Hibernarock : grosse fiesta avec KKC et les Soviet Suprem !!!

Ce Samedi 23 Février, la salle de Champs sur Tarentaine qui accueillait le festival Hibernarock, s’est enflammée aux rythmes endiablés des KKC Orchestra et des Soviet Suprem ! C’était… Géantissime !!!!!!!!!

Une jolie initiative pour cette première partie de soirée : les jeunes de l’école de musique se sont produits sur scène, nous révélant des talents prometteurs ! La relève est assurée !

C’est avec grand plaisir que j’ai retrouvé les KKC Orchestra ! Nous les avions déjà applaudis des deux mains sur la scène des Lendemains qui chantent, l’an dernier, lors de la sortie de leur album « Artisan » (notre report est ici ! Et la chronique de l’album, !) et je les ai retrouvés intacts, toujours investis du même feu sacré ! Si le public attendait avec impatience les Soviet Suprem, leur show a diablement conquis le public qui a assisté avec enthousiasme à ce beau moment de musique « live »… Il y avait une belle ambiance dans la salle chauffée à blanc ! La recette des KKC est décidément toujours aussi infaillible : une mise en scène magique, des jeux de lumières époustouflants et un rap flamboyant et engagé, porté par des musiciens qui vivent leur musique avec ferveur et générosité. Un concert chaleureux mené par des musiciens aussi sympathiques que talentueux qui ont marqué les esprits !

On les attendait de pied ferme… Et diantre, on a pas été déçus !!! Et gageons qu’eux non plus… Car les Soviet Suprem furent accueillis par une véritable explosion de bonne humeur et de liesse par un public visiblement déjà acquis et totalement déchaîné ! Il faut dire que ces suprêmes soviets ont le chic et choc pour créer une ambiance délirante avec leur explosive musique des Balkans, leur humour décapant et leur look très étudié « militaro punk » version guerre froide (qu’ils rendent chaud bouillant, d’ailleurs !)… Ils ont le look, les cocos ! On s’est direct immergés au coeur du pays des Soviet pour de rire, leurs apôtres distillant la bonne parole à coups de choeurs (de l’armée rouge, of course !) repris par toutes et tous : on a dansé et même valsé, on a braillé, on a sauté, on a rigolé… Bref, ce fut un moment d’anthologie ! Mais si le Soviet a une pêche d’enfer, il sait aussi se montrer généreux : les quelques jeunes montés sur scène, ravis de l’aubaine, ne me démentiront pas ! Quant à la distribution de shots de vodka (de la vraie, j’ai goûté !) tirés d’une magnifique bouteille en forme de kalachnikov et servis par le « garde du corps » du groupe qui ressemble à s’y méprendre à un gorillle du KGB, elle a remporté un franc succès ! DJ Croute Chef se l’est donnée grave (en mixant l’internationale), Yougo Chavez a tenu son rôle à la perfection tout comme Sylvester Staline et John Lénine, au mieux de leur forme pour entonner le répertoire de leur dernier album (« Marx Attack », chroniqué ici !) et des titres plus anciens que tout le monde connaissait par coeur, dont les fameux « Bolchoï » et « Soviet Suprem Party », et tant d’autres encore… On a pas vu le temps passer et on aurait bien dansé en si bonne compagnie jusqu’au bout de la nuit ! Soviet Suprem forever !!! Rhaaaa ! Lovely !

Photos et compte-rendus Christine Le Garrec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *