Festival aux Champs de Chanteix : une fête conviviale !

Un Jeudi soir sous le signe de la (très) bonne chanson française et un Dimanche dédié au reggae avec ses plus dignes représentants ! Nous n’avons malheureusement pas pu assister aux soirées de Vendredi et Samedi… Mais une chose est sûre, nous garderons un excellent souvenir de ce festival aux champs, festif, familial et populaire ! Un grand merci à l’association Tuberculture pour cette belle programmation et à tous les bénévoles pour leur accueil généreux… Et vivement la prochaine édition… On a déjà hâte !

Jeudi 8 Août : Alexis HK

Une voix chaude et sensuelle, une présence des plus charismatique, des textes ciselés à la perfection où chaque mot semble avoir été pesé et goûté en bouche, un humour noir irrésistible… La divine prestation d’Alexis HK a enchanté un public pantois d’admiration ce Jeudi soir à Chanteix avec son tour de chant intimiste de très grande classe, entrecoupé d’apartés surréalistes d’une drôlerie extrême, théâtralisés aux petits oignons (Ah… Stanislas !). Je connaissais déjà bien le répertoire d’Alexis, lorsque je l’ai découvert sur scène, il y a quelques années, au festival Terres du son, en Touraine. Il présentait alors son album « Les affranchis » (dont il a d’ailleurs repris la chanson phare, ce Jeudi) et j’avais été époustouflée par sa performance. A Chanteix, c’est son dernier album qu’il nous a offert, en beauté et tout en émotion, avec des textes assez sombres, qu’il a illuminés d’un humour qui décidément n’appartient qu’à lui… S’il a indéniablement séduit ceux qui ne le connaissaient pas encore, il a une fois de plus convaincu ses fans qu’il est, sans l’ombre d’un doute, un très très grand artiste ! Quel bonhomme… Et quel spectacle ! De l’ombre à la lumière, Alexis HK nous a offert le meilleur de la chanson française (d’après guerre !), dans ce concert éblouissant d’une extrême qualité… Que l’on aimerait écouter et voir plus souvent !

Jeudi 8 Août : Yves Jamait

On peut dire qu’il était attendu par SON public, monsieur Jamait ! A peine entré sur scène, il a déclenché l’enthousiasme, arpentant nerveusement la scène en bon comédien, prenant le public à témoin de ses textes (connus par coeur par beaucoup !) déclamés de sa voix éraillée si particulière. Sa dégaine, son style inimitable, ses textes sensibles et poétiques, tendres ou enragés, où l’amour et l’amitié se confrontent aux dures réalités d’une époque basée sur l’individualisme, ont touché en plein coeur un public suspendu à ses lèvres. De « verres en vers », Jamait nous a enivrés avec une sacrée humanité et une présence scénique hors du commun…

Dimanche 11 Août : Tiken Jah Fakoly

Tiken Jah Fakoly porte haut la soif de liberté et de changements politiques de son continent : Tout le monde s’accorde à dire, à juste titre, qu’il est est sans conteste le porte-parole du continent africain … Son charisme, ses textes engagés et sa musique ont enflammé le public de Chanteix ce Dimanche soir, un public visiblement heureux de voir sur scène ce géant du reggae, son grand sage et un de ses maîtres incontestables ! Il faut dire qu’il dégage grave Tiken Jah, un mélange de noblesse, de bonté et de volonté farouche qui en mettent plein les mirettes à ceux qui ont la chance de l’approcher ! Tout au long de ce superbe concert, il a repris bon nombre de titres de son nouvel album, mais aussi quelques désormais « standards » qui ont fait sa gloire et qui visiblement sont restés bien ancrés dans la mémoire collective, comme « Plus rien ne m’étonne » que le public a entonné à pleine voix dans un climat de ferveur et de communion fraternelle… J’en ai encore la chair de poule ! Pour ma part et certainement pour tous ceux qui y ont assisté, ce fabuleux concert restera gravé comme un moment de grâce, de fête, de joie et d’émotion, pour sa qualité, son énergie et ses messages envoyés…

Dimanche 11 Août : Alborosie & Shengen Clan

Si Alborosie (de son vrai nom Alberto D’Ascola) est né en Sicile, cet amoureux de la Jamaïque s’y est installé dès 2001 et en à même pris la nationalité. Fabuleux interprète, il est aussi un compositeur et musicien de talent qui assure la plupart du temps tous les instruments sur ses enregistrements. En 2006, son titre « Herbaliste » (énorme succès !) sera distribué par Tuff Gong, le célèbre label historique de Bob Marley… En 2007, il explose dans toute l’Europe avec « Kingston Town »… Et en 2011, c’est la consécration avec son album « 2 Times Révolution » qui lui offrira l’Awards du meilleur artiste Reggae ainsi que la victoire du Reggae du meilleur album new Roots ! Ce sacré personnage était attendu de pied ferme à Chanteix où il a mis le feu dès le début de son concert sans jamais rien lâcher, entouré de musiciens d’exception qui nous en ont mis plein les yeux et les oreilles ! Dreads en plein vol (mazette, quelle longueur… Impressionnant !), Alborosie a par son aura naturelle, son élégance et son énergie communicative, pris toute la lumière et mis la fièvre à un public conquis pour qui son répertoire n’avait, semble-t-il, aucun secret ! Pour ma part ce fut une grande première… Et grand bien m’en a pris ! Je suis désormais un fan inconditionnel de ce fabuleux artiste !

Photos : Christine Le Garrec / Compte-rendus / Christine et Yannick Le Garrec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *