je vous présenterai prochainement un autre titre chez les « grands », car Winioux ne se limite pas aux enfants… Mais chut, surprise ! Ah, au fait, ne cherchez pas leurs albums sur Amazon, vous ne les trouverez pas (question d’éthique… et toc !)…  Mais votre libraire préféré se fera un plaisir de vous les commander et d’en discuter avec vous !

 

 

55 oiseaux ont pris leur envol pour apprendre aux petits à compter sur leurs dix doigts… Ils leur montrent la bonne direction, se cherchent et se perdent, manquent se brûler les ailes en volant trop près du soleil, leur offrent leurs plumes et n’en font qu’à leur petite tête d’oiseau ! Ce bel album qui se déploie en accordéon est une merveille de poésie, autant par la beauté de ses textes que par celles de ses illustrations, très stylisées et colorées, qui donnent à l’ensemble une douceur et une musique incomparables… Un album à manipuler, à écouter et à regarder, pour apprendre à compter avec des plumes colorées plein les yeux… L’exemple parfait d’une réussite tant au point de vue éducatif qu’esthétique ! A partir de 3 ans.

55 oiseaux par Séverine Vidal et Csil, Winioux, 2013 / 10€ (Format 17×17)

 

 

Keskecé ? Un cahier d’écolier (vous savez, ceux avec les tables de multiplications, au dos) qui fleure bon l’encre fraîche et les souvenirs d’enfance… Mais… Ce n’est pas un livre ?! Hé hé ! Ouvrez-le et vous découvrirez au fil des pages un petit bonhomme tout en gribouillis, mal réveillé tout d’abord, puis tout ébouriffé de colère quand il découvre qu’il est tout seul. Et paf ! Il se met à pleurer ! Un peu de cœur, les enfants, on ne peut pas le laisser aussi désespéré ! En suivant les points à relier, créez lui un joli décor et mettez de la couleur partout, Grumpf sera trop trop content ! Quel concept génial de prendre à témoin le petit lecteur en sollicitant sa créativité ! Quant aux illustrations, aussi drôles qu’expressives, elles nous font ressentir en deux coups de crayon les émotions de ce petit Grumpf ! Du gribouillis de haute volée ! Il fallait y penser, non ?! A partir de 3 ans.

Cahier de Grumpf !!! par Ingrid Chabbert et Julia Delarue, Winioux, 2015 / 6€ (Format 17×22)

 

 

 

 

Être grand frère, ce n’est décidément pas une sinécure quand on est affublé d’une petite sœur qui ne pense qu’à faire des bêtises et à vous casser les pieds avec une énergie qui semble inépuisable ! C’est le cas du calme petit garçon de cette histoire qui doit supporter sa tornade de sœur qui ne semble craindre rien n’y personne, grimpe, saute, mange comme une goulue, et terrorise le chat quand le malheureux n’est pas assez vif pour lui échapper ! Un calvaire ? Bien sûr que non… Car même si c’est une brute épaisse, il l’aime sa petite sœur… Avec vitalité, humour et tendresse, Alice de Nussy et Sandrine Bonini évoquent à merveille jeux, chamailleries et moments de plénitude qui forgent des liens indestructibles entre les membres d’une fratrie. L’utilisation de couleurs flashy apporte au texte une énergie folle, à l’image de cette petite sœur, véritable garçon manqué, dont la personnalité s’offre en négatif à celle de son frère, délicat et contemplatif ! Un bel album à offrir aux grands et petits frères… Et aux grandes et petites sœurs ! Délicieux ! A partir de 3 ans.

Ma sœur est une brute épaisse d’Alice de Nussy et Sandrine Bonini, Grasset Jeunesse, 2018 / 15€ (Format 22×28)

 

 

 

 

Présenté dans un joli coffret, ce jeu se compose de trois plateaux (au jardin public, en ville, à la campagne) où des petits animaux sont représentés au milieu des illustrations, et de 18 jetons à l’effigie de ces petits personnages. Le joueur choisit un plateau et le meneur (de préférence un adulte pour débuter) pioche un des jetons posés face cachée sur la table, ne le montre pas mais le décrit oralement (quel type d’animal (chat, chien…), la couleur de ses vêtements, s’il porte un chapeau, des lunettes…) Au joueur de repérer sur son plateau l’animal en question, en regardant bien tous les détails (le personnage peut être  de profil… Moins facile !) S’il le trouve, il garde le jeton , sinon, le meneur en pioche un autre… Et on continue ! La partie sera finie quand votre petit joueur aura repéré ses douze personnages et donc récupéré les douze jetons correspondants. Quand il aura acquis suffisamment d’aisance pour s’exprimer oralement, il pourra à son tour devenir le meneur ! Pour inciter vos p’tits loups à développer leur langage et leurs facultés d’écoute et d’observation, ce très beau jeu « Tocto loto » est le jeu qu’il leur faut ! A partir de 3 ans.

Tocto loto : jeu de langage, Djeco, 2018 / 11,90€ (Format 21×21)

 

Joyeusement illustrés, ces deux petits albums documentaires abordent, avec des mots simples, le fonctionnement d’une ruche et la diversité du peuple « singe ». Deux espèces aujourd’hui fortement menacées par l’activité humaine : les abeilles meurent par milliers par la faute des pesticides déversés dans la nature et les singes sont malheureusement touchés de plein fouet par la déforestation qui, en détruisant leur habitat, les menace d’extinction… Éducatifs et ludiques, ces deux albums, particulièrement bien réalisés, mettent en lumière l’intelligence de l’organisation de ces petites et grosses bêtes nécessaires à l’équilibre de la nature et à notre survie. Petits lecteurs deviendront grands, et, espérons le, plus responsables de l’environnement que ceux qui les ont précédés : les sensibiliser à ces sujets est important… A partir de 3 ans.

Les p’tites abeilles de Fleur Daugey et Chloé du Colombier, Ricochet, 2018 / 8,50€ (Format 19×19)

Les p’tits singes de Fleur Daugey et Chiara Dattola, Ricochet, 2018 / 8,50€ (Format 19×19)

 

 

 

 

 

Demain, c’est la fête des mères. Maimiti décide d’offrir à sa maman le plus joli des colliers, qu’elle réalisera avec les plus jolies fleurs, afin de faire honneur à sa beauté. Maimiti n’a que l’embarras du choix pour sa cueillette… A Tahiti, les fleurs foisonnent, rivalisant de couleurs éclatantes et de parfums envoûtants ! Elle les choisit soigneusement, avec amour, mêlant hibiscus et frangipaniers aux fleurs de Monoï : son collier est décidément très beau et sa maman sera tellement heureuse de le porter à son cou ! Maimiti range soigneusement son cadeau dans un coffret… Mais, le lendemain, au grand désespoir de la petite fille, les fleurs sont toutes fanées et elles ont perdu leurs délicieuses senteurs… Luxuriant, chatoyant de couleurs et embaumant le parfum des îles, ce très bel album offre le plus beau bouquet d’émotions qui soit : celui de l’amour inconditionnel d’une maman pour son enfant… Une splendeur au doux parfum exotique ! A partir de 4 ans.

Le plus beau des colliers d’Annelise Heurtier et Élisa Caroli, Casterman Jeunesse, 2018 / 13,95€ (Format 28×23)

 

 

 

 

Un premier jeu des 7 familles adapté aux tout petits ! Chaque famille, constituée de quatre monstres (le papa, la maman, le fils et la fille) est représentée par des couleurs (blanche, rose, jaune, orange, rouge, bleue et verte) et au bas de chaque carte, des petits pictogrammes représentent les trois autres membres que les petits joueurs devront rassembler. Bien sûr, le but du jeu, comme avec n’importe quel jeu des 7 familles est de réunir le plus de familles possibles pour remporter la partie ! Ces petits monstres ont une sacrée bonne touche : débonnaires, poilus ou hirsutes, cornus ou en forme de nuages, certains ont même un petit air de barbapapas ! A partir de 4 ans.

Mini-Monster : jeu de 7 familles, Djeco, 2018 / 7,90€ (Format 11×8)

 

 

 

 

Depuis tout petit, Arthur est ce qu’on appelle une mauvaise graine, toujours prêt à faire des méchancetés autour de lui… Comme faire renifler aux chiens de la poudre à éternuer, ou mettre du poil à gratter sous les fesses de son grand-père ! En grandissant, ses mauvais penchants ne font que s’accentuer et ce qui devait arriver arriva : à l’âge adulte, Arthur devint le pire des voleurs de grand chemin, un terrible bandit sans foi ni loi détroussant sans états d’âme aussi bien les riches que les pauvres gens… Bien évidemment, avec une pareille mentalité, impossible de se faire des amis ou de charmer une fiancée ! D’autant plus qu’Arthur, juché sur son cheval noir comme la nuit, avec son look de desperado pas commode, n’inspire que crainte et tremblements… Jusqu’au jour où une mauvaise chute de cheval le met à la merci de Marie-Rose, une gentille dame qui le recueille afin de le soigner de ses blessures… Non seulement, elle n’a pas peur de lui, mais en plus, elle lui raconte chaque soir des histoires qu’elle pioche dans les livres de ses enfants et petits enfants ! Personne n’a jamais été aussi gentil avec Arthur et personne ne lui a jamais appris à lire… Les histoires de Marie-Rose vont bouleverser à jamais son existence en lui ouvrant des horizons insoupçonnés… La musique adoucit les mœurs ? Les mots aussi ! Une bien jolie morale que cet album, aussi convaincant que savoureux, décline avec jubilation en jouant sur le pouvoir de rédemption qu’offre la littérature. Quant aux illustrations… Il y a du « Ungerer », dans le trait de Benoît Debecker ! Par le biais de menus détails, il rend hommage au maître sans le plagier pour autant, avec un beau talent ! A partir de 5 ans.

Arthur le bandit de Benoît Debecker, Seuil Jeunesse, 2018 / 14,90€ (Format 24×31)

 

 

 

En cinq chapitres (feutres, crayons de couleurs et pastels, impressions à la gouache, gouache et méli mélo), Isabelle Bochot donne des consignes simples et claires accompagnées de pas à pas illustrés, pour apprendre aux petits à créer personnages ou paysages, à partir de motifs simples. En explorant les diverses techniques qui s’offrent à eux (motifs graphiques ou ethniques, bases du pointillisme, papier froissé, dégradés de couleurs, peinture au doigt ou au couteau, impressions à l’éponge, aplats, tâches instantanées, fresque au rouleau, collages…), les artistes en herbe découvriront de manière ludique les bases du dessin et de la peinture ! Un livre parfait pour développer l’habileté et la créativité de vos petits ! A partir de 5 ans.

Mes premières créations par Isabelle Bochot, Oskar, 2012 / 13,95€ (Format 21×22)

 

 

 

Le coin des plus grands !

 

« Je ne veux plus jouer avec toi parce que tu es malade… Tu es « néssousix »… Bianca est bouleversée par la tirade de son copain Léo… Elle sait qu’elle a été adoptée, mais ce n’est pas une maladie ! Profondément blessée par les propos de son camarade, elle va trouver sa maîtresse qui décide d’expliquer sur le champ à toute la classe, à l’aide d’un abécédaire, ce que signifie naître sous X… Chaque lettre de l’alphabet prend alors une dimension humaine et rend concret le geste d’amour que représente l’adoption… Avec une rare poésie servie par de magnifiques illustrations, cet album traite avec tact et sensibilité de ce sujet si délicat, difficile à aborder avec de jeunes enfants. Un superbe ouvrage où la tolérance et l’amour font un pied de nez à l’ignorance avec panache ! A partir de 6 ans.

X comme adoption de Sylvie Sarzaud et Laura Rosano, Utopique, 2018 / 15,50€ (Format 22×32)

 

 

Lilou va avoir un petit frère et elle n’est pas ravie à l’idée de devoir partager ses parents et ses jouets avec le nouveau venu ! Mais depuis quelques jours, quelque chose ne va pas à la maison… Papa et maman, si heureux à l’idée d’accueillir le bébé, semblent désormais tristes et malheureux… Lilou surprend même sa maman en train de pleurer… Elle décide de confier son désarroi à sa Mamie. Celle-ci trouvera les mots pour apprendre à sa petite fille que le bébé dans le ventre de maman ne verra jamais le jour… Et que quand on est mort, c’est pour toute la vie… Cet album, avec pudeur et justesse, aborde le deuil périnatal et le bouleversement qu’il occasionne au sein de toute la famille. Trouver les mots justes pour expliquer à un enfant que le petit frère, aussi redouté que désiré, est mort avant même d’être né, et le déculpabiliser de toutes les pensées négatives qu’il pouvait ressentir à son encontre, n’est pas chose aisée… Le texte de cet album, accompagné de superbes illustrations qui lui apportent une force évocatrice incomparable, décrit de façon magistrale le désarroi de cette petite fille. Il  devrait aider bien des familles touchés par ce drame à trouver les mots pour apaiser et réconforter face à cette épreuve si difficile à surmonter… Sensible et poignant. A partir de 6 ans.

Pour toute la vie de Sophie Helmlinger, Didier Jean et Zad, Utopique, 2018 / 15,50€ (Format 22×32)

 

 

 

Vous êtes plutôt du genre grognon, tendance je me lève du pied gauche chaque matin ? Vous voyez systématiquement le verre à moitié vide plutôt qu’à moitié plein ? Alors, vous souffrez de sinistrose aigüe et je vous prescris une lecture de la plus haute importance pour vous aider à retrouver le sourire et une solide confiance en vous ! Étape 1 : Allez chez votre libraire préféré et achetez un « feel good book » (ou demandez le en cadeau). Étape 2 : ouvrez-le et suivez les conseils un par un pour voir la vie en rose ! Le traitement est un peu long, puisque ce précieux grimoire contient pas moins de 90 leçons accompagnées d’exercices (méditation, yoga… et jeux rigolos pour faire turbiner votre imagination !). Vous l’avez terminé ? ça va mieux, non ? Alors, gardez tout près de vous votre précieux « feel good book » et n’hésitez pas à le relire en cas de rechute ! Le développement personnel à hauteur d’enfant vu par Françoize Boucher, c’est de l’humour à gogo, des dessins rigolos et une explosion de bonne humeur qui met la patate ! A consommer sans modération et à offrir aux grincheux, mal embouchés et autres tristounets… Vous leur rendrez un grand service !!! A partir de 6 ans (et bien au-delà !)

Mon feel good book par Françoize Boucher, Casterman Jeunesse, 2018 / 12,90€ (Format 15×18)

 

 

 

Planquez vos noisettes ! Ou du moins, aidez les écureuils à mettre leurs provisions à l’abri ! C’est ce que propose ce jeu de stratégie et de réflexion qui va vous mettre les neurones en action, en soixante défis répartis en cinq niveaux de difficulté ! Ce jeu se compose de quatre écureuils et de cinq noisettes (une en rab en cas de perte !) que vous devez placer sur le plateau de jeu (qui comporte quatre trous) en suivant le plan du défi que vous aurez choisi. Vous placez ensuite devant chaque écureuil, une noisette. En déplaçant les écureuils (orthogonalement seulement), les noisettes roulent… A vous de faire preuve d’observation en début de partie et de bien calculer votre coup en déplaçant vos écureuils afin que la noisette tombe dans le bon trou ! Si vous vous trompez, les autres écureuils ne pourront déposer leur butin ! Selon le niveau de difficulté que vous aurez choisi, vous mettrez en scène un, deux, trois, ou la totalité des écureuils et vous pourrez également compliquer le jeu avec la pièce « fleur rouge » qui elle, ne peut jamais être déplacée. Présenté dans un coffret de rangement bien hermétique, vous pourrez aisément glisser ce jeu dans votre valise lorsque vous partirez en vacances ! «Cache noisettes» ? Un jeu casse-tête mais pas casse-pieds ! A partir de 6 ans.

Cache Noisettes !, Smartgames, 2018 / 14,99€

 

 

 

 

Présenté dans un très joli coffret, ce jeu des 7 familles est accompagné d’un petit livret où vous apprendrez tout plein d’anecdotes sur les rois et reines de France, dont vous devrez réunir les familles : Cmoilechef (Clovis), Labarbe (Charlemagne), Croiselesdoigts (Louis IX), Pleinfeux (François 1er), Jolicoeur (Henri IV), Superstar (Louis XIV) et Riennevaplus (Louis XVI)… Des noms aussi rigolos qu’évocateurs ! Pour chaque famille royale, vous devrez rassembler autour du roi, sa reine, son emblème, son arme, son plat favori et le lieu emblématique où il a résidé. Avec ce jeu des 7 familles, vous allez allier plaisir du jeu et leçon d’Histoire ! En plus, le coffret est trop trop classe ! A partir de 6 ans.

Les 7 familles des rois et reines de France par Martine Laffon (illustrations Fred Sochard), Flammarion Jeunesse, 2018 / 10,50€

 

 

 

En fonction du climat et des populations, en ville, à la campagne ou au bord de la mer, les maisons sont très différentes ! On imagine mal des maisons avec un patio ouvert sur le ciel, comme en Espagne, dans une ville du Canada où la neige et le froid durent de longs mois ! Dans une ville très peuplée, comme à Hong-Kong, pas de petites maisons, mais d’immenses immeubles… Sinon, comment loger les millions d’habitants qui y vivent ? Par continents et sous les différents climats, chaque double page de ce bel album (au très grand format !) décrit une maison et la raison pour laquelle elle a été ainsi construite, dans un tour du monde ludique de l’habitat. Les illustrations prédominent avec une multitude de détails, accompagnées d’un texte court qui résume en quelques mots simples les principes architecturaux de la ville ou de la région nommée. Un beau documentaire pour décrypter l’architecture à hauteur d’enfant ! A partir de 6 ans.

Maisons autour du monde de Paula Blumen et Mia Cassany, Nathan, 2018 / 14,95€ (Format 23×32)

 

 

 

 

 

Ces deux coffrets, conçus sur le principe de la méthode Montessori, se composent chacun de trois petits livres illustrés. Dans le premier coffret (niveau 1), les histoires, en phrases courtes, comportent uniquement des mots phonétiques. Dans le second (niveau 2), un son complexe est rajouté dans chacune des histoires. Le but, bien sûr, est de faire de l’apprentissage de la lecture un moment ludique en laissant l’enfant progresser à son rythme, sans le brusquer ! Alors, laissez tout d’abord votre petit regarder l’illustration et la commenter, puis invitez le ensuite à lire en suivant les mots du doigt. N’hésitez pas à relire à haute voix ce qu’il vient de déchiffrer car cet effort lui demande tant de concentration que cela peut nuire à sa compréhension du texte ! Avec leurs illustrations délicieusement naïves et leurs textes rigolos, ces petits livres qui mettent en scène Tom, Suzi et leur chien Bozo dans des petites aventures issues d’un univers familier aux enfants, sont parfaitement étudiés pour apprendre à lire avec plaisir… Et en douceur ! A partir de 6 ans.

Mes coffrets premières lectures Montessori : Oh la la, Bozo ! (niveau 1) / Chut, je me cache ! (niveau 2), par Chantal Bouvÿ et Sabine Hofmann, illustrés par Amandine Meyer, Nathan, 2018 / 7,90€ le coffret (Format 18×13)

 

 

 

Ces deux cahiers, chacun dans leur domaine respectif, vous donnent clé en mains une série de leçons, assorties d’activités et d’exercices ludiques, que vos enfants vont adorer mettre en pratique ! Apprendre la grammaire et découvrir les nombres ? Cela  n’a rien d’une austère punition quand cet apprentissage se fait selon les précieux préceptes Montessori !

«Pour découvrir la grammaire» s’adresse aux lecteurs déjà autonomes et leur propose d’appréhender, sous forme de jeux, le rôle des mots dans une phrase. Le matériel nécessaire à la réalisation de ces activités (mots et phrases à découper, autocollants) est proposé en fin de cahier. Six activités différentes et de nombreuses variantes sont ainsi déclinées en exercices interactifs rigolos sur le thème de la rébarbative grammaire… qui deviendra très vite synonyme de moments agréables !

Sur le même principe « Découvrir les nombres » propose jeux d’association et de comptage aux jeunes enfants (à partir de trois ans) pour les initier aux nombres de 0 à 10, en se familiarisant avec les symboles et les unités, premières étapes vers le calcul mental et les opérations. Vous trouverez également dans ce cahier le matériel nécessaire à la réalisation de ces activités ainsi que des modèles pour fabriquer vous-mêmes les « fameux » chiffres rugueux !

Mon cahier Montessori pour découvrir la grammaire de Marie Kirchner, illustré par Roberta Rocchi, Nathan, 2018 / 8,40€ (Format 27×23)

Mon cahier Montessori pour découvrir les nombres de Marie Eschenbrenner et Sabine Hofmann, illustré par Emmanuelle Tchoukriel, Nathan, 2018 / 8,40€ (Format 27×23)

 

 

 

L’année scolaire se termine, mais je parie que vos parents ont déjà envisagé le traditionnel cahier de vacances afin que vous restiez « dans le bain » pour la rentrée prochaine… ou afin de combler vos lacunes de cette année passée ! Pffff… Je vous entend soupirer d’ici ! Tadam ! J’ai ce qu’il vous faut pour que ces maudites révisions gâcheuses de vacances deviennent des moments de jeu et de rigolade, tout en restant très sérieuses ! Des cocottes !!! Vous savez, celles que l’on manipule, avec des petits messages rigolos à l’intérieur ! Mais bon, faut pas pousser non plus ! Les messages des cocottes que je vous présente proposent des questions issues de votre dernier programme scolaire, dans tous les domaines que vous avez exploré cette année (français, maths, sciences, etc…). Elles gardent tout de même sous leurs ailes des petits moments de récréation avec des devinettes… Et des gages si vous ne trouvez pas la bonne réponse ! Avec ces « cocottes pour réviser », c’est un véritable poulailler qui s’offre à votre curiosité et à votre perspicacité ! 37 cocottes… Ce qui nous donne un total de, voyons voir… 300 questions ! En plus, elles sont trop belles avec leur papier coloré aux motifs origami d’un côté et « animal » de l’autre ! Bien sûr, on vous explique comment les monter (vous avez même la possibilité de visionner une vidéo avec l’appli « Nathan Live ») !  et en bonus, on vous offre une pochette de rangement : vous pourrez ainsi les emmener en voyage sans risquer de les disperser dans la nature ! Alors, on dit quoi ? Merci les poulettes !!! De 6 ans à 11 ans (Programmes du CP au CM1).

Mes cocottes pour réviser, Nathan, 2018 / 6,95€ (Format 24×22)

 

 

Vous aimez les histoires de super héros et leurs aventures extraordinaires ? Si Batman ou Spiderman sont vos références préférées, ce livre n’est vraiment pas fait pour vous ! D’abord, les « super-héros 2000 » de ce roman illustré (de bien jolie façon, d’ailleurs !) n’arborent pas de collants moulants. Quant à leurs supers pouvoirs… Euh… Ils ne sont pas franchement visibles à première vue (et même à la deuxième !). Pensez-donc, un hamster en slip et un pigeon en short ! Sérieux ! Clotaire le hamster est plutôt du genre perspicace mais un peu trouillard sur les bords… Quant à François « Turbo » le pigeon, il est certes courageux… mais il n’a inventé ni l’eau chaude ni le fil à couper le beurre ! (on se demande bien pourquoi  il l’aurait fait, d’ailleurs…). Nos deux super héros sont à la recherche d’un inventeur de gadgets pour exercer leur « art » et on ne peut pas dire que ça se bouscule au portillon… Jusqu’au jour, où, miracle, ils reçoivent un courrier de Phil la musaraigne, petit génie façon « Q », prêt à se lancer dans l’aventure ! Ni une ni deux, nos deux héros s’envolent en direction de la demeure de Phil ! Mais, en arrivant sur les lieux, ils découvrent sa maison totalement écrasée et d’énormes traces de pas qui se dirigent vers une forêt profonde et sombre… Et bien sûr, aucune trace de Phil ! Malgré leur trouillomètre à zéro (enfin celui de Clotaire, car François comme tous les crétins n’a peur de rien !), ils décident de partir à sa recherche… Et tombent en chemin sur quatre énergumènes (Nicolas crapaud-gras, Léon le hérisson, Walter le ver de terre et Paulette la mouffette), membres du club des adorateurs du yéti (et des chips goût barbecue) à la recherche de ce personnage aussi mythique qu’effrayant… Ce club des quatre va bien sûr se transformer en club des six ! Vont-ils retrouver Phil… ou l’abominable yéti ? Hilarant !!! Comme dans le cochon, tout est bon dans ce roman ! Dialogues truculents, situations abracadabrantesques, dessins expressifs… A chaque page, on ne peut s’empêcher de rire de bon coeur aux bons mots et aux tribulations de ces bestioles aux comportements farfelus ! Mention spéciale à François » (j’adooore !!!), croisement entre l’inspecteur Clouzot et looping ! Comment ça, à partir de 6 ans ? Conseillé à toutes et à tous, oui, y compris aux adultes ! Deux autres titres sont disponibles : « Clotaire et son slip passent un Noël super nul »  et « Clotaire et son slip ne sont pas des concombres de mer ». Vite, je les veux !!! Totalement accro !

Clotaire et son slip ont cru apercevoir un gros yéti ! (et font pas trop les malins) d’Anne-Fleur Drillon et Etienne Friess, Margot, 2018 / 9,90€ (Format 16×22)

 

 

 

Véritable globe-trotter, Julius, toujours entre deux avions et deux continents, n’a pas rendu visite à Samuel, son neveu, depuis plus d’un an… Aussi, quand il annonce au petit garçon qu’il va poser ses bagages quelques jours auprès de lui, Samuel est fou de joie ! Dans un petit sac, le tonton bourlingueur a ramené des graines de galéaparso, trouvées au cours de son dernier voyage. Il explique à Samuel que le galéaparso est un arbre, aussi immense que rare, qui possède de hautes qualités médicinales, et qu’il  a rendez-vous le lendemain avec un laboratoire qui désire lui acheter les graines qui entreront dans la composition de vaccins… Comme elles sont très fragiles, il demande à Samuel de les mettre au frais dans le frigo. Le lendemain, Samuel reçoit la visite de son ami Lionel. Tous deux jouent aux jeux vidéos à tour de rôle, et quand c’est enfin le tour de Samuel de prendre les manettes, il est tellement absorbé par son jeu qu’il ne prête pas attention à Lionel qui, pris d’une petite fringale, est parti fouiner dans la cuisine à la recherche de friandises… Catastrophe !!! Ce goulu a avalé plusieurs graines en les prenant pour des bonbons ! Que va-dire tonton Julius ? Et Lionel ? Qui sait les effets que ces graines auront sur lui ? Il devient déjà terriblement… vert ! Cette petite histoire qui flirte avec le fantastique a plusieurs atouts : non seulement elle est très plaisante à lire (et joliment illustrée !), mais en plus, elle est issue de la collection « Dyscool » , qui propose des ouvrages accessibles aux enfants atteints de  troubles « DYS ». Caractères, espaces, syllabes colorées : tout est mis en place pour que la lecture soit facilitée. Tous les enfants ont droit à accéder au plaisir et au partage de la lecture, même et surtout lorsque cet apprentissage est difficile pour eux… On ne peut que se réjouir d’une telle initiative qui propose de plus, des best-sellers de la littérature jeunesse ! A partir de 7 ans.

Samuel : terriblement vert ! par Hubert Ben Kemoun et François Roca, Nathan, 2018 / 6,90€ (Format 14×19)

 

 

 

Un roi tyrannique, plus soucieux du faste de sa cour et de ses propres plaisirs que du bien-être de son peuple, qu’il réduit à la pire des misères, règne en maître, pillant outrageusement et sans états d’âme ses sujets pour organiser de somptueuses festivités… Le jour où la reine accouche de trois garçons, on découvre que les trois enfants sont infirmes : chacun d’entre eux est né avec un organe en or… La langue de l’aîné, Annveld, le condamne à être muet, les yeux d’Oddvin, le cadet, à être aveugle et les oreilles de Samî, le benjamin, à la surdité… Pour combler ce handicap, le roi offre à Annveld un perroquet qui deviendra sa voix, à Oddvin un renne pour le guider, et à Samî, un chien pour veiller sur lui, dans son monde de silence… Annveld, doué pour la chasse, devint vite le préféré du roi et Samî, en adoration devant elle, celui de la reine. Quant à Oddvin, délaissé par ses royaux parents, il n’eut pour enfance que la solitude, adoucie par la présence de Pernelius, son renne, avec qui il parcourait le pays en tous sens au cours de longues randonnées… Mais ce qui devait arriver, arriva… Le peuple, affamé et révolté par le comportement de ses souverains, renversa le pouvoir dans une terrible révolution où toute la cour périt, en dehors d’Oddvin, bien sûr éloigné du château… Condamné à errer, le prince banni va  rencontrer sur son chemin des jalons, sous forme d’animaux, qui vont le guider vers la voie de la sagesse et de l’humilité, vertus qui ont cruellement manqué à ses tyrans de parents… « Oddvin , le prince qui vivait dans deux mondes » nous offre un formidable texte sur la cruauté du pouvoir et sur la noblesse de la compassion, nous démontrant avec une belle intelligence que tout pouvoir qui en est dépourvu, en perdant toute humanité, court au déclin et à sa perte… Les illustrations, inspirées de la culture slave, qui se présentent pour la plupart d’entre elles sous la forme de cases, comme une bande dessinée, sont littéralement époustouflantes de beauté… Le résultat est bluffant et on est immédiatement happé par la beauté des dessins et par la puissance évocatrice de ce texte politique et profondément humain. Gros coup de cœur ! A partir de 8 ans.

Oddvin, le prince qui vivait dans deux mondes de Franck Prévot et Régis Lejonc, HongFei, 2018 / 17,90€ (Format 32×25)

 

 

 

 

Voici un jeu de stratégie qui vous embarquera au coeur de la savane avec une galerie de personnages dont le design n’a rien à envier aux films d’animation ! Le jeu se compose de 48 cartes (12 cartes éléphant, 12 cartes lion, 12 cartes cartes hyène et 12 cartes zèbre). Sur chaque carte, vous trouverez des étoiles rouges ou vertes (1, 2 ou 3) qui ont une importance primordiale puisqu’elles détermineront le score en fin de partie ! On distribue toutes les cartes entre les différents joueurs (on peut  jouer entre 2 à 4 joueurs). Honneur au plus jeune qui démarre la partie en déposant la carte de son choix, face visible, sur la table. Chacun des joueurs devra soit déposer une carte de la même famille, soit une carte zèbre (si un joueur ne possède ni l’une ni l’autre, il choisit une autre carte). Celui qui a mis la carte la plus forte (de la famille demandée ou zèbre) remporte la mise, mais attention… En cas d’égalité, c’est la famille qui l’emporte ! Alors, comment détermine t-on le gagnant ? En faisant le compte de ces fameuses étoiles : chaque étoile verte donne un point, chaque rouge en ôte un… Bien  réfléchir donc, avant de poser ses cartes, en faisant preuve de stratégie! A partir de 8 ans.

Savana : jeu de stratégie, Djeco, 2018 / 7,90€ (Format 11×8)

 

 

 

Un peu de BD !

 

Ce « space » album a vu le jour grâce à la fructueuse collaboration entre les éditions FLBLB, l’association « La vue est superbe » et le centre social des Alliers qui travaille avec les gens du voyage dans la région d’Angoulême. C’est au cours d’une résidence que les quatre histoires qui composent cet album ont été conçues et réalisées par un groupe de petits Manouches, encadrés par une équipe d’auteurs-animateurs (Thomas Dupuy, Aurore Bodin, Séverine Chabeauti, Guillaume Heurtault, Léo-Louis Honoré, Amélie Laval, Grégoire Carlé et Zelda Pressigout). Toutes les histoires se déroulent dans l’espace intergalactique, où les gentils doivent faire face à de vilains extra terrestres… Dans « Manouches à la rescousse », une « caravane-fusée » met les voiles sur une autre planète, la leur étant devenue invivable sous le règne du tyran Makron 3.0 (no comment !). Ils demandent asile à la princesse Soleil, après l’avoir délivrée d’un affreux dinosaure… Dans « La grillade des Manouches », nos petits héros se retrouvent aux prises avec d’affreux extra-terrestres en crottes de nez qu’ils éliminent à grands coups de kleenex, et dans « Les voyageurs de l’espace », ils atterrissent dans un « monde à l’envers » après avoir combattu un vaisseau en forme de casque allemand à coups de bombe…Chantilly ! Dans la toute dernière, « La Manmie noirte et les fantômes sur la planète Choupochou », des voyageurs intergalactiques font une petite pause pipi sur une planète qui pue grave (normal, c’est la planète choupochou, hein !) et catastrophe ! Leur Manmie se fait kidnapper par des fantômes… Comme il est impossible de joindre Superman (toujours sur répondeur, celui-là !), nos Manouches partent à sa recherche, la délivrent… et s’aperçoivent une fois à bord du vaisseau qu’ils se sont trompés de Manmie ! Bien sûr, papa refuse de faire demi-tour (ce doit être sa belle-mère… Ah ! le coup de l’abandon à la station service, c’est pas joli joli… ) et la « vraie » Manmie erre en mangeant du chou qui pue en attendant leur retour… Que ce soit en dessin et collages, roman-photo ou peinture, ces quatre histoires délirantes témoignent de l’imagination débordante de leurs petits auteur(es), mais aussi de leurs préoccupations en tant que peuple « stigmatisé » qu’ils exorcisent d’un ton mordant avec une belle vitalité ! Si vous avez aimé (et c’est sûr que vous aimerez !), je vous conseille l’excellent « Magic Manouches », réalisé sur le même principe et édité par le même éditeur (en 2015)… J’adore !!!

Space Manouche opera, (collectif), FLBLB, 2018 / 15€ (Format 21×28)

 

 

 

 

 

Nom d’une fricadelle ! L’ourson Biloute est de retour ! Et après ses aventures à « La baraque à frites de l‘espace » et avec « Les mutants de la mine noire », il est toujours sur la brèche, déterminé plus que jamais à mettre KO l’ignoble Blast Ador (le chevalier noir du chaos) et son machiavélique docteur Veggaline, qui veulent réduire l’humanité en esclavage à l’aide de leur terrible sauce « Z » ! Dans le dernier épisode, Biloute avait réussi à récupérer des échantillons de la sauce qui asservit… Ne reste plus maintenant qu’à trouver l’antidote ! C’est donc en chevalier de cette quête primordiale pour l’espèce humaine que nous retrouvons notre super héros en peluche (qui déteste toujours se laver), qui, pour réussir sa mission, va chercher de l’aide auprès de la belle Janis (Joplin, of course !) et de Lemmy (Kilmister du groupe Motörhead ! ) dans le quartier général de la résistance, à bord du psychédélique et peace and love vaisseau « l’étoile Molaire »… Vont-ils réussir à trouver cette fameuse antidote et à sauver le monde ? Dialogues hilarants et patois « chti » sont toujours à l’honneur dans ces nouvelles aventures sidérales et sidérantes où vous croiserez tour à tour les plus grands noms du rock international, sous les traits colorés et parfaitement « parfaits » de Reno Delmaire ! James Brown (Mister Dynamite, électricien en chef du vaisseau), Zappa (en capitaine christique). Georges Clinton (professeur Furkenstein, chef de labo) et Jethro Tull (le jardinier qui fabrique des armes avec des poireaux en les « réveillant » au son de sa flûte enchantée) font des apparitions remarquables et remarquées tout au long de ses nouvelles aventures ! Vous apercevrez même Bowie faisant du skate-board dans l’espace, certainement en fredonnant « Space Oddity »… Alleluia ! Les figures légendaires  du Pop, Blues, Funk et rock  ressuscitent en  sauveurs de l’humanité dans cette série « musicale » que vous aurez certainement envie de piquer à vos gosses ! La bonne nouvelle ? Il y aura un tome 4 ! Et mon petit doigt me dit que Jimi Hendrix (l’enfant électrique de la planète Lady Land) sera au générique de ce futur opus ! L’ourson Biloute ? On ne s’en lasse pas et on en redemande…  « à l’foufelle » ! A partir de 6 ans.

L’ourson Biloute : tome 3 : l’étoile Molaire par Julien Delmaire et Reno Delmaire, Grasset Jeunesse, 2018 / 13,90€ (Format 19×25)

 

 

 

 

 

Rat en a ras le museau de cette hystérique de mère Patate qui lui hurle qu’il est « moche et dégoûtant » tout en le chassant à coups de balai ! Quelles manières ! La cohabitation a assez duré et Rat décide de quitter cette maison où il n’est décidemment pas le bienvenu. Mais dehors… C’est pas mieux ! Rat a beau se démener comme un beau diable pour rendre service à tout le monde, il se fait chasser par les chats (normal) et par les humains, à chaque fois qu’il tente de se poser quelque part… Et voilà notre rat qui refait une fois de plus son baluchon pour partir cette fois-ci s’exiler à la campagne, où il espère trouver la paix, dans un endroit bien tranquille ! Ses pas le mènent vers un village, celui des « animaux moches qui font un petit peu peur », où les habitants, sans exception, tous très très, mais alors vraiment très très moches, se sont réfugiés loin de ce monde cruel qui les a rejetés… Bon, c’est vrai qu’ils mettent un peu la pétoche, on ne peut pas le nier ! Mais si on fait l’effort d’apprendre à les connaître, on découvre leur gentillesse et le profond désespoir qui les accable… Personne ne choisit d’être moche, non ? Rat, qui est décidément une brave petite bête tout ce qu’il y a de serviable, va tout mettre en œuvre pour aider ses nouveaux amis à trouver un foyer qui les acceptera enfin, tels qu’ils sont… Ce petit rat et ses compagnons de galère donnent une belle leçon de tolérance aux soi-disant « civilisés », avec un humour délicieux empreint de tendresse. Quant au dessin, dans un noir et blanc somptueux, il foisonne de menus détails qui font ressortir toute la beauté qui se cache sous la laideur… Celle du cœur ! Superbe !!!

Rat et les animaux moches par Sibylline, Capucine et Jérôme d’Aviau, Delcourt, 2018 / 19,99€

 

 

 

Le coin des parents !

La méditation est un formidable outil pour se relaxer, tout en prenant conscience de son corps et de ses émotions, et facilite ainsi la confiance en soi. Bien des adultes la pratiquent ! Et pourquoi pas les enfants ? Non seulement, cette technique leur apporte les mêmes bienfaits, mais en plus, elle les aide à développer leur potentiel créatif et leurs facultés de concentration ! A travers sept histoires qui sont autant de voyages, ce livre CD, à lire ou à écouter en se laissant bercer par la douce voix de Lise Bilien (illustrée par le fond sonore créé par Jean-Marc Thurier), propose d’initier les enfants à cette technique bienfaisante. En se plongeant dans leur imaginaire, ils trouveront une aide précieuse pour retrouver un calme intérieur propice à un sommeil en douceur… Avant chaque histoire, un petit texte les  invite à se mettre en condition (position, respiration…). Ils n’auront ensuite qu’à se laisser glisser dans des ambiances zen où ils arpenteront une jungle luxuriante et bruissante, marcheront sur l’eau ou traverseront le feu, et où ils deviendront nuage, falaise ou arbre… Les plus beaux voyages sont souvent ceux que l’on rêve… Les sept histoires proposées dans ce petit livre magique aux illustrations gaies et apaisantes, emmèneront vos petits dans des univers oniriques merveilleux… A partir de 6 ans.

Imagine que tu es dans la nature : 7 histoire pour te détendre (+ 1 CD) de Lise Bilien et Stéphanie Desbenoit, Flammarion Jeunesse, 2018 / 13,50€ (Format 16×21)

 

 

Conçus par Gilles Diederichs, musicothérapeute et sophro-relaxologue, ces deux ouvrages, présentés sous forme de cartes reliées, proposent chacun quatre grands chapitres qui déclinent une multitude d’activités ludiques à réaliser avec vos enfants pour favoriser leur concentration et pour gérer les sempiternels caprices et colères !

Le premier ouvrage propose à vos enfants des activités (expression corporelle, massages, activités créatives…) pour développer leur concentration en les aidant à se détendre et à développer leur mémoire. Ces activités à réaliser à la maison ou en extérieur, seul, en famille ou avec les copains sont aussi ludiques que génialement conçues pour apprendre à vos enfants à fixer leur attention !

Le second ouvrage propose des activités autour de la communication (expression orale, réflexion, ateliers d’écriture…) et de la motricité (stretching, yoga, Qi Gong…) pour aider vos enfants à gérer colères et caprices. Activités créatives (cuisine, art-thérapie, dessin, modelage…) ou de lâcher prise (relaxation, massages, méditation, musicothérapie…), sont  également proposées. Sur chaque fiche, vous trouverez la présentation de l’activité sur une face (ses bienfaits, une astuce « santé ») et au verso son déroulement avec des astuces et des idées de variantes. Des petits pictogrammes vous indiquent également si l’activité peut être réalisée à la maison ou en extérieur (ou les deux !) afin de les planifier sereinement ! Ces petits exercices joyeux, libérateurs et apaisants aideront les parents à mettre des limites et à faire preuve de fermeté, tout en laissant une grande part au dialogue et à l’expression des frustrations de leurs enfants en désamorçant les conflits par le jeu, la confiance et la complicité !

30 activités pour favoriser l’attention / 30 activités pour gérer colères et caprices par Gilles Diederichs, Mango, 2018 / 9,95€ l’ouvrage (Format 22×36)

 

 

 

Comment expliquer à vos enfants le fonctionnement de l’univers ? Avec les activités concrètes que propose ce guide Montessori, vous allez trouver une aide précieuse pour répondre à leurs attentes sur le sujet ! Dans ce premier tome (qui s’adresse aux « grands » de 6 à 12 ans), 65 activités ludiques vous sont clairement expliquées pour réaliser avec vos enfants des expériences faciles qui les aideront à prendre conscience du monde qui les entoure. Un premier chapitre est consacré à la « philosophie » Montessori et explique aux parents comment utiliser ce manuel de manière optimale. Le second reproduit le « premier grand récit » de la pédagogue, à lire à vos enfants en faisant quelques petites démonstrations toutes simples. Enfin, la dernière partie est consacrée aux activités en elles-mêmes sur les thèmes de la création de l’univers et de la Terre, sur la géographie physique de la Terre et sur le système solaire. Je précise qu’elles ne demandent aucun matériel que vous n’ayez déjà à la maison ou qui ne se trouve facilement ! Un grand récit scientifique qui en appelle d’autres… Passionnant !

65 activités Montessori pour les 6/ 12 ans : tome 1 / l’univers, le système solaire et la Terre par Marie-Hélène Place, Nathan, 2018 / 12,95€

 

Christine Le Garrec

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *