Le coin des p’tits loups ! N°73

Pour rester bien au chaud en ce mois de Février, je vous propose une ribambelle de jolis albums pour tous les âges, de chouettes documentaires sur différents thèmes, de très beaux livres animés, des romans et un livre CD où Pascal Parisot nous affirme que nous sommes « Tous des chats » ! Alors, tout comme eux, ronronnons au coin du feu avec de bons bouquins ! Bonnes lectures les p’tits loups !

Le coin des tout p’tits loups !

Fort joliment illustrés, ces deux albums issus de la collection « Les p’tits lardons » proposent, en plus d’une histoire tendre et rigolote imaginée autour du quotidien de bébé, la communication gestuelle associée à chaque mot clé, en petits dessins. Par le biais du QR code fourni (ou par ce lien), vous pourrez également découvrir des démonstrations en vidéo de cette géniale technique qui vous permettra de dialoguer sans mots avec votre tout p’tit loup !

Rébellion au poulailler ! Les petites poulettes ne veulent pas aller se coucher… Du moins pas dans leur lit ! Elles tentent tout d’abord celui du cochon… Mais celui-ci est décidément trop cracra ! Idem chez les moutons où le sol est jonché de crottes ! La mare aux canards ? Trop mouillé et surtout trop froid ! Le terrier du lapin ? Brrr… ça fait trop peur, il fait tout noir !!! Ah ! Le panier du chat, voilà qui serait bien confortable… Mais les chatons, bien installés, ne semblent pas décider à décamper pour céder leur place ! Quant à la niche du chien, elle est infestée de puces… Bon, finalement le poulailler, c’est encore le meilleur endroit, non ? Allez, au dodo, les poulettes !

Au lit, mes poulettes ! de Didier Jean, Zad et Adeline Ruel, Utopique, 2019 / 15€ (Format 15×27)

« Encore » ! La petite Lou, fort enthousiaste, n’a que ce mot à la bouche ! Un bisou, ce n’est pas assez, elle en veut plein ! Le biberon ? Elle en boirait bien encore un autre ! Quant à ses jeux, ils sont toujours trop courts à son goût ! Les promenades, le bain, la lecture du soir, elle voudrait que cela ne s’arrête jamais ! Un album tout craquant sur les rituels de la journée !

Encore et encore ! de Carole Borry, Didier Jean et Zad, Utopique, 2019 / 15€ (Format 15×27)

Attention, mesdames et messieurs, ça va commencer… Bienvenue dans l’arène du cirque, aujourd’hui théâtre des jeux de mots sur le principe de la comptine « Marabout bout d’ficelle » ! Revisitée en beauté par Didier Jean et Zad, celle-ci prend un joli coup de peps grâce à la saveur et au dynamisme des mots utilisés, mais aussi par la force évocatrice des illustrations, colorées et expressives à fleur d’humour ! Un vrai festival qui ravira petits… Et beaucoup plus grands ! Cet imagier en mouvement (et mouvementé !) est parfait pour transmettre à nos p’tits loups le goût des mots et le plaisir de jouer avec !

Z’en ai marre ! de Didier Jean et Zad, Utopique, 2019 / 15€ (Format 15×27)

Le coin des 3 / 5 ans !

C’est quand qu’on devient grand ? Voilà une question qui turlupine nos p’tits loups ! Grâce à ce malin petit livre, une partie de la réponse leur sera dévoilée, car tout comme eux, ce très original petit album a tout d’un grand : en tournant les pages, celui-ci s’allonge grâce à un système astucieux qui laisse ses pages se déplier dans toute leur splendeur, pour dévoiler des illustrations aussi drôles que joyeusement colorées accompagnant des petits messages résolument optimistes ! Vos p’tits loups découvriront ainsi que grandir, c’est prendre confiance en soi, se dépasser, s’émerveiller des surprises et des promesses de la vie… Et apprendre la patience tout comme la chenille avant de devenir papillon ! Cet album drôle et tendre recèle des trésors de sagesse et de beauté ! A partir de 3 ans.

Grandir ! de Pavel et Roland Garrigue, Seuil Jeunesse, 2019 / 14,90€ (Format 16×19)

La boutique d’Elisheva, véritable caverne aux trésors, regorge de surprises… Cette bonne fée accompagne les petits curieux et les doux rêveurs pour mettre en pochette des petits présents qu’ils peuvent ensuite offrir à ceux qu’ils aiment et même à ceux qu’ils ne connaissent pas encore : tout un art qui demande du cœur, de l’esprit et une bonne dose d’amour ! Pour un ami rigolo, une crécelle énervante, des fausses moustaches… Pour la plus jolie fille de l’école (et du monde !), une corde à sauter pour sauter jusqu’à la lune, une baguette magique… Pour Maman, une pluie de papillons, des oiseaux en plein vol… Pour Papa, du lilas de son enfance, des cigarettes en chocolat… Pour Mamie, des pastilles à la violette, des petits cailloux… Pour Papy, un sablier éternel, des smarties pour voir la vie en couleurs… Pour le monsieur qui dort tout seul dehors, une bougie pour la nuit, du sirop pour la toux… Pour la petite cousine, des nuages plein de rêves, des écouteurs à berceuse… Et pour le caïd de l’école, méchant comme la gale ? Des boules puantes et une boîte à prout ! Un vrai bonheur de parcourir cet inventaire « à la Prévert » où la tendresse se mêle à la plus douce des poésies, sous des illustrations colorées et chaleureuses qui explosent en feu d’artifice sous notre regard ! Ce très beau livre donne vraiment envie de se lancer dans la réalisation de pochettes surprises remplies « de secrets, de souvenirs et de sourires »… Vous trouverez en toute fin d’ouvrage la « recette » pour les fabriquer avec du joli papier… Et tout votre cœur ! J’adore ! A partir de 3 ans.

Les pochettes surprises de Rachel Hausfater et Marion Barraud, La Martinière Jeunesse, 2019 / 14,50€ (Format 22×30)

A la veillée au coin du feu, Papa raconte à Nils et à sa petite sœur Anna, l’histoire de la baleine immense qu’il n’a vue qu’une seule fois lorsqu’il avait leur âge, et que personne n’a plus jamais revue depuis… Troublé par cette histoire, Nils n’a désormais en tête que cette mystérieuse baleine : comment peut-elle être aussi grande et aussi grosse et rester invisible ? Bien décidé à en avoir le cœur net, il décide de partir à sa recherche, en empruntant le kayak de son Papa… Mais il n’avait pas prévu qu’Anna serait du voyage, bien cachée à l’arrière du petit bateau ! Pfff… Quelle poisse… Bavarde comme elle est, c’est sûr, elle va effrayer la baleine ! Mais bon, maintenant que cette petite peste est là, plus le choix… Et voilà nos petits aventuriers partis vers le grand large… Magnifiée par de somptueuses illustrations qui dévoilent la beauté irréelle des paysages du Grand Nord, cette jolie histoire mêle avec talent aventure et quête initiatique, tout en explorant avec justesse la relation entre frère et sœur. Un très bel album qui fera rêver petits et grands explorateurs… Et exploratrices ! A partir de 3 ans.

La mystérieuse baleine de Daniel Frost, L’école des Loisirs, 2020 / 13€ (Format 26×29)

Une toute, toute petite souris en a un peu assez d’être toute, toute petite ! C’est vrai, quoi ! On la remarque à peine et c’est tout juste si on ne lui marche pas dessus ! Et si elle se transformait en oiseau ? Elle pourrait s’envoler au moindre danger ! Oui, mais… Ses amis souris ne pourraient pas la suivre… En serpent, alors ? Elle pourrait se défendre en mordant les intrus ! Mouais…. Mais ses amis n’oseraient plus l’approcher… Ils auraient bien trop peur ! Voyons voir… En chien ? trop rapide pour les copains ! En chat ? Risqué… Elle pourrait les dévorer ! En éléphant ? Va jouer à cache-cache avec tes potes avec pareil gabarit… Mission impossible ! Alors, en quoi ? Le plus sage, bien sûr, c’est de rester une charmante petite souris et de profiter de la vie avec ses amis ! Sous le joli coup de crayon de Xan Harotin, les états d’âme et les diverses métamorphoses de cette petite souris indécise, sont des plus souri-antes ! Trop mimi ! A partir de 3 ans.

J’ai décidé de changer ! de Xan Harotin, L’étagère du bas, 2020 / 12,90€ (Format 16×21)

Les trois amis Cercle, Carré et Triangle, réunis auprès de la cascade de Cercle, décident de jouer à cache-cache. La seule règle à observer ? Ne surtout pas se cacher derrière la cascade, car cet endroit est très, très, très sombre ! Cercle s’y colle et commence à compter. A dix, elle se retourne (et oui, c’est une fille !) et voit Carré bien embêté… Triangle a filé sous la cascade ! Pfff… Maintenant, Cercle n’a d’autre choix que d’aller le récupérer et l’idée de pénétrer dans ce lieu ne l’enchante guère… En tâtonnant dans le noir, elle aperçoit deux yeux brillants… Horreur, ce ne sont pas ceux de Triangle ! Brrrr ! A qui appartiennent-ils ? Une idée épatante que celle de mettre en scène ces sympathiques figures géométriques ! Gageons que vos petits, en plus du plaisir d’écouter cette histoire rigolote (qui fait un peu peur !) vont très vite intégrer le nom et la forme du peureux Carré, de la courageuse Cercle (hé, hé, la seule nénette !) et de l’intrépide Triangle ! Original et mettant à contribution les petits lecteurs en les incitant à faire preuve d’imagination, ce bel album présente le double avantage d’être ludique ET instructif ! A partir de 3 ans.

Cercle de Mac Barnett et Jon Klassen, L’école des Loisirs, 2020 / 13€ (Format 23×22)

Quel chantier ! Heureusement que Monsieur Souris maîtrise à la perfection son rôle de chef pour guider tous les engins à la manœuvre ! Sous ses ordres, la foreuse ouvre le bal en perçant un trou, suivie par la pelleteuse qui se met à déblayer. Le camion-benne entre ensuite en piste pour charger les gravats, laissant la place à la bétonnière afin qu’elle coule le ciment. Puis la grue dépose une plaque de métal. C’est fini ? Hé, non… Il faut encore aplanir ! Et ça, c’est le boulot du rouleau compresseur ! Tout se passe à merveille jusqu’à ce qu’un terrible vent souffle en balayant tout sur son passage, y compris les engins et Monsieur Souris ! Un tremblement de terre, un ouragan ? Non ! C’est juste Monsieur Hippopotame qui éternue… Car le chantier en question n’est qu’une gigantesque carie ! Vos petits n’auront plus peur du dentiste après avoir écouté cette histoire qui, en prime, décline les rôles des engins de chantier avec une jolie pointe d’humour. Un album original… A la chute très inattendue ! A partir de 3 ans.

Tous sur le chantier ! de Tomoko Ohmura, L’école des Loisirs, 2020 / 12,20€ (Format 19×25)

Comment naissent les arbres ? Et les oiseaux, escargots, grenouilles, poissons, papillons et petits chats ? Et les bébés ? Chacun d’une manière bien différente que vos p’tits loups vont découvrir au fil des pages de cet album aussi beau qu’astucieux ! Chaque page, richement illustrée de couleurs vives et joyeuses, est dotée d’une petite roulette : en la tournant, vos enfants verront apparaître les différentes étapes de développement de tout ce petit monde ! Un livre animé pour tout savoir sur les cycles de la vie de manière fort ludique ! A partir de 3 ans.

Qui va naître ? d’Anne-Sophie Baumann et Mélisande Luthringer, Nathan, 2019 / 16,95€ (Format 23×23)

Mais où est donc passé Pascal ? Fort inquiets, tous ses amis se sont rendus à tour de rôle à son appartement mais n’y ont trouvé qu’un gros chat gris portant costume, lunettes noires et chapeau, qui roupillait peinard dans le canapé du salon… Mais pas la moindre trace de la présence de Pascal ! Et ce chat… Il est un peu bizarre ! Quand il n’est pas dans les bras du Morphée des chats, il miaule ou ronronne comme un moteur diesel, à en faire trembler les murs ! Lui seul doit savoir où se trouve Pascal… Mais ni Rosemary, ni Sophie, ni Albin, ni Alexis, pas plus qu’Olivier, Emily, Arthur, Vincent ou Agnès ne maîtrise le langage des chats (enfin, Albin, un petit peu, mais pas assez !). Alors, comment résoudre cette énigme ? Car chacun a pu entendre la voix de Pascal par intermittence dans l’appartement… Est-il devenu invisible ? Et bon sang de bonsoir, qui peut bien être ce chat ? Une histoire originale et rigolote à souhait, une chouette « miaouzique » qui nous embarque avec bonheur dans une multitude de couleurs musicales, des interprètes de très grande classe (Rosemary Standley, La Grande Sophie, Albin de la Simone, Alexis HK, Oldelaf, Emily Loizeau, Arthur H, Vincent Delerm, Agnès Jaoui, Fredda… Et bien sûr Pascal Parisot !)… Rajoutez une pincée de suspense, un brin de surnaturel, ne lésinez pas sur l’humour (il n’y en a jamais de trop)… Et vous obtenez un délicieux livre CD qui séduit en « botté » petits et grands, en moins de temps qu’il n’en faut à un chat pour miauler ! Illustrée des superbes aquarelles de Charles Berberian qui déclinent voluptueusement le chat dans tous ses états, cette dernière production de Pascal Parisot (après « Mort de rire« , chroniqué ici !) confirme décidément son indéniable talent de musicien et de raconteur. Joyeusement et furieusement addictif ! A partir de 4 ans.

Tous des chats (livre CD) de Pascal Parisot, illustré par Charles Berberian, Le Label dans la Forêt, 2020 / 19,90€ (Format 22×24)

Le chat « le plus bête du monde » vient de souffler ses 15 bougies ! Pour fêter dignement son entrée dans l’adolescence qui, comme chacun sait, est plus communément appelé l’âge bête (ça tombe bien !), les éditions du Seuil font un très beau cadeau aux nombreux fans de ce « chat » peu ordinaire avec l’édition de ce coffret collector où vous trouverez en plus de « Mon chat le plus bête du monde », les deux opus qui l’ont suivi, « Quand mon chat était petit » et « Des nouvelles de mon chat ». Mais pas de cadeau sans vraie surprise ! Alors, en plus de ces trois grands classiques, vous trouverez en bonus un inédit particulièrement rigolo et inventif, « Le casting », où le chat et ses amis donnent un coup de patte (et de trompe) à Gilles Bachelet pour choisir le prochain héros de son futur album ! Ces quatre histoires où l’humour absurde côtoie une tendresse non feinte pour ce pachyderme aux caractéristiques immensément félines, sont décidément d’une irrésistible drôlerie… Il serait dommage de priver la toute nouvelle génération de p’tits loups de l’intense plaisir que procure leur lecture ! Si un éléphant, ça trompe énormément, le génialissime talent de Gilles Bachelet lui, ne trompe certes pas ! Une valeur des plus sûres ! A partir de 4 ans.

Tout mon chat suivi de Le casting de Gilles Bachelet, Seuil Jeunesse, 2019 / 39€ (Format 21×22)

Ah, l’amitié, la vraie, la sincère, la désintéressée, quoi de plus beau ? Et les affinités improbables sont certainement les plus belles… Tenez, l’amitié entre Mirabelle, une petite fille curieuse, espiègle et amoureuse de la nature, et Viandojus, un sanglier râleur et mal embouché, on a du mal à l’imaginer, hein ? Et pourtant, ces deux-là sont comme les deux doigts de la main ! Comment tout a t-il commencé entre ces deux-là ? Le jour où Mirabelle sauva Viandojus empêtré dans une bien mauvaise posture, le groin coincé dans un seau ! Et depuis, ils ne se sont plus quittés : Viandojus encourage Mirabelle, fan de vélo façon « buissonnière », lors de courses cyclistes (un coach très, très exigeant, ce Viandojus !), tous deux partagent leurs rêves, leurs souvenirs et bien sûr leurs jeux en fabriquant des cabanes ou en imaginant de nouvelles constellations, au cours de longues nuits étoilées… Au cours de ces six histoires, Christine Roussey nous prend par la main et par le cœur en nous emmenant sur les chemins de traverse de cette petite reine des prés, des fleurs et des rivières, flanquée de son ami poilu à qui il ne manque même pas la parole… Et quel bonheur de retrouver son écriture « canaille » et ses petits dessins tendres, colorés et adorablement naïfs, qu’elle met cette fois au service de ces deux personnages tellement attachants ! Avec les aventures de Mirabelle et Viandojus, Christine Roussey dessine avec humour et tendresse un hymne à Dame Nature qu’elle offre avec une belle générosité à tous ceux qui savent la regarder et l’apprécier et qui ont à cœur de la préserver… Gros coup de cœur ! A partir de 4 ans.

6 histoires de Mirabelle & Viandojus de Christine Roussey, La Martinière Jeunesse, 2019 /14,90€ (Format 17×22)

Le corps humain peut paraître bien mystérieux, voire inquiétant aux yeux des enfants. Il suffit pourtant de comprendre comment celui-ci fonctionne pour être rassuré… Et apprendre en s’amusant, il n’y a rien de plus efficace ! C’est ce que propose ce joli Kididoc qui fait le job à la perfection en proposant à vos enfants de répondre à 90 de leurs questions sur le sujet, par le biais de diverses animations, toutes plus bluffantes les unes que les autres : Pop-up, rabats à soulever, roulettes à tourner… En les activant, vos p’tits loups apprendront de manière ludique le fonctionnement du corps et l’utilité de chaque organe, en toute simplicité ! Trop bien ! A partir de 4 ans.

Le kididoc du corps humain de Muriel Zürcher et Didier Balicevic, Nathan, 2019 / 16,95€ (Format 23×23)

Brrr… Guère accueillante cette maison… Et l’étrange personne qui vous propose une visite guidée a l’air un peu bizarre ! Vous aimez vous faire peur ? Alors, suivez-la dans la mystérieuse et effrayante demeure de Madame M… Frissons garantis ! Car au fil des pages, tout plein de mauvaises surprises vous attendent… Vous les découvrirez en soulevant une multitude de flaps ou en actionnant tirettes et autres systèmes ingénieux qui laisseront apparaître squelettes, fantômes, morts vivants, monstres et cie ! Une véritable maison de l’horreur ! Vous voilà prévenus, petits téméraires… Et encore, ne vous plaignez pas, Madame M est de sortie… Dieu seul sait à quoi peut ressembler cette sorcière ! Après « A l’intérieur des méchants » (chroniqué ici !) et « A l’intérieur des gentils » (chroniqué !), la talentueuse et imaginative Clotilde Perrin nous offre avec cet album-jeu délicieusement effrayant, un petit bijou d’humour et d’ingéniosité dont elle seule a le secret ! Vous pouvez également vous procurer « A l’intérieur de mes émotions » réalisé sur le même (génial !) principe… On ne s’en lasse pas !!! A partir de 5 ans.

La maison de Madame M de Clotilde Perrin, Seuil Jeunesse, 2019 / 19,90€ (Format 27×33)

Lola et son chat Haricot vivent dans une jolie maison bien agréable. Du moins le jour… Car la nuit venue, une tribu de monstres vient perturber le sommeil de la pauvre Lola ! Les terribles Crissgrif, Sluuurp, Cuisinosaure, Medusa, Bog, Coucoupé et Spiro, comme elles les a baptisés, empêchent ainsi chaque nuit Lola de fermer l’œil ! Brrrr… Ils sont trop affreux ! Mais bizarrement, chaque matin, ils disparaissent comme par enchantement, ne laissant comme uniques traces que quelques vêtements sur un portemanteau ou encore l’assemblage hétéroclite d’une planche à repasser, d’un balai serpillière et d’un étendoir à linge… Eleonora Marton, tout comme sa petite héroïne, ne manque pas d’une belle imagination et retranscrit à merveille celle des enfants qu’elle nous offre en couleurs vives et en ombres et en lumières avec un sacré talent. Un album parfait pour adoucir les peurs nocturnes de vos p’tits loups qui comprendront qu’il ne faut pas se fier aux apparences, bien souvent trompeuses ! A partir de 5 ans.

Monstres de maison d’Eleonora Marton, Grasset Jeunesse, 2020 / 15,50€ (Format 19×24)

Réalisé avec la technique du tangram, un petit personnage nous délivre au fil des pages de cet original petit recueil ses réflexions sur l’astre lunaire, objet de tant de fantasmes… Qui n’a pas rêvé de décrocher la lune, de l’offrir ou de se complaire dans de douces rêveries à son sujet ? Certainement pas ce Pierrot lunaire fait de papier qui nous embarque dans son voyage au clair de la lune avec une imagination débordante, empreinte d’humour et de poésie ! Sur fond noir éclairé par la lune, ce petit bonhomme léger et aérien qui se transforme au gré de ses aspirations, nous procure un sentiment d’apaisement bien agréable, bien loin de la pesanteur terrestre… Avec ce tout petit livre, Simon Priem nous offre une bien jolie source d’inspiration à partager et à décliner à l’infini avec nos chères têtes blondes ! A partir de 5 ans.

Si tu pouvais décrocher la lune de Simon Priem, Motus, 2019 / 4,60€ (Format 10×15)

L’art nous dévoile une autre perception du monde, il nous émerveille, nous interpelle, nous étonne et ne laisse personne indifférent. Mais ce n’est pas toujours facile de sensibiliser les enfants à sa beauté et à sa diversité ! Avec cet ouvrage extrêmement ludique et vivant, ils vont prendre grand plaisir à sa découverte sous la forme d’une histoire où les artistes sont de super héros confrontés à deux super méchants, Monsieur Oméga et Madame Gomme. Ces derniers n’ont qu’un seul but : censurer leurs œuvres ou les détruire par divers stratagèmes… Rassurez-vous, leur quête reste toujours vaine et les artistes arrivent toujours à détourner leurs mauvaises intentions ! Au fil des pages, magnifiquement illustrées par la belle artiste Brianda Fitz James Stuart, vos enfants pénètreront dans les ateliers d’une douzaine d’artistes de toutes époques et de tous styles, à travers le monde (Léonard de Vinci, Frida Kahlo, Vincent Van Gogh, Francisco de Goya, Henri Matisse, John Everett Millais, Sonia Delaunay, Giuseppe Arcimboldo, Edvard Munch, Sandro Botticelli, Gustav Klimt, Diego Velázquez ). Quelques lignes de présentation pour chacun d’entre eux (dates, époque, nationalité, « super pouvoirs »…) et la représentation inspirée d’une de leurs œuvres emblématiques précèdent une courte histoire où ceux-ci sont confrontés aux affreux Oméga et Gomme… qui finissent irrémédiablement par se ridiculiser ! Une manière originale d’aborder l’histoire de l’art qui donnera sans nul doute l’envie à vos enfants d’en découvrir encore davantage à son sujet ! Brillant ! A partir de 5 ans.

Les super pouvoirs de l’art de Pedro Calleja et Brianda Fitz James Stuart, Nathan, 2019 / 16,90€ (Format 23×27)

Le coin des plus grands !

Après « Histoires naturelles » (chronique ici !), « Petit jardin de poésie » (chronique !), « Valse de Noël » (chronique ici !), « Nicolas le philosophe » (chronique !) et « Comptines de la mère l’oie » (chronique ici !), « La collection » de chez Grasset Jeunesse s’enrichit d’un nouveau titre ! C’est Rébecca Dautremer qui pour l’occasion s’est vue confier la lourde et exaltante charge de réaliser (en quatre couleurs et dans un délai très serré…) des illustrations en s’inspirant de quelques textes choisis du « Livre du trésor » de Brunetto Latini (homme politique italien du 13ème siècle). Cet étonnant bestiaire, composé de textes courts et imaginatifs, présente de manière fantasque et sur un pied d’égalité, des animaux réels (cigogne, fourmi, loup, caméléon, singe, baleine) et des animaux fantastiques issus de la mythologie ou de légendes fantasmées (serpent à deux têtes, dragon, licorne, lucrote, phénix). Cet ouvrage qui nous embarque au cœur de l’imaginaire fertile de ces deux artistes procure un double plaisir : la lecture de ces textes originaux, empreints d’une poésie délicieusement naïve, se dispute à l’esthétique du travail de Rébecca qui a relevé le gant avec flamboyance… Ses illustrations sont réellement et fantastiquement belles ! A partir de 6 ans.

Le livre du trésor de Brunetto Latini et Rébecca Dautremer, Grasset Jeunesse, 2020 / 19,90€ (Format 24×31)

Pour découvrir les volcans, ce magnifique album pop-up est magistral ! Les enfants y apprendront en termes simples tout ce qu’il faut savoir à leur sujet : comment ils naissent, leur rôle, la faune et la flore qui vivent sur leurs versants, les différentes sortes d’éruptions volcaniques, les différentes sortes de volcans (terrestres, sous-marins et extraterrestres), le rôle d’un volcanologue… Une vraie mine d’or de renseignements scientifiques, ponctuée d’éléments historiques (l’explosion du Vésuve vue par Pline l’ancien, la grande éruption qui eut lieu au Moyen-âge) et de légendes (la naissance du Fuji-Yama). Somptueusement illustré et s’animant en cinq superbes pop-up, cet ouvrage est aussi ludique qu’instructif ! Une splendeur ! A partir de 6 ans.

Pop-up volcans de Fleur Daugey, Bernard Duisit et Tom Vaillant, La Martinière Jeunesse, 2019 /23€ (Format 23×30)

Il paraît que nous sommes ce que nous mangeons… Ce n’est pas ce pêcheur perdu sur son île qui nous affirmera le contraire ! A force de se nourrir de poisson sous toutes ses formes, il finit par le dévorer cru, puis à boire de l’eau de mer… Et un beau matin, il découvre que son corps est recouvert d’écailles pour peu à peu se transformer… En poisson ! Et voilà notre « poisshomme » tout frétillant dans l’océan, dansant avec les sirènes, se recueillant en écoutant le chant des baleines, ou explorant les épaves des bateaux à la recherche de trésors ! La belle vie ? Pas vraiment puisque le voici désormais devenu gibier pour les pêcheurs, mais aussi pour les plus gros poissons… Des dessins expressifs aux couleurs flashy et tranchées, un texte décalé et surréaliste empreint d’humour et de poésie : cet album à l’originalité singulière nous embarque dans les affres et les bonheurs d’une métamorphose pas ordinaire qui soulève de passionnantes questions existentielles ! A partir de 6 ans.

La grande marée de Valérie Strullu, Motus, 2020 / 14€ (Format 19×24)

Mais pourquoi les choux de Monsieur Patachou sont-ils si beaux et si gros ? Verts de jalousie, ses voisins aimeraient bien connaître son secret ! Mais à leur question, Monsieur Patachou ne sait que répondre qu’ils sont à la mode de chez nous… Les voilà bien avancés, tiens ! Pourtant, s’ils avaient gardé leur part d’enfance, ils se souviendraient de la célèbre chanson… Cet album tout mignon s’adresse aux « petits croqueurs de livres », déjà lecteurs : sons déjà abordés en classe, mots répétitifs, lettres qui ne se prononcent pas mises en évidence dans une autre couleur de texte et illustrations décrivant l’action en facilitent la lecture ! Vous pouvez également vous procurer dans cette jolie collection des livres adaptés aux apprentis lecteurs (« Grignoteurs de livres ») et pour les lecteurs confirmés (« dévoreurs de livres »). A partir de 6 ans.

Les choux de monsieur Patachou de Jeanne Taboni Misérazzi, illustré par Benjamin Malet, Les Petits croqueurs de Livres, 2019 / 7€ (Format 14×18)

Dagfrid, la petite viking, en a ras les tresses du mode de vie imposé par son peuple à ses filles ! Déjà, son prénom, Dagfrid… La loose ! Et s’il n’y avait que ça… Les pauvres nénettes, comme la coutume l’exige, doivent porter de longues robes fort peu pratiques (qu’elles cousent elles-mêmes) et leurs cheveux repliés sur leurs oreilles, comme des brioches ! Bonjour le look ! Et je ne vous ai pas encore dit le pire… L’alimentation sur l’île se résume uniquement au poisson séché… Point barre. Et Dagfrid déteste ça ! Bon, un peu, ça va, mais là, ça commence à bien faire ! D’accord, elle s’est un peu rebellée en se cousant des pantalons et en laissant ses cheveux tressés sur ses épaules (vraiment pas possible les cheveux « briochés » !), mais Dagfrid veut plus… Elle veut une autre vie (et arrêter de manger du poisson, hein !). Alors, avec l’aide de son grand frère Odalrik, elle fabrique un bateau et décide de prendre le large vers des horizons davantage propices à ses aspirations… Et la voilà qui débarque après une houleuse et longue traversée (et après un terrible mal de mer) sur une île… Déserte ? Hélas, non ! Dagfrid aurait bien aimé la découvrir et la nommer « Dagfriland » (la classe internationale !), mais celle-ci est déjà peuplée de filles (aux cheveux en brioche et à longues robes, elles aussi…) accompagnées de drôles de bestioles laineuses… Entre le texte d’Agnès Mathieu-Daudé et les illustrations d’Olivier Tallec, l’humour frétille comme un poisson dans l’eau dans cet irrésistible petit roman ! Vous ne pourrez qu’adorer cette petite fille, féministe avant l’heure au pays des barbares ! Craquantissime ! A partir de 6 ans.

Dagfrid : des brioches sur les oreilles d’Agnès Mathieu-Daudé et Olivier Tallec, L’école des Loisirs, 2020 / 6,50€ (Format 18×12)

En cinq grands chapitres (« Notre planète », « La surface de la Terre », « Planète bleue », « Dans l’air » et « Vivre sur Terre »), cette belle encyclopédie richement illustrée répond à plus de 200 questions que vos enfants peuvent se poser sur notre planète, de ses origines à nos jours. Des questions essentielles ou étonnantes qui vont sans nul doute piquer la curiosité de vos chérubins, d’autant plus qu’elles sont présentées de manière fort ludique et agrémentées de petits jeux (quiz, vrai ou faux…) pour pimenter un peu plus le sujet ! Un chouette  livre à picorer au gré de sa curiosité, pour apprendre tout plein de choses sur cette bonne vieille Terre… et pour tester ses connaissances en famille ou avec les copains ! A partir de 7 ans.

L’encyclopédie de la Terre de Devin Dennie et Dan Crisp, Nathan, 2019 / 13,90€ (Format 21×27)

Après les « Petits contes de Noël » que je vous ai présenté en fin d’année dernière, juste avant le passage du Père Noël (chronique ici !), voici un nouveau recueil de contes de Corinna Bille où cette fois les jouets ont le rôle principal ! Au cours des cinq petites histoires qui le composent, vous ferez connaissance avec une marionnette gracile qui, tel Pinocchio, prend vie et s’anime (« Marietta chez les clowns »), d’un ours en peluche, délaissé dans une vitrine, qui vivra une vie d’aventures après son adoption par une adulte (« L’ours rose »), d’un petit cavalier et de son cheval oubliés depuis fort longtemps qui refont surface au cours d’un déménagement (« Le petit cavalier vert ») et d’un petit singe, lassé de son train-train en compagnie des autres jouets, qui décide de partir à la conquête du monde (« Coco, le singe aventureux »). L’univers magique de cette fée des mots vous happe, petits et grands, dès la première lecture : ses personnages, par nature inanimés, prennent sous sa plume vie et corps, ressentent des émotions et sont capables des sentiments les plus nobles. Joyeusement illustré des dessins colorés de Mirjana Farkas, cet ouvrage prolonge en beauté la magie de Noël ! A partir de 8 ans.

Marietta, l’ours et le cavalier de Corinna Bille et Mirjana Farkas, La Joie de Lire, 2019 / 14,90€ (Format 15×21)

Cette courte mais exhaustive biographie qui se lit comme un roman, explore la vie de Charlie Chaplin, de son enfance misérable en Angleterre (où il fit ses premiers pas sur scène) aux studios américains où il fit la brillante carrière que l’on connaît tous. Tour à tour engagé, tendre ou burlesque, il fut et restera pour l’éternité le porte-parole de tous les déshérités… Au fil des pages de ce petit livre passionnant, on découvre que ses personnages, dont le sien qui a fait le tour du monde et enchante encore toujours ses nombreux spectateurs, ont tous été inspirés de son propre vécu… Cet ouvrage, malgré son petit nombre de pages, relate à merveille et en quelques mots bien choisis, l’extraordinaire destin de ce gamin des rues devenu une des plus grandes stars de son époque… Et suscite vivement l’envie de voir et revoir ses nombreux films, courts ou longs ! A partir de 8 ans.

Charlie Chaplin : je fais rire le monde entier d’Eric Simard, Oskar, 2019 / 4,95€ (Format 11×17)

Que se passe t-il donc dans la tête de Jordan ? Lui d’habitude si enjoué semble bien taciturne depuis quelque temps… Au cours des derniers matchs, il faut dire qu’il ne s’est guère montré à la hauteur… Doute t-il de lui ? Gardien de but n’est pas la place la plus facile psychologiquement parlant et elle est aussi peut-être la plus stratégique : un faux pas, un moment d’inattention, le ballon est dans la cage… Et la victoire de l’équipe est compromise ! Il faut avoir les nerfs solides pour supporter cette pression car en cas d’échec, la frustration est immense et ouvre la porte à tous les doutes… C’est le cas de Jordan qui, après plusieurs matchs désastreux, se demande s’il a vraiment la carrure pour devenir joueur professionnel… Et voici un nouveau volume de la collection « Clairefontaine l’école des bleus » où cette fois Fabrice Colin explore avec sensibilité et profondeur les angoisses du gardien de but (et pas seulement avant le pénalty !). Les footeux vont encore une fois de plus se régaler ! Vous pouvez consulter mes chroniques des précédents tomes : « La rentrée », « Le choc » (ici!), « Le grand match » ( !), « Défis en équipe » (ici !), « Prêts à tout » et « Grands espoirs » ( !) A partir de 8 ans.

Clairefontaine l’école des bleus : Toujours plus haut de Fabrice Colin, Nathan, 2019 / 10,95€ (Format 14×21)

4 Septembre 1957. Première rentrée scolaire dans un lycée jusqu’alors réservé aux blancs, pour neuf jeunes étudiants noirs de Little Rock, dans le Sud des États-Unis. Une rentrée des plus houleuses qu’ils n’oublieront jamais, toute leur vie durant… Cris, insultes racistes, violence… C’est une foule haineuse qui les attendait devant les portes de l’établissement pour leur en interdire l’accès, aidée par les soldats de la garde nationale envoyés par le gouverneur Faubus qui, malgré la loi d’Eisenhower, ne se résignait pas à baisser les bras, fort de ses convictions ségrégationnistes… La jeune Elizabeth, sans l’intervention de quelques courageux journalistes, aurait été lynchée ce jour là… Les 9 de Little Rock, devant tant de haine ont-ils abandonné ? Non… Même si cette année fut particulièrement difficile pour eux, ils ont tenu bon. Pour Daisy, à l’initiative de leur inscription dans ce lycée. Pour le combat de Martin Luther King en faveur des droits civiques. Pour les blancs et les noirs, célèbres ou non, qui les ont soutenus dans les moments où ils flanchaient. Pour leurs « anges gardiens », des soldats envoyés sur place par le président afin de les protéger (1200 soldats déployés sur Little Rock…). Pour montrer au monde leur détermination et tracer le chemin des générations futures… Aujourd’hui, si les enfants noirs peuvent s’asseoir auprès des enfants blancs dans les écoles, c’est en partie grâce à eux et à la persévérance de tous ceux qui se sont battus pour obtenir cette égalité trop longtemps niée et bafouée, bien souvent au péril de leur vie… Ces jeunes gens sont désormais de vieilles dames et de vieux messieurs à qui l’on a rendu tous les honneurs… y compris celui d’ériger des statues à leur effigie devant le lycée de Little Rock. Tout un symbole… D’une écriture fluide et agréable, Élise Fontenaille évoque cette terrible page d’Histoire avec bienveillance et humanité, au fil de ce très beau roman « vérité » complété de photographies d’époque. Un livre témoignage à mettre entre toutes les mains ! A partir de 9 ans.

Les 9 de Little Rock d’Élise Fontenaille, Oskar, 2019 / 9,95€ (Format 14×19)

Ce très très bel ouvrage offre à vos p’tits loups un panorama de plus de 10 000 ans d’Histoire à travers le Monde. Très agréable à consulter grâce à sa riche iconographie (cartes, photographies…), il leur propose en quatre grands chapitres de parcourir les grandes lignes de chaque époque, en textes simples et clairs (« Le Monde ancien », « Le Moyen-âge », « Les grandes découvertes » et « Le Monde moderne » qui couvre la période de 1800 à nos jours). Un ouvrage ludique, parfaitement réalisé pour donner le goût de l’Histoire aux enfants ! A partir de 9 ans.

La grande encyclopédie de l’histoire de Simon Adams, Nathan, 2019 / 17,50€ (Format 30×24)

Caroline déjeune dans une brasserie avec son amie Marie, lorsque son regard est attiré vers une photographie ancienne exposée sur un des murs. Celle-ci représente une petite fille qui lui ressemble de façon frappante… Son portrait craché au même âge ! Caroline est profondément troublée car c’est la première fois qu’elle voit quelqu’un qui lui ressemble : adoptée à l’âge de deux mois, elle n’a jamais connu ses parents biologiques… Encouragée par Marie, elle décide de mener l’enquête pour apprendre qui est cette petite fille, avec qui elle a visiblement des liens familiaux, afin de remonter jusqu’à ses origines : bien qu’elle ait été élevée par des parents aimants, Caroline ressent le légitime besoin de savoir d’où elle vient. Ce qu’elle va découvrir va profondément bouleverser sa vie… Quel beau roman ! Avec une sensibilité exacerbée, Jeanne Taboni Misérazzi nous emmène sur les traces de cette jeune femme en quête d’identité, et c’est avec passion que l’on suit les péripéties de son enquête faite de rebondissements et de sacrés beaux moments d’émotion. Un roman lumineux et profondément humain que l’on garde en tête longtemps après l’avoir refermé… A partir de 11 ans.

La photo de la brasserie de Jeanne Taboni Misérazzi, Oskar, 2020 / 14,95€ (Format 13×21)

Jules, depuis sa plus tendre enfance, ne se sent bien qu’avec ses toiles et ses pinceaux pour dessiner ses rêves et le monde… Une passion très mal acceptée par ses parents qui envisagent pour lui un avenir plus « fonctionnel ». Jules s’adonne donc en secret à son art pour éviter les conflits familiaux… A l’âge de dix huit ans, il décide cependant de prendre son destin d’artiste en mains et part pour Paris, heureux de vivre pleinement sa vie selon ses aspirations. Un bonheur hélas de courte durée : on est en 1914 et la guerre vient d’éclater… Mobilisé, il va se retrouver au cœur des tranchées, employé au camouflage… La guerre s’éternise et Jules voit chaque jour ses amis tomber sur les champs de bataille… Son âme sensible a bien du mal à s’accommoder de tant d’horreur et de souffrances… Comment trouver l’espoir et l’envie de vivre dans cet enfer de feu ? A travers le destin tragique de ce soldat malgré lui, c’est celui de milliers de jeunes hommes dont la vie fut brisée avant même de commencer, qui nous est dévoilée au fil des pages de ce livre, né d’un atelier réalisé auprès de collégiens. De ce travail collectif, où chacun a pu donner libre cours à ses réflexions sur la « der des der », Isabelle Wlodarczyk a posé ses mots sensibles et poétiques, sublimés par les illustrations en aquarelle d’Hajnalka Cserhàti qui illustrent à merveille son propos dans une palette de couleurs aussi sombres que le désespoir, et par Pierre Diaz qui les a mis en musique avec une belle sensibilité. Ce livre sonore nous offre un témoignage des plus poignants… Pour en écouter la bande son, il vous suffit de flasher le QR code en fin de volume et de télécharger le fichier sur le site des éditions Babouche à oreille. A partir de 11 ans.

Couleur barbelé d’Isabelle Wlodarczyk, illustré par Hajnalka Cserhàti, musique de Pierre Diaz, Babouche à oreille, 2019 / 13,50€ (Format 14×21)

Christine Le Garrec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *